Ginyū

Ginyū (ギニュー) ou le Capitaine Ginyū (ギニュー隊長, Ginyū Taichō) est un antagoniste important du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des séries TV adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super

C’est le capitaine de l’Escadron Spécial Ginyū à la solde de Freeza. Parmi les hommes de Freeza c’est un des plus fort et des rares qui vouent en lui une foi absolue.[1]
Ginyū a la curieuse manie de créer des poses de présentation qu’il chorégraphie très sérieusement, et bien qu’il soit extrêmement fort, il a toujours un petit côté fantaisiste. Sa force de combat est de 120 000.[1]

 

Signification du nom

Ginyū (ギニュー) provient du mot japonais Gyūnyū (牛乳) qui signifie « lait (de vache) ». Comme tous les membres de l’Escadron Spécial Ginyū, Ginyū porte un nom qui se réfère à un produit laitier.

 

Apparence physique

Ginyū dans le manga Color Edition

Ginyū dans le manga Color Edition

Il peut changer de corps avec quelqu’un qu’il juge plus fort que lui, ce qui explique que peu de gens connaissent sa véritable apparence.[1]

Dans le corps qu’il possède lorsqu’il affronte Son Gokū sur la planète Namek, Ginyū est un grand extraterrestre humanoïde à la peau violette.

Il possède deux grandes cornes noires et pointues de chaque côté du crâne. Ce même crâne est d’ailleurs recouvert de veines, comme on n’en retrouve nulle part ailleurs sur le reste de son épiderme.

Le capitaine Ginyū possède des oreilles et un nez similaires aux humains, mais il ne possède pas de sourcils et a de très petits yeux rouges.

Comme tous les autres membres de l’Escadron Spécial Ginyū, il porte une armure de combat V-neck. Celle-ci diffère des autres armures de combat nouveau modèle par son col en « V » et la présence du logo de l’Escadron Spécial sur la poitrine.

Avec cette armure, Ginyū porte un slip noir, tout comme Jheese et Freeza sous sa première forme, avec des bottes blanches et des bracelets noirs et blancs aux poignets et aux tibias.

Ginyū a aussi un Scouter vert accroché à son oreille gauche. Celui-ci lui permet, bien évidemment, de sonder les forces de combat de ses adversaires ou de détecter de nouveaux ennemis.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Hideyuki Hori (DBZ), Katsuyuki Konishi (DBKai, depuis 2009)
  • Doublages anglais :
    • Ocean : Richard Newman
    • FUNimation : Dale Kelly (Doublage original de DBZ), Brice Armstrong (Doublage remastérisé de DBZ, jeux vidéo), Bruce Elliot (DBZ Kai, jeux vidéo depuis Raging Blast 2)
  • Doublage français : Geroges Lycan (DBZ), Emmanuel Karsen (DBZ Kai), Stéphane Marais (DBS)
  • Doublage hébreux : Efron Etkin
  • Doublage latino américain : César Soto, Octavio Rojas (DBZ Kai)
  • Doublage portugais : Henrique Feist
  • Doublage brésilien portugais : Sergio Moreno
  • Doublage polonais : Jacek Czyż
  • Doublage hongrois : Holl Nándor
  • Doublage italien : Marco Balzarotti
  • Doublage thai : Thanakrit Jenklongtham (DBZ), Pattarawut Samutnavee (DBZ Kai)

 

