Final Flash

Le Final Flash (ファイナルフラッシュ, Fainaru Furasshu) est une technique utilisée par Vegeta dans le manga Dragon Ball et ses adaptations animées : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super, ainsi que dans de nombreux jeux vidéo.

C’est la technique ultime de Super Vegeta. Tout le Ki de son corps est concentrée dans ses mains puis lancée sur son adversaire.[8]

 

Vue d’ensemble

Caractéristiques

Vegeta concentre son énergie

Vegeta concentre son énergie

Vegeta réuni toute l’énergie de son corps entre ses deux mains et l’envoie ensuite contre son adversaire. Cette concentration d’énergie provoque au niveau des mains une forte tension électrique qui déforme l’atmosphère alentour et aspire tout ce qui se trouve à sa portée. Demandant énormément d’énergie, seuls les Supers Saiyans dépassant leurs limites sont capables d’exécuter une telle technique. Celle-ci est si puissante qu’elle pourrait détruire facilement la Terre. Son rayon peut aussi se concentrer sur un point précis. Cell, qui en fut la victime, en eut le bras arraché.[8]

 

Utilisations

Vegeta se prépare à exécuter le Final Flash

Vegeta se prépare à exécuter le Final Flash

Vegeta utilise cette technique pour la première fois contre Cell, qui vient d’obtenir sa forme parfaite et parvient à lui arracher toute la partie droite de son corps à l’aide de cette attaque.

Cependant, Cell se régénère et retourne la situation à son avantage face à un Vegeta qui vient de perdre beaucoup d’énergie en utilisant cette technique.

Cette technique est si puissante qu’elle pourrait détruire la Terre comme le redoute Trunks du futur, mais Vegeta la lança avec la présence d’esprit nécessaire pour dévier sa trajectoire et envoyer son Kikōha surpuissant jusque dans l’espace.

Dans l’anime, un des Cell Jrs bloque le Final Flash lancé par Vegeta et parvient à le repousser. L’attaque dévastatrice du prince des Saiyans explose alors contre le sol terrestre, quelques centaines de mètres plus loin. Ce passage démontrant la puissance effroyable des Cell Jrs n’est présent que dans la série TV.

Le Final Flash dans l'anime

Le Final Flash dans l’anime

Toujours dans l’anime, Vegeta utilise un Kikōha similaire lors de son combat contre Son Gokū, alors qu’il vient de tomber sous l’emprise de Babidi. Il joint les deux mains en avant et lance un puissant Kikōha sur son rival, qui est aisément bloqué. À cette occasion, le nom de l’attaque n’est pas prononcé.

Dans la série TV Dragon Ball Super, Vegeta utilise de nouveau le Final Flash, contre Magetta, lors du tournoi entre les Univers 6 et 7. Il concentre son énergie suffisamment longtemps pour produire un puissant Final Flash, et l’énergie qui en émane est si puissante qu’elle brise littéralement le cube de protection disposé autour de l’arène par Vados.

Après avoir encaissé et repoussé le Final Flash de Vegeta Super Saiyan, Magetta est alors vulnérable au puissant rush du guerrier Saiyan. Vegeta finit par remporter son combat après avoir insulté le Metalman, qui chuta alors au sol en encaissant le puissant coup de poing qui lui était infligé.

Trunks du futur exécutant le Final Flash

Trunks du futur exécutant le Final Flash

Par la suite, durant l’Arc Trunks du futur de la série animée Dragon Ball Super, le fils de Vegeta utilise le Final Flash contre Zamasu, lorsqu’il le combat dans son monde futur, en compagnie de Son Gokū.

Mais face à Zamasu, qui est devenu invulnérable, cette attaque n’a aucun effet. Ou tout du moins, même si elle en avait, Zamasu étant immortel il put se régénérer sans aucun problème.

 

Dans les OVAs

Dragon Ball Z ~Alternatif~ Le plan d’extermination des Saiyans

Le Final Flash de Vegeta contre Hatchihyack

Le Final Flash de Vegeta contre Hatchihyack

Dans l’OVA Dragon Ball Z ~Alternatif~ Le plan d’extermination des Saiyans Part.2, Vegeta utilise le Final Flash contre Hatchihyack. Malheureusement son attaque n’a aucun effet sur la création du Dr. Raichī.

Après avoir reçu cette attaque dans le dos, Hatchihyack contre-attaque avec son Revenge Cannon que Vegeta se prend de plein fouet. Le prince des Saiyans est immédiatement mit K.O. par l’attaque qu’il n’a pas eu le temps d’esquiver, malgré l’avertissement de Gokū.

Étonnamment, le Final Flash est bleu dans cette OVA, alors qu’il est généralement représenté en jaune dans la série TV. Il est ainsi en adéquation avec la teinte habituellement utilisée dans les jeux vidéo de cette époque.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Le Final Flash apparaît dans de nombreux jeux vidéo :

 

Le Final Flash dans Budokai 3

Le Final Flash dans Budokai 3

Dans le jeu vidéo sorti sur Famicom, Dragon Ball Z Gaiden : Saiyajin Zetsumetsu Keikaku (tout comme dans l’OVA qui reprend la même histoire), ainsi que dans les Super Butōden, et Dragon Ball : Final Bout, le Final Flash est bleu.

