Super N°17

Super N°17 (超17号, Sūpā Jū Nana-Gō)[1][2] également connu plus simplement sous le nom « Humain Artificiel N°17 » (人造人間17号, Jinzōningen Jū-Nana Gō)[1][2] est un antagoniste de la série animée Dragon Ball GT. Il résulte de la fusion de l’Humain Artificiel N°17 et du nouveau N°17.[1]

 

Vue d’ensemble

Apparence physique

Character Design de Super N°17

Character Design de Super N°17

Super N°17 est plus grand encore que les Humains Artificiels N°17 qui le composent. Il conserve les caractéristiques de base de N°17, à savoir les cheveux longs et noirs, les yeux bleus en forme d’amandes, les anneaux dorés aux oreilles, le foulard orange autour du cou et le port d’un jean déchiré.

Mais il arbore aussi des caractéristiques qui lui sont propres comme la tenue qu’il porte, qui est presque totalement inédite ; il arbore un gilet marron avec des bretelles, un justeaucorps bleu minéral qui laisse ses épaules découvertes, des gants de la même couleur, ainsi que des bracelets dorés et des bottes bleues et dorées.

Il porte aussi une énorme boucle de ceinture dorée avec la marque de l’armée du Red Ribbon et a des cheveux bien plus longs que ne les avait N°17. Généralement, Super N°17 les coiffe en arrière et seules quelques mèches rebelles lui retombent sur le front.

 

Personnalité

Super N°17, imaginé par Géro et Mu

Super N°17, imaginé par Géro et Mu

Il possède quelques caractéristiques de la personnalité originale de l’Humain Artificiel N°17. Ainsi, il est plutôt arrogant et sûr de sa puissance.

Cependant, comme il s’agit d’une fusion il possède aussi les caractéristiques maléfiques héritées du nouveau N°17 (Hell Fighter N°17), qui fut créé en Enfer par le Dr. Géro et le Dr. Mu.

De la même manière que N°17, cet Humain Artificiel se considère comme le meilleur et le plus fort qui a jamais existé. Il tente de démontrer sa suprématie en éliminant Son Gokū Super Saiyan 4 et hérite ainsi, dans une moindre mesure, des traits de personnalité du Dr. Géro qui l’a construit pour être l’ultime Humain Artificiel, tout comme Cell (qui fut achevé par son super ordinateur).

À l’origine, cet Humain Artificiel devait être parfaitement obéissant envers le Dr. Géro et le Dr. Mu, ses créateurs, mais le Dr. Mu le modifia de manière à ce que le nouveau N°17 n’obéisse qu’à ses ordres. Ainsi, tout comme l’Humain Artificiel N°17 original l’avait fait quelques années auparavant, Super N°17 élimina le Dr. Géro. Ne le reconnaissant pas comme son maître et créateur.

Le Dr. Mu donne les directives à N°17

Le Dr. Mu donne les directives à N°17

Mais en dépit du contrôle exercé par Mu sur le nouveau N°17, ce Super N°17 qui résulte d’une fusion ne fut pas totalement docile. Grâce à l’intervention de N°18, la sœur jumelle de N°17, l’Humain Artificiel put retrouver une part de bonté enfouie en lui et se retourna contre le Dr. Mu. Il l’élimina également.

Finalement, l’Humain Artificiel N°17 intervint de manière à venir en aide à Son Gokū et N°18 et leur permit d’exploiter les faiblesses de Super N°17 pour parvenir à l’éliminer.

D’une certaine manière, cette fusion possédait deux personnalités et c’est l’une d’elle qui causa sa perte à travers un courageux sacrifice pour sauver la Terre, d’après les dires de Gokū.

Dans le mode Histoire du jeu vidéo Dragon Ball Xenoverse, Super N°17 révèle qu’il ne s’intéresse pas à le conquête du monde, contrairement à Baby, et qu’il n’est pas non plus intéressé par la destruction du monde comme le serait Ī Shinron. Tout ce qui l’intéresse c’est démontrer sa suprématie en tant qu’ultime Humain Artificiel.

 

Biographie

Histoire

Les deux N°17 se réunissent pour fusionner

Les 2 N°17 se réunissent pour fusionner

Après la mort de Baby, la Terre retrouva la paix pendant quelque temps. Pendant ce temps-là, en Enfer, le Dr. Mu fit la connaissance du Dr. Géro. Les deux vils scientifiques décidèrent de s’allier pour tenter de se venger de Son Gokū.

