Beerus

Beerus (ビルス, Birusu), également appelé Beerus, le dieu de la destruction (破壊神ビルス, Hakaishin Birusu), est l’antagoniste principal du film Dragon Ball Z : Battle of Gods, sorti le 30 mars 2013 au Japon. Il apparaît également dans le film Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’ qui est sorti le 18 avril 2015 au Japon, et dans la série TV Dragon Ball Super et le manga du même nom.
Beerus est un personnage puissant, sur de lui et quelque peu tête brûlée, qui n’hésite pas à détruire des planètes par excès d’humeur. C’est le dieu de la destruction du septième Univers et son rôle consiste à maintenir l’équilibre dans l’Univers en détruisant des planètes.
 

Origine du nom

Le nom de Beerus dérive à la base d’une approximation du mot « virus » en japonais, comme le révèle Yūsuke Watanabe, le scénariste du film Dragon Ball Z : Battle of Gods :

Lorsque j’ai participé aux réunions, on s’est dit ; « Ce serait bien de créer un personnage surpassant le Super Saiyan 3. Ce serait un Super Saiyan God ! ». Le nom de l’ennemi, « Beerus, le dieu de la destruction » est quelque chose que j’ai sorti à cette réunion. J’ai modifié le mot « virus » afin de lui donner le nom de « Beerus », puis cela a été officialisé. C’est probablement la chose qui m’a le plus ému cette fois (rires). D’ailleurs, c’est Toriyama-sensei qui a nommé Whis.
Yūsuke Watanabe dans GetNavi (mai 2013)

À la base, le mot « virus » se dit « byōdoku » (病毒) en japonais, et provient directement du chinois. Mais en 1953, la « Société Japonaise pour la Virologie » a établie une seconde appellation dans la langue japonaise, basée sur le mot latin, écrit en katakana et que l’on prononce « uirusu » (ウイルス).
Afin de rajouter de la confusion, la « Société Japonaise des Sciences Médicales » décida d’employé le terme « bīrusu » (ビールス), également écrit en katakana et tiré de l’allemand. Mais à l’heure actuelle, c’est le mot « uirusu » (ウイルス) qui est le plus répandu en japonais. « Bīrusu » (ビールス) est encore utilisé, mais principalement dans le domaine médical.
Il est bon de noter que le domaine de l’horticulture utilise encore une autre approximation, avec le mot « bairasu » (バイラス), qui dérive de la prononciation anglaise du mot « virus ». Le nom de Beerus (ビルス, Birusu) dérive donc à la base du mot allemand « bīrusu » (ビールス).
Cependant, croyant que le nom de ce personnage provenant de l’anglais « beer » (ビール, bīru) pour dire « bière », Akira Toriyama nomma son attendant « Whis » en référence au « whiskey » (ウイスキー, uisukī). Du coup, la Shūeisha déclara qu’officiellement Beerus provenait de « bière » et Whis de « whiskey ». Voilà pourquoi on l’écrit « Beerus » et non « Birus » comme ça aurait dû être le cas.
 

Apparence physique

beerus-character-designBeerus est un chat-humanoïde, mince et avec une peau violette. Il a de grandes oreilles pointues sur lesquelles ont peut y voir accrochés des bijoux dorés.
Son apparence est similaire à celle des chats de la race des Cornish Rex (comme en possède justement Toriyama-sensei), ainsi qu’aux sphinx. Il porte un habit égyptien noir et bleu, décoré de bandes bleues et blanches ainsi que de polygones blancs et oranges.
Beerus porte un pantalon bleu ciel, une ceinture bleue marine et des chaussures marrons avec des anneaux aux chevilles. Il porte également des anneaux autour des bras (un peu comme des bracelets de force), au cou et aux poignets. Les décorations que l’on retrouve sur ses vêtements se retrouvent aussi sur ceux de son attendant et mentor, Whis.
 

