Final Crash

Le Final Crash (ファイナルクラッシュ, Fainaru Kurasshu)[1] est une technique utilisée par Vegeta dans le manga Dragon Ball et ses adaptations animées : Dragon Ball Z et Dragon Ball Kai.

Il est également baptisé Giga Blaster (ギガブラスター, Giga Burasutā)[2] ou simplement Puissante vague d’énergie (強力エネルギー波, Kyōryoku Enerugī-Ha) dans les jeux vidéo.[3]

 

Vue d’ensemble

Vegeta réunissant l'énergie

Vegeta réunissant l’énergie

Vegeta écarte les bras pour charger de l’énergie dans chaque main, puis il joint les mains chargées en énergie pour relâcher son attaque.

Il exécute cette attaque sur Reacum, lorsqu’il l’affronte sur la planète Namek, après l’avoir envoyé dans le décor. En dépit de la puissance de cette attaque et de la capacité qu’a Vegeta à continuellement relâcher des vagues d’énergies sur son adversaire après avoir lancé sa première vague, Reacum en sorti indemne. Il n’eut que quelques égratignures, son armure de combat totalement brisée et les vêtements déchirés. Pourtant l’impact de cette technique transforma le paysage environnant.

Vegeta chargeant son attaque

Vegeta chargeant son attaque

Le Final Crash n’est pas nommé dans l’œuvre originale ou l’anime, mais il est baptisé sous plusieurs noms différents dans certains des jeux vidéo dans lesquels il apparaît.

Durant l’Arc Cell, Vegeta développe une nouvelle technique encore plus puissante et qui s’apparente grandement à celle-ci : le Final Flash. Il l’exécute tout d’abord contre Cell (forme parfaite), puis également contre un Cell Jr., dans l’anime.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Le Final Crash de Vegeta dans Budokai

Le Final Crash de Vegeta dans Budokai

Cette technique fut d’abord baptisée « Puissante vague d’énergie » (強力エネルギー波, Kyōryoku Enerugī-Ha) dans le jeu Super Famicom Dragon Ball Z : Super Saiya Densetsu, puis « Giga Blaster » (ギガブラスター, Giga Burasutā) dans le jeu Famicom Dragon Ball Z Gaiden : Saiyajin Zetsumetsu Keikaku sorti l’année suivante.

La technique de Vegeta est finalement nommée « Final Crash » dans Dragon Ball Z : Bukū Tōgeki (Supersonic Warriors), où elle est l’une des attaques spéciales de Vegeta sous sa forme normale.

Naturellement, ce nom évoque le Final Flash, qui est l’une des techniques les plus connues de Vegeta et qu’il développe durant l’Arc Cell.

 

Anecdotes

  • Le Final Crash peut être perçu comme le précurseur du Final Flash, quelque part, du fait de son exécution assez similaire. Cependant, le Final Flash consomme bien plus d’énergie et ne peut pas être lancé plusieurs fois de suite, contrairement au Final Crash de Vegeta.

 

Références