Pour mener à bien leurs plans de vengeance ils décidèrent de créer l’ultime Humain Artificiel. Pour se faire ils allièrent leurs talents réciproques dans la création d’Humains Artificiels et de Machines Mutantes pour créer un clone de l’Humain Artificiel N°17.

L’existence d’une entité similaire à l’Humain Artificiel N°17 qui vivait sur Terre, permit de créer une brèche entre l’Enfer et la Terre. Le nouveau N°17 (Hell Fighter N°17) lava le cerveau du N°17 de la Terre (Lapis) et le força à agir contre sa volonté, au service du Dr. Géro et du Dr. Mu.

N°17 attaqua ainsi Trunks, puis sa sœur jumelle, N°18. Confronté à N°18, N°17 sembla retrouver la raison pendant quelques instants, mais le pouvoir exercé par Hell Fighter N°17 le transforma en fidèle serviteur. N°17 tua Kuririn et provoqua la folle colère de N°18. Malgré cela, il en sorti indemne et fusionna finalement avec le nouveau N°17, qui avait rejoint la Terre après être passé par la brèche spatio-temporelle qu’il avait ouverte un peu plus tôt.

 

Arc Super N°17

Super N°17 vient de naître

Super N°17 vient de naître

Après avoir fusionnés, le deux Humains Artificiels N°17 donnèrent naissance à Super N°17. L’ultime Humain Artificiel des dires du Dr. Géro. Celui-ci entama un combat contre les guerriers Z présents sur Terre : Vegeta, Son Gohan, Son Goten, Trunks, et Super Oob. Gokū, quant à lui, était toujours piégé en Enfer.

Rapidement, Super N°17 montra qu’il était de loin supérieur aux guerriers Z et ni les puissantes attaques de Vegeta, ni celles de Super Oob parvinrent à l’ébranler.

Pan tenta d’intervenir en prenant le Dr. Géro en otage. Mais N°17 se débarrassa de cette menace en détruisant le Dr. Géro. Le Dr. Mu lui révéla, juste avant qu’il ne meurt, qu’il avait prit le soin de reprogrammer le nouveau N°17 pour qu’il n’obéisse qu’à ses ordres. Ainsi le Dr. Géro périt une nouvelle fois éliminé par N°17.

Avec cette attaque dévastatrice qui mit fin aux rêves de Géro, Super N°17 blessa aussi Pan et endommagea le Dragon Radar de Giru.

Super N°17 contre Son Gokū SSJ

Super N°17 contre Son Gokū SSJ

Alors que Super N°17 s’apprêtait à achever Vegeta, Gokū fit son arrivée après avoir pu s’échapper de l’Enfer grâce aux aides précieuses de Piccolo et Dendé.

Transformé en Super Saiyan, Gokū ne parvient pas à ébranler l’ultime Humain Artificiel. Il décide de se transformer en Super Saiyan 4 et commence alors à pouvoir tenir tête à son redoutable adversaire. Cependant, Super N°17 profite de sa capacité à absorber l’énergie pour s’emparer du Ki projeté par Gokū et ainsi gagner en puissance. Super N°17 ne tarde pas à surpasser Son Gokū en Super Saiyan 4 et à le mettre en mauvaise posture.

Gokū tente alors de se sacrifier en agrippant Super N°17 et menaçant de se faire exploser en augmentant son Ki jusqu’au point de rupture, mais cela ne fonctionne pas car malgré l’explosion Super N°17 est parvenu à ériger un bouclier de protection au dernier moment. Gokū n’a maintenant plus de forces et a retrouvé sa forme d’enfant, mais il est heureusement sauvé par l’intervention de N°18.

Super N°17, après avoir été transpercé

Super N°17, après avoir été transpercé

Les paroles de N°18 permettent à Gokū de se reprendre (lorsqu’elle mentionne Kuririn qui a été tué) et sèment le doute dans la tête de N°17. Elle mentionne la bombe qu’elle possédait dans son corps (et qu’elle ne possède plus, mais ça N°17 l’ignore) pour faire douter Super N°17. Devant l’hésitation de Super N°17 à lancer son attaque pour achever N°18 et Gokū, le Dr. Mu perd patience et insulte Super N°17. L’Humain Artificiel relâche alors son attaque sur le Dr. Mu et le désintègre.