Personnalité

Beerus, bougon au réveil

Beerus, bougon au réveil

Beerus partage de nombreux points commun avec les chats du monde réel, puisqu’il est rapide, agile, lunatique et également joueur. Il aime également passer son temps à dormir et ne supporte pas qu’on le dérange pendant qu’il dort.
Beerus se montre souvent de mauvaise humeur lorsqu’il est tiré de son long sommeil (car il peut dormir pendant des années durant). Comme de nombreux chats, Beerus aime se montrer supérieur aux autres et veut que l’on cède à tous ses caprices sans se soucier un seul instant de l’avis et du ressenti des autres.
C’est un fin gourmet et sa planète regorge de poissons et d’autres mets qu’il stock. En tant qu’antagoniste, Beerus se montre tout à fait crédible et effrayant quand il le souhaite. En adéquation avec son statut de dieu de la destruction.
Beeerus en train de paresser au lit

Beeerus en train de paresser au lit

Habitué à la destruction, ce dieu est totalement indifférent à la mort comme le montre le fait qu’il continue de détruire des planètes sans se soucier du nombre de victimes qu’il a causé.
Sur Terre, Beerus menaça plusieurs fois les guerriers Z de détruire leur planète afin d’obtenir ce qu’il voulait. Il utilise également le même procédé pour que son assistant, Whis, obéisse à ses exigences.
Mais bien que ses désirs soient régulièrement assouvis, Beerus reste très contrarié lorsqu’il n’obtient ce qu’il veut. Comme par exemple, lorsqu’il perd à une partie de cache-cache, lorsqu’on lui sert de la mauvaise nourriture, ou encore lorsqu’on refuse de lui donner du pudding (qu’il n’avait jamais goûté).
Beerus à Capsule Corporation

Beerus à Capsule Corporation

Confiant et sûr de sa force, Beerus n’hésites pas un seul instant à menacer les autres pour se faire entendre ou pour inspirer la terreur et imposer son autorité.
En dépit de sa puissance démesurée et de son statut de dieu de la destruction, Beerus se montre de temps en temps extrêmement courtois (notamment avec Bulma). Il utilise également le pronom personnel « boku » (僕), qui est une manière somme toute assez neutre mais distinguée de dire « je/moi » en japonais. D’autres personnages, comme Gohan, Trunks du futur, Mecha Freeza, ou Babidi utilisent aussi ce pronom personnel.
 
Beerus fait du chantage au Poisson Prophète

Beerus fait du chantage au Poisson Prophète

Dans la série TV Dragon Ball Super, Beerus semble encore plus malicieux que dans le film. Lorsque le Poisson Prophète dit qu’il a oublié le nom de l’ultime adversaire de Beerus, qu’il avait vu dans sa prédiction, Beerus suggère à Whis qu’il faudrait peut-être réduire le nombre de repas donnés au Prophète.
En tant que dieu de la destruction et haute autorité dans l’Univers, Beerus ne supporte pas qu’on ne lui accorde pas le respect qui lui est dû. Cette réplique à l’encontre de ceux qui ne le respectent pas et ne savent pas rester à leur place revient à plusieurs moments dans la série. Il en parle lorsqu’il affronte Majin Boo, puis lorsqu’il affronte Vegeta, et déclare même que le roi Vegeta était quelqu’un d’effronté, qui ne connaissait pas sa place.
Le sourire terrifiant de Beerus

Le sourire terrifiant de Beerus

Au début de l’Arc du dieu de la destruction Champa, Beerus blague en disant qu’en tant que dieu il ne désire rien et que s’il réunissait les Super Dragon Balls il pourrait faire le vœu de détruire tous les mondes existants, avant de terminer par un sourire sinistre qui effraya Bulma et la motiva à créer un Super Dragon Radar pour aller chercher ces fameuses Super Dragon Balls avant lui.
Peu soucieux de savoir qui il rabaisse, Beerus exigea également que Vegeta devienne son serviteur lorsque celui-ci vint s’entraîner sur sa planète.
De la même manière qu’il ne considère pas les vies d’autrui comme précieuses, Beerus demanda à Son Gokū de ne pas intervenir lorsque Champa allait détruire tous les guerriers de son Univers, après qu’ils aient perdus le tournoi contre l’Univers 7. Beerus et son frère, Champa, son du même avis au sujet de leurs combattants : ce ne sont que des pions.
Beerus dans Dragon Ball : Xenoverse

Beerus dans Dragon Ball : Xenoverse

Dans le jeu vidéo Dragon Ball : Xenoverse, après avoir feint d’être contrôlé par le Ki maléfique de Démigra (du fait qu’il est un dieu, la tentative échoua), Beerus déclara qu’il aimerait détruire Démigra car il lui semble être quelqu’un de mauvais. Mais également pour se venger de la tentative blasphématoire de Démigra de tenter de contrôler un dieu tel que lui. En outre, Beerus aime également affronter de puissants adversaires comme Son Gokū, Vegeta, ou encore le guerrier du futur. Il encouragea d’ailleurs le guerrier du futur à tenter de trouver une technique capable de le défaire.
 