Anecdotes

  • Dans sa biographie au sein des jeux vidéo de la série des Sparking! (Budokai Tenkaichi), il est dit que Ginyū a changé de corps plusieurs fois dans sa vie, ce qui suggère que l’apparence première qu’on lui connaît dans la série, n’est pas sa véritable apparence. Ceci est également appuyé par le Daizenshū 7 : La grande encyclopédie, qui révèle que nul ne connaît sa véritable apparence. Cependant, dans la série TV Dragon Ball GT, on peut voir Ginyū dans l’autre monde avec le corps qu’il avait en arrivant sur la planète Namek. Ceci constitue donc une probable incohérence, puisque Ginyū est mort dans le corps de la grenouille en premier lieu et en définitif dans le manga, tandis qu’il est mort dans le corps de Tagoma dans la série Dragon Ball Super.
  • Ginyū est le seul membre de l’Escadron Spécial à ne pas avoir été tué sur la planète Namek. Il fut tué par Majin Buu (pur) lors de la destruction de la Terre et par Tagoma, dans Dragon Ball Super.
    • Dans Dragon Ball Super, justement, Ginyū réapparaît dans le corps de la grenouille, lorsque Freeza est ressuscité par Sorbet, sur Terre. Ceci implique que Ginyū a été ressuscité par le souhait de Vegeta que Dendé énonça à Porunga et qui était de faire revivre toutes les gens morts le même jour que la destruction de la Terre par Majin Buu, en dehors des méchants.
    • Dans la série Dragon Ball GT, Ginyū réapparaît dans l’Arc Super N°17. Cela laisse penser que dans cette série Ginyū ne fut pas ressuscité par le souhait énoncé à Porunga et qu’il est donc probablement bien mort avec l’explosion de la Terre. Vegeta ayant demandé à ce qu’on ne ressuscite pas les méchants, Ginyū n’a donc pas pu ressusciter.
  • Les commentaires de Chichi dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3 notent que Ginyū fait penser à un super héros de bande dessinée, avec ses poses extravagantes.
  • Dans la plupart des doublages anglais de Dragon Ball Z, Ginyū partagea sa voix avec celle du narrateur de la série. Dale Kelly fut le premier narrateur de la série (avant d’être remplacé par Kyle Hebert) et Brice Armstrong fut le narrateur de la série animée Dragon Ball. Notons que, dans Dragon Ball Z Kai, Ginyū et le narrateur ne sont pas incarnés par la même personne, bien que la voix du narrateur, Doc Morgan, soit assez similaire à celle de Richard Newman, qui doubla Ginyū dans le doublage d’Ocean Group.
  • Dans la version remastérisée de Dragon Ball Z en version anglaise, Ginyū est doublé par Brice Armstrong, mais c’est pourtant la voix de Dale Kelly (premier doublage de DBZ) qui est utilisée lors des Power-Ups du personnage. Il est possible que cela soit dû au fait qu’Armstrong était déjà bien âgé. Il s’est d’ailleurs retiré du doublage peu de temps après avoir enregistré cette version remastérisée.
  • Toujours dans les versions anglaises américaines, la réaction de Ginyū change au gré des doublages lorsque Jheese vient l’avertir de la défaite de ses camarades. Dans le doublage original d’Ocean, Ginyū déclare « How could three of the most powerful warriors in the universe be defeated?! » (« Comment trois des plus puissants guerriers de l’Univers ont-ils pu perdre ?! »), tout en associant leurs images à ses propos. Mais dans le doublage de FUNimation, il est question de « deux des plus puissants guerriers de l’Univers ». Ceci s’explique par le fait que Gurd n’a pas été vaincu par Gokū et Ginyū parle justement « d’un seul homme » qui a battu Burta et Reacum.
  • Dans l’épisode 034 de Dragon Ball Z Kai en version anglaise, Ginyū brise de quatrième mur en s’adressant aux spectateurs et en déclarant qu’il va s’occuper de changer le titre de la série en « Ginyu Force Kai ».
  • Lorsqu’il réapparaît dans la série animée Dragon Ball GT, dans l’autre monde, Ginyū porte des gants blancs au lieu de ses bracelets noirs et blancs. Il s’agit là d’une erreur.
  • Lorsque Ginyū s’empare du corps de Gokū, il ne parvient pas à contrôler son immense pouvoir. Cependant, il parvient à prendre le contrôle du corps de Tagoma sans aucun problème, dans la série Dragon Ball Super.
  • Au final, tous les membres de l’Escadron Spécial Ginyū furent tués par Vegeta. Et Ginyū fut le dernier. Gurd fut décapité sur la planète Namek, Burta fut achevé d’un coup de genou à la nuque, après sa défaite contre Gokū, Reacum fut pulvérisé par un Kikōha de Vegeta, et Jheese également. Quant à Ginyū, il fut pulvérisé à son tour, tandis qu’il était dans le corps de Tagoma.
  • Comme Ginyū réapparaît à l’Age 779, pour participer à la revanche de Freeza, il est possible qu’il fut ressuscité par erreur, tandis qu’il était dans le corps de la grenouille. Car les méchants ne furent pas ressuscités par Porunga, après la destruction de la Terre par Majin Buu (pur).

 

Références