Alors qu’il tente de créer une nouvelle boule électrique de l’Enfer (Dengeki Jingoku Dama), N°18 l’attaque avec des Kikōhas et force Super N°17 à stopper son attaque pour pouvoir absorber les boules de Ki lancées par sa sœur. Contraint de conserver une posture défensive, Super N°17 gonfle sous le poids de la puissance qu’il absorbe en continue et ne remarque pas que Gokū se prépare à l’attaquer. Utilisant le Ryūken, Gokū se place dans le champ de tir des Kikōhas et transperce Super N°17, avant de l’achever avec un Super Kamehameha surpuissant. Super N°17 meurt ainsi désintégré par le combo de Son Gokū et N°18.

 

Pouvoir

Dans l’anime

Super N°17 encaisse les attaques des guerriers Z sans broncher

Super N°17 encaisse les attaques des guerriers Z sans broncher

Il surpasse de loin Vegeta Super Saiyan, Son Gohan Super Saiyan, Son Goten Super Saiyan, Trunks Super Saiyan et Super Oob. Et ce, sous sa forme initiale, avant même d’avoir pu absorber la moindre énergie.

Après avoir absorbé le Kamehameha de Gohan Super Saiyan, il fut capable de mettre en déroute les guerriers Z grâce à son Flash Bomber. Sérieusement blessé, Vegeta allait probablement être achevé par Super N°17 lorsque Gokū est arrivé.

Face à Son Gokū Super Saiyan (dans son corps d’enfant), Super N°17 propose un beau combat mais est avantagé par le fait qu’il a pu absorber de l’énergie et parvient à gagner en puissance tout au long du combat, jusqu’à surpasser totalement Son Gokū Super Saiyan 4, un peu plus tard.

Super N°17 absorbe les attaques énergétiques de ses adversaires, de la même manière que N°19 et N°20, puis relâche ensuite sur eux de puissantes attaques énergétiques dévastatrices.

 

Dans les jeux vidéo

Super N°17 dans Dragon Ball Xenoverse

Super N°17 dans Dragon Ball Xenoverse

Dans le jeu vidéo Dragon Ball : Xenoverse, il est dit que si Super N°17 était né de la fusion de Dark N°17 et Darl Hell Fighter N°17, sa puissance serait alors incommensurable. Cependant, Dark Super N°17 est finalement défait sans trop de problème par le guerrier du futur et Son Gokū Super Saiyan 4, dans le scénario du jeu. Même après s’être allié avec Baby-Vegeta singe géant et Ī Shinron, Super N°17 et les autres sont vaincus par l’alliance de Son Gokū et Vegeta qui fusionnent en Super Gogeta et par le guerrier du futur.

Dans l’Arc de la porte de l’Enfer du jeu d’arcade Dragon Ball Heroes, Super N°17 est mis en difficulté par Son Gokū Super Saiyan 4, Vegeta Super Saiyan 4, Son Gohan Super Saiyan et N°18. Mais les pouvoirs de Towa permettent à Super N°17 d’absorber N°18 et d’obtenir encore plus de puissance. Sous sa nouvelle forme, Super N°17 surpasse les deux Super Saiyans 4 que sont Gokū et Vegeta et force Son Gohan à se transformer en Super Saiyan 4 à son tour, pour pouvoir ré-équilibrer la bataille.

D’après le Dragon Ball Z : Scouter Battle Taikan Kamehameha, la force de combat de Super N°17 s’élèverait à 1,500,000,000 et même à 1,799,926,758 dans une mission spéciale.

En outre, dans Dragon Ball Heroes Super N°17 peut non seulement fusionner avec N°18, mais il peut aussi le faire avec N°16 ou encore Perfect Cell. Il gagne ainsi en puissance et son apparence change quelque peu.