Biographie

Passé

De tous les dieux de l’Univers, Beerus est le plus craint. Il inspire la terreur aux Kaiōs, aux Kaiōshins, au Grand roi Cold, à Freeza, à Vegeta et même à Shenron.
En tant que dieu de la destruction, sa tâche et de maintenir l’équilibre dans l’Univers. Il est l’opposé des Kaiōshins, qui sont les dieux de la création, et s’occupe de détruire les planètes et toute forme de vie.
La Terre où vivent Son Gokū et ses amis est située dans l’Univers 7, dont il est le dieu de la destruction. Suite à un sommeil de 39 années, détruit de nombreuses planètes, à peine venait-il de sortir du lit. Ses destructions sont nécessaires afin de permettre la création de nouvelles planètes, mais ceci ne signifie pas pour autant qu’il obéi aux directives des Kaiōshins. Loin de là. Beerus détruit ce qu’il veut, selon ses propres désirs.
Comme il détruit de manière totalement arbitraire, il arrive que Beerus détruise des mondes importants sans ce soucier des effets que cela pourrait engendrer. De la même manière, lorsqu’il a la flemme de s’occuper lui-même de problèmes gênants, il envoie quelqu’un effectuer les destructions à sa place. C’est ce qu’il fit avec Freeza, lorsqu’il lui suggéra de détruire la planète Vegeta. Lorsqu’il est réveillé, les Kaiōshins ne dorment plus tranquilles, s’inquiétant du nombre de planètes et de vies qui seront sacrifiées.
Après avoir vécu plusieurs centaines de millions d’années, Beerus fut entraîné par Whis, qui devint son mentor et lui apprit les arts martiaux.
Tous les 1000 ans, les dieux de la destruction et les Kaiōshins se réunissent pour une réunion de coordination, se rendant ainsi dans les royaumes des uns, puis des autres. Au cours d’une de ces réunion qui s’est tenue 75 millions d’années avant l’Age, Beerus s’énerva et emprisonna le vieux Kaiōshin dans la Z-Sword, l’épée sacrée du royaume des Kaiōshins, car il n’aurait pas été très correct de sa part de détruire complètement le royaume des Kaiōshins en guise de représailles.
Une autre fois, il s’arrêta au Niz du Temps et rencontra la Kaiōshin du Temps. Puis, à un autre moment il se rendit sur la planète du Kaiō du Nord alors qu’il avait du temps libre et fit une partie de cache-cache avec le dieu de la galaxie du Nord (ou joua à un jeu vidéo de course de voiture, selon la version) et perdit. Furieux après sa défaite, Beerus détruit la planète de Kaiō. Mais ce dernier récupéra un fragment de la planète brisée pour constituer sa planète actuelle, tout en veillant à construire un chemin qui fait le tour de la planète afin de pouvoir continuer à conduire sa voiture. Dans l’épisode 05 de la série Dragon Ball Super, Beerus menaça de réduire encore la planète de Kaiō s’il venait à lui servir de la mauvaise nourriture. Jusqu’à ce qu’elle ait la taille de la maison de Kaiō.
À une autre occasion, alors que Beerus venait de se réveillait, il éternua et détruit les deux soleils qui se trouvaient à proximité de sa planète. À cause de ça, Whis dut remonter dans le Temps 3 minutes en arrière pour pouvoir les restaurer.
Une autre fois, Beerus rencontra Freeza. Les deux méchants s’entendaient assez bien puisqu’ils apprécient tous les deux la destruction. Cependant, une fois, Freeza s’emporta et causa la colère de Beerus. Le dieu de la destruction affronta Freeza et la battu très facilement. Beerus affirme aussi s’être déjà rendu sur Terre par le passé et avoir causé l’extinction des dinosaures, qu’il considérait comme désagréables.
Alors qu’il était convié à un festin sur la planète Vegeta, le dieu de la destruction se servit du roi Vegeta comme repose-pied et le fit s’agenouiller devant lui. À cette occasion, Vegeta rencontra Beerus pour la première fois et ne put rien faire pour laver le déshonneur que venait de subir le roi, son père.
Dans Dragon Ball Super, Beerus se souvient qu’il avait chargé le roi Vegeta de lui trouver l’oreiller le plus confortable de l’Univers, mais celui-ci avait garder le meilleur pour lui et le dieu de la destruction n’avait pas apprécié. Le roi Vegeta fut blessé, de même que son fils, le prince, qui était encore un enfant à l’époque et qui ne put que tomber inconscient face la puissance dégagée par Beerus. Peu avant de s’endormir pour un sommeil de 39 années, Beerus ordonna à Freeza de détruire la planète Vegeta, car les Saiyans commençaient à l’ennuyer.