Dans Dragon Ball : Raging Blast 2, lorsque Vegeta exécute le Final Flash, il est de couleur jaune, mais lorsqu’il l’exécute en Super Saiyan 2 ou en Super Saiyan 3, il devient bleuté. Le Final Flash lancé par Gogeta dans Dragon Ball : Ultimate Blast (Dragon Ball Z : Ultimate Tenkaichi) est bleu turquoise.

Super Buu peut aussi utiliser le Final Flash dans Dragon Ball Z 2 (Budokai 2), mais seulement une fois qu’il a absorbé Vegeta.

Baby-Vegeta exécute son « Big Bang Attack » comme un Final Flash dans Dragon Ball Heroes. Il écarte les deux bras et charge deux sphères d’énergie, qu’il libère ensuite de la même manière qu’un Big Bang Attack de Vegeta ; sous forme sphérique. Le Final Flash de Baby-Vegeta, lui, ne diffère pas de celui de Vegeta en dehors de sa couleur.

Dans Dragon Ball Online, le Final Flash est une technique pouvant être apprise par les combattants à partir du niveau 44.

Le Final Flash de Boo, qui a absorbé Vegeta

Le Final Flash de Boo, qui a absorbé Vegeta

Dans Dragon Ball : Xenoverse, Final Flash est une ultimate que Vegeta peut utiliser. En outre, elle peut aussi être utilisée par le guerrier du futur, lorsque celui-ci a terminé son entraînement avec Vegeta. Elle lui est alors proposée comme technique ultime.

Il s’agit aussi d’une des supers attaques de Vegeta dans le jeu smartphone Dragon Ball Z : Dokkan Battle.

Cette attaque fut renommée « Super Galick Gun » dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Extreme Butōden, où elle figure en tant que technique de Vegeta sous sa forme normale.

Dans J-Stars Victory Vs, le Final Flash est considéré comme l’ultimate de Vegeta. Ce dernier doit être sous sa forme de Super Saiyan pour l’exécuter, mais fort heureusement celui-ci se transforme automatiquement si l’on appui sur le bouton de l’attaque ultime durant le Victory Burst. Mais le bouton doit être pressé une seconde fois pour que Vegeta relâche son Fina Flash.

 

Variantes

    Le Final Crash de Vegeta

    Le Final Crash de Vegeta

  • Final Crash : C’est en quelque sorte le prototype du Final Flash qu’utilise Vegeta contre Reacum, durant son combat contre lui sur la planète Namek. Cependant, cette technique ne blesse pas grièvement Reacum et se contente de lui infliger quelques égratignures. La pose de lancement de cette attaque est clairement identique au Final Flash et la seule réelle différence à ce niveau se situe au niveau des doigts de Vegeta qui ne sont pas repliés lorsqu’il projette le Final Crash. De plus, le rayon d’énergie du Final Crash est de couleur bleu dans l’anime, tandis que le Final Flash est jaune dans la série TV et le manga couleur.
  • Super Final Flash : Une variante encore plus puissante du Final Flash. Vegeta l’utilise dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Bukū Tōgeki (Supersonic Warriors).
  • Z-Assist Final Flash : C’est une variante du Final Flash qu’utilise le guerrier du futur dans Dragon Ball : Xenoverse lorsqu’il exécute cette technique, tandis que Vegeta est son maître. Le Z-Assist permet à Vegeta d’apparaître (sous la forme d’une image) tandis que le guerrier du futur exécute cette technique. Ainsi, la puissance de l’attaque s’en voit renforcée, un peu comme avec le Kamehameha Père-fils.[3]
  • Victory Cannon : Une variante plus faible qu’utilise Trunks. Il l’utilise contre N°18 lors du 25ème Tenka Ichi Budōkai, puis dans le 11ème film Dragon Ball Z, contre Bio-Broly.
  • Dark Impact : Une version à bout portant du Final Flash qu’utilise Majin Vegeta sur Gokū Super Saiyan 2.
  • Final Kamehameha : Le mélange entre le Final Flash de Vegeta et le Kamehameha de Son Gokū, utilisé par Vegetto contre Majin Boo maléfique (ayant absorbé Gohan), dans la série TV.
  • Le God Final Flash de Vegeta

    Le God Final Flash de Vegeta

  • God Final Flash : La version ultime du Final Flash qu’utilise Vegeta sous sa forme de Super Saiyan God Super Saiyan dans le jeu d’arcade Dragon Ball Heroes. C’est aussi une technique que l’on retrouve dans Dokkan Battle.
  • Dragon Final Flash : Une version améliorée du God Final Flash que Vegeta utilise avec le pouvoir de Super Shenron dans Dragon Ball Heroes.
  • Dark Final Flash : Une version maléfique du Final Flash, utilisée par le Saiyan au masque noir dans Dragon Ball Heroes, à partir de la God Mission 9 dans laquelle il fait son apparition.
  • Final Shine Attack : Une version verte du Final Flash qui se lance avec une seule main. Elle n’est utilisée par Vegeta Super Saiyan que contre Super N°17, puis elle est réutilisée contre Super Ī Shinron, lorsque Vegeta est sous sa forme de Super Saiyan 4.

 

Références