 

Techniques

    Super N°17 absorbe des Kikōhas

    Super N°17 absorbe des Kikōhas

  • Kikōha : La forme la plus basique des attaques énergétiques.
  • Lévitation : Comme beaucoup de personnages de la série, Super N°17 peut se déplacer dans les airs. Cependant, on ne sait pas s’il s’agit d’une technique de lévitation à base de Ki ou d’un système anti-gravitationnel interne qui lui permet de voler.
  • Ultra sensibilité : En se concentrant, Super N°17 peut entendre les déplacement et mouvements d’airs aux alentours afin de localiser son adversaire.
  • Bouclier : Il s’agit de la technique défensive de Super N°17 par excellence. Elle lui permet de se protéger des attaques adversaires, comme notamment la tentative d’auto-destruction de Son Gokū.
  • Absorption d’énergie : Il s’agit d’une technique que possédaient déjà les Humains Artificiels N°19 et N°20. En absorbant l’énergie de ses adversaires, Super N°17 devient plus puissant et gonfle en conséquence. Là où N°19 et N°20 utilisaient plutôt cette énergie contre leurs adversaires, ici Super N°17 la conserve pour accroître sa propre puissance. Cette technique fut baptisée « Android Barrier » dans la version anglaise du jeu Dragon Ball Z : Infinite World.
  • Thunder Eraser : Super N°17 se rue sur son adversaire et relâche une boule d’énergie violette par la main à bout portant, puis enchaîne avec plusieurs petits Kikōhas.
  • Vague d’énergie à pleine puissance : Technique utilisée pour tuer le Dr. Géro. Il s’agit d’un de ses Blasts 2 dans la série des Budokai Tenkaichi, où elle apparaît bleue au lieu de jaune, comme dans l’anime.
  • Hell’s Storm : Super N°17 détache ses avant-bras et tire plusieurs centaines de rayons d’énergie en ligne droite. Cette attaque fut baptisée dans le jeu vidéo Budokai Tenkaichi. Cette arme est pourtant nommée « Gatling Gun » dans le Dragon Ball Z Collectible Card Game américain.
  • Le Flash Bomber de Super N°17

    Le Flash Bomber de Super N°17

  • Flash Bomber : Super N°17 met ses mains en avant et relâche une multitude de rayons d’énergie qui viennent s’abattre comme une pluie sur l’adversaire. Il lance ainsi une centaine de rayons jaunes à une vitesse hallucinante. Il semble aussi capable de lancer cette attaque sous la forme d’un cône, ce qui produit le même effet qu’un canon.
    • Super Flash Bomber : Il s’agit d’une version encore plus puissante du Flash Bomber. Cette version couvre une plus longue portée et est capable de couvrir de très longues distances.
  • Boule électrique de l’Enfer : C’est l’attaque ultime de Super N°17. En réunissant ses deux mains au niveau de l’abdomen, Super N°17 forme une sphère d’énergie parcourue d’éclairs. Une fois lancée, cette attaque désintègre totalement tout ce qui se trouve en son sein. Le Dr. Mu fut victime de cette technique, qui le détruisit totalement.
  • Bear Crash : Cette attaque est baptisée dans le Dragon Ball Z Collectible Card Game. Super N°17 encastre son adversaire contre un mur avec cette attaque.
  • Face Snap : Un coup de pied en pleine tête qu’il utilise contre Son Gokū. Nommée dans le Dragon Ball Z Collectible Card Game.
  • Télékinésie : Il s’agit de la capacité de déplacer des objets par la pensée. Super N°17 déplace des pans entiers de terre et d’arbres afin de retrouver Son Gokū.
  • La Boule électrique de l'Enfer produite par Super N°17

    La Boule électrique de l’Enfer produite par Super N°17

  • Zanzōken : En bougeant extrêmement rapidement, Super N°17 est capable de créer une image rémanente de lui-même, faisant croire qu’il vient de se diviser. Il utilise cette technique contre Vegeta Super Saiyan.
  • Pump Up : Un de ses Blasts 1 dans les jeux vidéo Budokai Tenkaichi. Dans la série TV, Super N°17 gonfle à chaque fois qu’il absorbe de l’énergie.
  • Hell Lightning Cutter : Super N°17 (ayant absorbé N°18) utilise cette technique dans Dragon Ball Heroes. Il créé alors des disques d’énergie et les lance sur son adversaire.
  • Magie noire : Super N°17 réapparaît à travers le trou de ver de Demigra dans Dragon Ball : Xenoverse et s’enveloppe d’une épaisse aura noire et violette. La magie noire de Demigra permet alors à Super N°17 et aux autres méchants d’obtenir plus de puissance.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

 

Transformations

Super N°17 (énergie absorbée)

Super N°17 (énergie absorbée)

Super N°17 (énergie absorbée)

Après avoir absorbé l’énergie de ses adversaires, Super N°17 gonfle et gagne en puissance. Il gagne aussi en vitesse et ses capacités sont elles aussi renforcées.