 

Dragon Ball Super

Arc Battle of Gods

Après un sommeil de 39 ans, Beerus se réveilla et parti en compagnie de Whis pour se rendre sur une planète peuplée d’hommes-sangliers pour y être reçu autour d’un copieux repas. Beerus ne put s’empêcher de toucher la nourriture et de la renifler. Whis lui fit remarquer ses mauvaises manières mais Beerus l’ignora et demande à ce qu’on lui apporte à boire. La boisson était bonne mais contenait trop de matière grasse. Comme il n’était qu’à moitié satisfait par le repas, Beerus décida de détruire la moitié de la planète à l’aide d’un seul doigt, qu’il tapa contre la table sur laquelle lui était servie le festin.
Après avoir détruit la planète, Beerus et Whis flottaient dans l’espace et le dieu de la destruction déclara que manger trop de gras n’était pas bon pour sa ligne.
Alors qu’il se rendait sur une planète à la recherche de la viande d’un dinosaure, Beerus tentait de se remémorait le rêve prémonitoire qu’il a fait durant son sommeil. Après seulement 2 minutes et 20 secondes il devint impatient et demanda à Whis de
quitter cette planète pour aller ailleurs. Mais le leader des autochtones de cette planète passa en Battle Mode et se rua sur Beerus pour le combattre. Beerus esquiva toutes les attaques de son adversaire et bloqua ses coups avec un seul doigt avant de lui retourner le rayon qu’il lui envoya depuis sa corne. Après sa victoire, Beerus décréta que cette viande de dinosaure ne devait pas être si terrible et il détruit la planète à l’aide d’une seule boule de Ki.
Alors qu’il venait de détruire la planète, Beerus aperçu la silhouette du Super Saiyan God qu’il avait vu dans son rêve prémonitoire. Il se souvint alors vaguement de cette appellation, mais Whis l’aida à retrouver le nom de « Super Saiyan God ». Mais même malgré l’aide de Whis, Beerus resta perplexe quant à la véracité de ce nom.
Dans le manga, les évènements se passent assez différemment, puisqu’au lieu de visiter plusieurs planètes, Beerus n’en visite qu’une seule et la détruit entièrement après avoir été attaqué par les habitants insectoïdes de cette planète. C’est lors de sa destruction qu’il annonce qu’il est à la recherche du Super Saiyan God qu’il a vu en rêve, et que la soupe « Yasai Jinkot » qu’il a bu lors du banquet sur la planète qu’il vient de détruire lui fait penser au nom de « Super Saiyan God ». Suite ça, Whis raccompagne Beerus sur sa planète pour l’aider à mieux se remémorer ce rêve.
Une fois arrivé sur sa planète, Beerus tente de se remémorer le nom de cet ultime adversaire qu’il est sensé combattre par tous les moyens. Mais il n’est plus très sûr de lui… Il fit même appelle au Poisson Prophète pour qu’il l’aide à se rappeler de ce guerrier. Mais même le Poisson Prophète ne semblait plus très au fait de cette prophétie qu’il avait fait. Heureusement, le faire chanter en menaçant de réduire de moitié sa nourriture l’aida à se souvenir du nom exact de ce guerrier : le fameux Super Saiyan God.
Beerus était satisfait de ne pas s’être trompé, mais d’un côté il resta perplexe car Whis lui expliqua que les Saiyans avaient tous été exterminés par Freeza, avec la planète Vegeta. Beerus expliqua alors qu’il se souvient avoir demandé au tyran de détruire la planète Vegeta car les Saiyans commençaient à l’insupporter.
Alors qu’il se détendait dans un bon bain, Beerus reçu des explications à propos d’un « Super Saiyan » de la part de Whis. Son assistant lui raconta comment un Saiyan du nom de Son Gokū était devenu un Super Saiyan et avait vaincu Freeza.
Beerus s’intéressa à ce Saiyan et demanda à Whis de le rechercher. Son assistant le localisa sur la planète du Kaiō du Nord. Beerus ne comprenait pas ce qu’un Saiyan faisait sur la planète d’un Kaiō, mais il décida d’aller le rencontrer pour le questionner à propos de l’existence d’un Super Saiyan God.
Whis expliqua qu’il leur faudrait environ 26 minutes pour se rendre sur la planète du Kaiō du Nord depuis la planète de Beerus, à l’aide de son hyper-vitesse.
C’est à peu près au même moment que le Kaiō du Nord discutait avec les Kaiōshins, expliquant que Beerus venait de détruire huit planètes et demi depuis son réveil.
En chemin pour se rendre sur la planète de Kaiō, Beerus mange le bentō que lui a préparé Whis et se plaint de manger toujours la même chose. Whis lui demande alors de finir rapidement son repas car ils arriveront sur la planète du Kaiō du Nord d’ici 10 minutes. Et alors qu’il étaient toujours en chemin, le Kaiō du Nord commençait à paniquer, ressentant l’arrivée du dieu de la destruction sur sa planète.