La fois où Super N°17 a le plus gonflé était lorsqu’il a absorbé le Kamehameha x10 lancé par Son Gokū.

Avec cet excès de puissance, il est alors capable de lancer plusieurs boules électriques de l’Enfer (Dengeki Jigoku Dama) sans aucune problème. Lorsque N°18 s’interpose entre Super N°17 et Gokū, elle lance de nombreux Kikōhas sur son frère et le force à absorber ces nombreuses attaques. Super N°17 est alors en position de faiblesse, puisqu’il est trop occupé à absorber les attaques et gonfle en conséquence.

 

Super N°17 (Humain Artificiel N°16 absorbé)

Super N°17 (N°16 absorbé)

Super N°17 (N°16 absorbé)

Super N°17 (Humain Artificiel N°16 absorbé) (超17号:人造人間16号吸収, Sūpā 17-Gō: Jinzōningen 16-Gō Kyūshū) est une forme qui n’apparaît que dans le jeu d’arcade Dragon Ball Heroes, sorti au Japon.

Introduite dans la neuvième Galaxy Mission (GM9), cette forme de Super N°17 est bien plus puissante encore que sa forme de base, puisqu’il vient d’absorber N°16 et d’accroître son pouvoir. Dans ce scénario, après la fusion des deux Humains Artificiels N°17, l’Humain Artificiel N°16 fut absorbé et permit à Super N°17 d’avoir une évolution supplémentaire au sein du jeu. En apparence, Super N°17 ne change pas vraiment, si ce n’est qu’il a maintenant une carrure beaucoup plus imposante, avec une énorme masse musculaire. Cet aspect est qualifié de « corps parfait », mais déchire quelque peu ses vêtements. Notons que la boule électrique de l’Enfer reste son attaque spéciale même après cette transformation.

 

Super N°17 (Cell absorbé)

Super N°17 (Cell absorbé)

Super N°17 (Cell absorbé)

Super N°17 (Cell absorbé) (超17号:セル吸収, Sūpā 17-Gō: Seru Kyūshū) est encore une transformation exclusive à Dragon Ball Heroes. Elle est introduite à partir de la Galaxy Mission 10 (GM10), dans laquelle après avoir absorbé N°16, Super N°17 absorbe également Cell. Il accroît ainsi une nouvelle fois sa puissance et gagne une nouvelle évolution inattendue.

En apparence, Super N°17 reste sensiblement le même mais il arbore maintenant des marques noires caractéristiques du corps de Cell sur le visage, les épaules et l’abdomen. Son attaque spéciale reste, encore une fois, la boule électrique de l’Enfer.

 

Super N°17 (N°18 absorbée)

Super N°17 (N°18 absorbé)

Super N°17 (N°18 absorbé)

Super N°17 (Humain Artificiel N°18 absorbée) (超17号:人造人間18号吸収, Sūpā 17-Gō: Jinzōningen 18-Gō Kyūshū) est une forme qui apparaît dans le jeu d’arcade Dragon Ball Heroes, à partir de la God Mission 5 (GDM5).

Après son retour face aux guerriers Z, durant l’Arc de la porte de l’Enfer, Super N°17 semble en difficulté. Towa utilise alors sa magie noire pour forcer N°18 à fusionner avec lui, ce qui donne alors lieu à la création de cette forme. Super N°17 conserve un aspect svelte, mais arbore maintenant le visage et les cheveux de N°18.

Sous cette forme, il est capable de dominer Son Gokū et Vegeta Super Saiyans 4 et Son Gohan Super Saiyan. Sous cette forme, Super N°17 arbore aussi une plaque dorée sur les pectoraux droit et sur la jambe droite.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Shigeru Nakahara
  • Doublages anglais :
    • FUNimation : Chuck Huber
    • Blue Water : Ethan Cole
  • Doublage français : Vincent Barazzoni
  • Doublage latino américain espagnol : Rolando de Castro
  • Doublage brésilien portugais : Figueira Jr.
  • Doublage grec : Tzimis Apergis
  • Doublage hébreux : Yuval Segal

 