Une fois arrivé sur la planète de Kaiō, Beerus demande à s’entretenir avec le Saiyan qui s’y trouve. Kaiō tente par tous les moyens d’éviter la rencontre entre Gokū et Beerus, car il sait que son poulain va vouloir combattre le dieu de la destruction, s’il apprend qu’il est super fort. Et c’est ce qu’il se passe. Kaiō ne peut cacher la présence de Gokū plus longtemps, car Beerus savait qu’il se cachait dans sa petite maison et est obligé de demander au Saiyan de venir se présenter.
Beerus questionne Gokū sur l’existence d’un Super Saiyan God, mais celui-ci n’en n’a jamais entendu parler et n’est intéressé que par un potentiel combat contre le dieu. Beerus accepte de combattre Gokū pour tester ses pouvoirs et voir s’il n’a pas affaire avec le guerrier qu’il a vu en rêve. Mais rapidement, Beerus comprend que Gokū et toutes ses transformations en Super Saiyan sont encore très éloignées de ce qu’il a vu dans sa prémonition.
Whis marque un temps d’arrêt lorsqu’il voit Gokū se transformer en Super Saiyan 3, pendant qu’il s’apprête à déguster son bentō, puis réalise que finalement non… Il ne sera pas à la hauteur. Après quelques échanges de coups, Beerus, qui ne se bat toujours pas sérieusement, répond à la provocation de Gokū, qui en a marre de le voir ne pas combattre avec plus d’entrain et assomme le Super Saiyan 3 en appuyant sur un point de pression au niveau de l’épaule, avant de le laisser évanoui au milieu d’un énorme cratère. Après ce petit combat qui a en partie dévasté la planète de Kaiō, Beerus repart en compagnie de Whis à la recherche du potentiel Super Saiyan God… Direction la Terre, cette fois. Puisqu’elle y abrite les derniers survivants Saiyans.
Beerus et son assistant arrivent sur Terre, en plein milieu de la fête d’anniversaire de Bulma, qui a lieue sur un immense bateau baptisé « Princess Bulma ». Ils y rencontrent Vegeta, qui comprend rapidement à qui il a affaire. Ses souvenirs remontent à la surface, et le prince des Saiyans n’a pas d’autre choix que de faire de son mieux pour ne pas irriter le dieu de la destruction, afin d’éviter un triste sort à la planète qui l’a recueilli.
Une nouvelle fois, Beerus interroge un Saiyan à propos de l’existence d’un Super Saiyan God, mais Vegeta répond qu’il n’en n’a jamais entendu parler. C’est à ce moment que Bulma arrive, alors que Vegeta est toujours au sol, paralysé, et se questionne sur ce qu’il se passe. Elle comprend que Vegeta connaît Beerus et le prend pour une simple connaissance. Elle invite alors le dieu de la destruction et son assistant à participer à sa fête d’anniversaire.
Yamcha s’approche de Beerus et lui file une tappe dans le dos pour essayer de faire ami-ami avec lui et le pousser à se détendre, sans savoir qu’il vient de toucher le dieu de la destruction de son Univers. Kuririn vient ensuite proposer des boulettes de Takoyakis piégées au wasabi (Roulette russe de boulettes Takoyaki) à Beerus et aux autres. Vegeta est alors prit de panique à l’idée que le dieu mange une des boulettes piégée. Mais fort heureusement pour la Terre, c’est Kuririn qui tombe sur sa propre boulette piégée.
Malgré l’animation, Beerus continue de rechercher le Super Saiyan God, mais Beerus lui dit qu’à part Vegeta qui est un Saiyan de sang pur, tous les autres ici sont des descendants de Saiyans. Vegeta arrive ensuite pour apporter de la nourriture à Beerus et c’est à ce moment que le dieu de la destruction le questionne sur sa relation avec Gokū. Vegeta explique qu’il est pour lui un rival. Alors que Beerus s’apprêtait à manger une boulette de Takoyaki tranquillement, Trunks utilise son pistolet à eau et tire malencontreusement sur le dieu de la destruction. Whis demande alors à Beerus s’il est énervé, mais celui-ci répond qu’il n’est pas énervé… il est super énervé ! Beerus décide alors de détruire la Terre, mais avant qu’il n’ait pu commencer à le faire Vegeta se jette à l’eau et attrape un poulpe géant qu’il finit avec un Canon Garric. Le poulpe étant maintenant grillé, Vegeta décide d’en faire des Takoyaki, une préparation japonaise de boulettes à base de poulpe grillé. Face à cette mascarade, Beerus est décontenancée et à abandonné l’idée de détruire la Terre pour le moment.
 

Pouvoir

Dans les films

Beerus utilise généralement sa puissance pour détruire des planètes,[4] mais il est assez puissance pour détruire un système solaire entier (d’après Whis, qui décrit de quoi est capable Beerus en colère). Il est si puissant qu’il domine avec facilité Son Gokū transformé en Super Saiyan 3, allant même jusqu’à esquiver toutes ses attaques, avant de l’assommer avec une simple tape à l’épaule.[6]
Après la défaite que subit Gokū, il réalise que même la fusion ne viendrait probablement pas à bout de Beerus. Puis, même en utilisant un très faible pourcentage de sa puissance véritable, Beerus défait facilement N°18, Piccolo, Ten Shin Han, Majin Boo, Gotenks et Ultimate Gohan. Il parvient même à dominer Vegeta Super Saiyan qui éclata de colère, ce qui surprit d’ailleurs grandement Kuririn.
Lorsqu’il affronte Gokū Super Saiyan God, Beerus trouve enfin un adversaire à sa mesure, mais il finit tout de même par remporter le combat. Après la fin du combat, Beerus déclare que Gokū est le deuxième plus puissant adversaire qu’il ait affronté. Le premier étant son mentor, Whis.
Lorsqu’ils retournent sur leur planète, Whis constate que cela fait bien longtemps que Beerus n’avait pas eu recours à 70% de sa puissance véritable.
Dans le film Dragon Ball Z : La résurrection de ‘F’, Whis constate que si Gokū et Vegeta se battaient ensemble ils pourraient donner du fil à retordre à Beerus. Dans le même film, Gokū constate néanmoins que Beerus est si puissant qu’un seul de ses Kikōha lancé par surprise pourrait tout à fait le détruire, lui et Vegeta.
Lorsque Golden Freeza s’aperçoit de la présence de Beerus il prend peur et s’inquiète de sa présence, pensant qu’il va gêner ses plans de revanche. Freeza s’est pourtant entraîné pendant quatre mois jusqu’à atteindre une ultime évolution capable de dominer le Super Saiyan God Super Saiyan, individuellement.