Anedotes

  • D’après le Dragon Ball GT Perfect Files vol.2, le souhait de ressusciter toutes les victimes innocentes des combats contre Super N°17 et les dragons maléfiques permit à Kuririn de ressusciter, mais également à N°17. Ceci induirait donc que la fusion entre N°17 (Lapis) et le nouveau N°17 (Hell Fighter N°17) n’était peut-être pas permanente. Ceci implique aussi que ce que disais Gokū à propos du fait que N°17 se retenait d’utiliser son attaque sur N°18 était aussi vrai.
  • Dans la série des jeux vidéo Dragon Ball Z : Sparking! (Budokai Tenkaichi), il fait partie des plus grands personnages jouables, qui ne sont pas inclus parmi les géants (comme les singe géants, Hirudegarn etc.). Le plus grand de ces personnages non-géants étant Broly sous sa forme de légendaire Super Saiyan.
  • La défaite de Super N°17, transpercé par Son Gokū, rappelle beaucoup celle de Piccolo Daimaō. Les deux antagonistes sont transpercés d’une manière similaire par le poing du jeune Saiyan et périssent ensuite.
  • Avec Komeson, Super N°17 est le méchant qui possède l’Arc le plus court qui soit dans les séries animées Dragon Ball. Son Arc ne se résume qu’à 5 épisodes au total.
  • Bien qu’il soit l’antagoniste principal de son Arc, Super N°17 n’aura tué aucun innocent au final. Puisque Kuririn a été tué par le véritable N°17 (dont le cerveau était lavé), avant la fusion, et Super N°17 n’a tué que les vils scientifiques que sont le Dr. Géro et le Dr. Mu.
  • Super N°17 en train de se recoiffer

    Super N°17 en train de se recoiffer

  • Dans la série, Super N°17 se recoiffe environ 5 ou 6 fois en comptant les fois où il glisse ses cheveux derrière son oreille. Ce tic a même été adopté dans le jeu vidéo Dragon Ball Xenoverse, où l’on peut voir des animations 3D où Super N°17 se recoiffe au ralenti.
  • Dans les jeux vidéo des séries Sparking! et Xenoverse, il existe des dialogues spéciaux entre Super N°17 et Cell, lorsque ceux-ci se rencontrent avant un combat. Ainsi, Perfect Cell se montrera moqueur envers Super N°17, considérant qu’il ne peut rivaliser avec sa forme parfaite, mais Super N°17 congédiera Cell en le traitant comme un insecte insignifiant. Super N°17 possède aussi des répliques spéciales lorsqu’il croise la route de N°18, mais celles-ci varient sensiblement d’un jeu à l’autre. Dans les Sparking!, N°18 veut faire payer à Super N°17 la mort de Kuririn, tandis que lui s’étonne qu’elle soit encore en vie. Dans Xenoverse, N°18 se demande si le changement de personnalité de son frère n’est pas dû au Dr. Géro, tandis que Super N°17 dit qu’il n’est pas l’Humain Artificiel N°17 qu’elle connaissait, mais qu’il est maintenant Super N°17. Toujours dans Xenoverse, lorsqu’il affronte l’Humain Artificiel N°17 original, Super N°17 déclare qu’ils sont la même personne, tandis que N°17 rétorque qu’ils n’ont rien en commun.
  • Le costume de Super N°17 dans Xenoverse

    Le costume de Super N°17 dans Xenoverse

  • Son gilet, qui apparaît après que les deux Humains Artificiels N°17 ont fusionnés, rappel celui des Metamols qui apparaît lorsque deux combattants fusionnent à l’aide de la fusion Metamol. Ce gilet apparaît comme par enchantement.
    • Il partage un autre point commun avec les Metamols et leur fusion, puisque cette fusion dont il résulte donna naissance un guerrier incomparablement plus puissant que les deux guerriers qui le forment.
  • Dans le jeu vidéo Dragon Ball : Xenoverse, la tenue de Super N°17 apparaît en tant que costume à partir du DLC Pack DBGT 2. Son costume n’est pas intégral, mais il permet d’équiper le patrouilleur du Temps des accessoires que porte Super N°17 : sa veste, son pantalon, ses gants et ses bottes lorsqu’on l’obtient en jouant à la quête parallèle « Super N°17, l’ultime Humain Artificiel ». Ce costume peut être porté par toutes les races du jeu, ainsi que par les deux sexes existants.

 

Références

[1] Dragon Ball Chōzenshū 4 : Chō Jiten (Super Encyclopédie), (2013)
[2] Dragon Ball GT épisode 44 : « L’ultime Humain Artificiel ! La fusion des deux N°17 » (30 avril 1997)