Dans le manga et la série TV

Juste avant que Gokū ne combatte Beerus, Kaiō lui dit que le dieu de la destruction a assez de puissance pour l’envoyer voler au fin fond de l’Univers juste en le reniflant. Pendant son combat contre Gokū Super Saiyan 3, Beerus n’a aucun mal à bloquer les attaques de Gokū avec un seul doigt et à les esquiver. Lorsque Beerus se décide finalement à attaquer, Gokū ne parvient pas à percevoir ses mouvements et il finit K.O. après une simple pression à l’épaule droite. Après sa défaite, Gokū réalise que même en fusionnant avec Vegeta il n’aurait aucune chance.
Lorsque Beerus arrive à la fête d’anniversaire de Bulma, il paralyse Vegeta simplement en le regardant. Le prince des Saiyans git alors à terre, complètement incapable de se mouvoir. Il bat ensuite Gotenks avec quelques tapes, Piccolo, N°18, Ten Shin Han, Ultimate Gohan, Majin Boo (deux fois), puis Vegeta se battant au dessus du niveau de Super Saiyan.
Après avoir vaincu Vegeta Super Saiyan, pourtant très remonté et qui fut capable d’atteindre Beerus, là où Gokū avait précédemment échoué, Beerus avoua que cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas eu à se battre à 10% de sa puissance réelle.
Dans le manga les évènements sont similaires, mais les faits se déroulent un peu différemment puisque Majin Boo et Ultimate Gohan sont battus par un simple Kiai et Gotenks affronte Beerus sous sa forme de Super Saiyan 3. En plus, il n’est fait aucune mention du niveau de puissance que le dieu utilise contre Vegeta.
Lorsque Gokū devient un Super Saiyan God, Beerus est contraint de monter en puissance. Mais malgré cet état de Super Saiyan God, Gokū est vaincu par Beerus qui révèle à Whis qu’il ne va pas utiliser 100% de sa puissance.
Les coups portés par les deux adversaires étaient si puissants que l’Univers tout entier frémissait et que quelques coups supplémentaires auraient pu provoquer l’effondrement de l’Univers tout entier selon le vieux Kaiōshin.
Beerus déclara qu’il n’existait pas plus puissant que lui-même dans l’Univers, cependant, après son combat contre Gokū, Beerus annonça à notre héros que Whis était son maître et qu’il était donc plus fort que lui. Bien que cette révélation apparaisse dans le manga et dans le film, elle ne fut pas explicitée dans la série TV.
Amusé de voir Champa, Gokū lui demanda qui était le plus fort entre lui et Beerus. Mais alors que Champa allait répondre, Vados le devança et pointa du doigt l’embonpoint de son maître pour souligner le fait que Beerus, qui est en meilleur forme, devait être plus puissant.
De nombreuses années auparavant les deux frères avaient pourtant combattu l’un contre l’autre au point de détruire de nombreuses planètes, juste pour une dispute à propos du fruit Paf-Paf qui se trouvait sur leur gâteau d’anniversaire. Les deux dieux de la destruction furent stoppés par leurs attendant avant qu’ils n’aillent plus loin.
Lors du tournoi, alors que Gokū utilise le Kaiōken multiplié par 10 en plus de sa forme de Super Saiyan Blue, Beerus considère que cette technique est relativement puissante. Whis semble aussi indiquer qu’elle pourrait poser quelques problèmes à Beerus s’ils venaient à s’affronter de nouveau.
Le pouvoir de Beerus est si démesurée qu’en tapant un ongle sur une table, le dieu de la destruction peut détruire la moitié d’une planète après l’avoir coupé en deux. Il peut aussi détruire une planète entièrement avec une simple boule d’énergie lancée contre celle-ci. Les Kaiōshins vont jusqu’à dire que Beerus a assez de puissance pour détruire l’Univers tout entier s’il le désirait. Kaiō déclara que Beerus avait un niveau « bien au-delà de fort ».
Outre cette force destructrice incomparable, Beerus est également incroyablement rapide. Il peut aussi parcourir de grandes distances à travers l’espace sans l’aide de Whis, bien que son mentor soit plus rapide encore.
Dans l’Arc du dieu de la destruction Champa, alors que les deux frères jumeaux se querellaient encore, Vados et Whis se sont arrangés pour rapidement réparer la surface de combat, qui était endommagée et augmenter la puissance du bouclier de protection, en ajoutant que si les deux dieux de la destructions venaient à se battre ils pourraient détruire les Univers 6 et 7 sans problème.

Dans les guide books

Le magazine V-Jump notait que Beerus était sans doute l’Être le plus puissant jamais aperçu jusqu’alors dans Dragon Ball Z. Cependant, cette révélation fut contredite lorsque Beerus annonça que son mentor, Whis, était encore plus fort que lui. Le pouvoir d’un dieu de la destruction comme Beerus est si grand qu’il semble être d’une toute autre dimension comparativement à ceux des guerriers Z.
Dans une interview, Akira Toriyama déclarait que Beerus était le plus fort que l’Univers et qu’il n’existait rien au dessus de lui. D’après l’auteur lui-même, en terme de puissance, Gokū en Super Saiyan God serait un 6, Beerus vaudrait un 10 et Whis serait un 15.
Dans le guide book Dragon Ball Volume ‘F’, Akira Toriyama déclara que Freeza n’était pas de taille contre Beerus quoi qu’il fasse.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Kōichi Yamadera
  • Doublage anglais de FUNimation : Jason Douglas
  • Doublage latino américain espagnol : Jose Luis Orozco
  • Doublage castillan : Manuel Solo
  • Doublage brésilien portugais : Marcelo Pissardini
  • Doublage catalan : Alfonso Vallès
  • Doublage thaï : Manoon Raeungchuemeun
  • Doublage italien : Riccardo Rossi
  • Doublage français : Bruno Magne
  • Doublage basque : Pello Artetxe

 

Combats

Pre-Dragon Ball

  • Beerus VS Champa

Battle of Gods

  • Beerus VS Son Gokū (Super Saiyan 3)
  • Beerus VS N°18, Ten Shin Han, et Piccolo
  • Beerus VS Majin Boo et Ultimate Gohan
  • Beerus VS Vegeta (Super Saiyan)
  • Beerus VS Gotenks (Super Saiyan)
  • Beerus VS Vegeta (Super Saiyan 2)
  • Beerus VS Son Gokū (Super Saiyan God, Normal, Super Saiyan)

Dragon Ball Super

  • Beerus VS Aliens insectoïdes (Manga uniquement)
  • Beerus VS Moginan (mode combat) (Anime uniquement)
  • Beerus VS Son Gokū (Super Saiyan, Super Saiyan 2, Super Saiyan 3)
  • Beerus VS Majin Boo (Anime uniquement)
  • Beerus VS Gotenks (Super Saiyan 3, dans le manga)
  • Beerus VS Ten Shin Han, Piccolo, et N°18 (Anime uniquement)
  • Beerus VS Majin Boo et Ultimate Gohan
  • Beerus VS Vegeta (Super Saiyan)
  • Beerus VS Bulma (claque)
  • Beerus VS Vegeta (Super Saiyan 2)
  • Beerus VS Son Gokū (SSG, Super Saiyan) (Son Gokū ne redevient pas un SSJ dans le manga)
  • Beerus VS Champa (Anime uniquement)
  • Beerus VS Zamasu

 

Anecdotes

  • On fait référence à Beerus pour la toute première fois dans le chapitre 479 du manga et dans l’épisode 250 de la série Dragon Ball Z, lorsque le vieux Kaiōshin explique qu’il a été enfermé dans la Z-Sword par un Être malfaisant. Bien que le dieu de la destruction n’avait pas encore été créé à l’époque, on apprit qu’il existait quelqu’un qui avait été capable d’enfermer ce dieu au sein de la Z-Sword.
  • À la base, le scénariste, Yūsuke Watanabe, avait prévu de faire de Beerus un personnage extrêmement malfaisant qui infectait les gens avec son maléfice. Ce même maléfice qu’il aurait transmit à la race Saiyan et l’aurait rendu mauvaise. D’ailleurs, Beerus devait à la base ressembler à un lézard, mais Toriyama changea son design entièrement.
  • Beerus combat avec des baguettes

    Beerus combat avec des baguettes

  • Beerus devait à la base affronter les guerriers Z avec des cuillères et des fourchettes, mais le directeur de l’animation du film Battle of Gods, Tadayoshi Yamamuro pensa que ce serait compliquer pour lui de le faire combattre comme ça et suggéra de changer pour des baguettes.
  • Beerus a revendiqué l’extinction des dinosaures sur Terre, mais pourtant de nombreux dinosaures continuent de vivre sur Terre, dans le monde de Dragon Ball. Ils ne sont pas tous éteints.