Zen’ō

Zen’ō (全王) est le souverain des 12 Univers, qui apparaît dans la série TV Dragon Ball Super et le manga du même nom. Il fut créé par Akira Toriyama.
 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Zen’ō (全王) signifie littéralement « Roi de Tout », en japonais. On peut aussi le traduire en « Roi de toute chose ». Ce nom symbolise le fait qu’il est à la tête des 12 Univers et est donc la personne la plus haut placée dans la hiérarchie des dieux du monde de Dragon Ball.
 

Apparence physique

Zen'ō apparaît pour la première fois

Zen’ō apparaît pour la première fois


En apparence, Zen’ō est un petit nabot avec une tête ronde bicolore (bleue et violette), avec des oreilles gris-beiges et de grands yeux blancs globuleux.

Il porte une robe mauve et dorée sur laquelle on retrouve le kanji « Zen » (全), qui signifie « Tout », disposé de différentes manières.

Sous cette longue robe très ample, semblable à celles que portent les Kaiōs, Zen’ō porte un juste au corps jaune et des petites chaussures mauves qui se terminent par un bout pointu. Ce « Roi de Tout » et tellement petit qu’il n’arrive même pas aux hanches de Son Gokū, venu lui serrer la main.

 

Personnalité

Zen'ō arrive souriant

Zen’ō arrive souriant

En dépit de son attitude très puérile, Zen’ō montre parfois qu’il sait qu’il a des responsabilités, comme lorsque les autres dieux n’en font pas autant il vient les mettre en garde.

C’est ce qu’il fit avec les dieux de la destruction des Univers 6 et 7 : Champa et Beerus, qui avaient négligé leur travail et avaient, en plus, organisé un tournoi sans en parler à qui que ce soit.
Malgré cette rigueur, Zen’ō aime aussi blaguer et il le montre notamment quand il menace les dieux de la destruction d’être virés et remplacés par d’autres.
Il lui arrive aussi de menacer d’effacement les personnes qui l’agacent. Comme ce fut le cas avec ses deux assistants, ou encore lorsqu’il fit savoir à Shin, qui avait osé parler alors qu’il n’était pas autorisé, qui est le patron.
Mais de manière générale, Zen’ō se comporte plutôt comme un petit enfant qui souhaite juste jouer et se faire des amis. La plupart des décisions qu’il prend semblent liées à son humeur et à son plaisir personnel. Lorsqu’il s’ennuie, par exemple, il peut décider d’organiser un tournoi.

 

Biographie

Arc du dieu de la destruction, Champa

L'arrivée de Zen'ō

L’arrivée de Zen’ō

Zen’ō observa le tournoi entre les Univers 6 et 7 qui avait lieu sur la planète sans nom et s’y rendit. Il interrompt la colère de Champa, qui allait détruire tous les combattants de son équipe.

Bien que cette interruption ne soit pas directe, sa seule présence stoppe Champa dans son élan de destruction et fait paniquer les dieux de la destruction, Beerus et Champa.
Accompagné de ses assistants, Zen’ō vient sur la planète sans nom pour mettre en garde Beerus et Champa, qui ont trop négligé leur travail de dieu de la destruction.

Whis et Vados, les assistants des dieux de la destruction, ne peuvent que confirmer les dires de Zen’ō et ne prennent vraiment pas la défense de leurs maîtres.

Les dieux se prosternent face à Zen'ō

Les dieux se prosternent face à Zen’ō

Zen’ō se joue alors des deux dieux de la destruction en leur faisant croire un instant qu’il va les remplacer. Au même moment, les Kaiōshins des Univers 6 et 7 viennent aussi se prosterner aux pieds de Zen’ō.
Les combattants et spectateurs des Univers 6 et 7, eux, ne comprennent pas qui est ce mystérieux personnage, bien que Beerus a expliqué à Vegeta et Piccolo que Zen’ō était la personne la plus haut placée dans les 12 Univers.
Outre sa venue pour remettre les choses au clair avec les dieux de la destruction, Zen’ō en profite pour lancer l’idée d’un nouveau tournoi entre les meilleurs combattants des 12 Univers. Et cela, car il avait apprécié assister à ce tournoi et au combat final entre Son Gokū et Hit.

Zen'ō sert la main de Gokū

Zen’ō sert la main de Gokū

Gokū, justement, se réjouit d’entendre cette proposition et s’approche de Zen’ō pour lui serrer la main. Bien qu’il soit stoppé en premier lieu par les gardes du corps du Roi Absolu, ce dernier accepte que le Saiyan s’approche pour lui parler, à la surprise totale des dieux de la destruction.

Après cette poignée de main, Zen’ō rentre chez lui, accompagné de ses deux assistants, en utilisant l’hyper-vitesse.

Arc Trunks « du futur »

Zen’ō contacte Whis et Beerus pour demander à voir Gokū urgemment. Pris de panique, Beerus fait en sorte que le Saiyan se rende chez le roi absolu le plus rapidement possible. Faisant même l’impasse sur le dōgi peu présentable qu’il porte, après que Whis lui a dit qu’il s’en excuserai de toute manière.

Zen'ō remet le bouton à Gokū

Zen’ō remet le bouton à Gokū

Arrivés au palais de Zen’ō, Gokū, Whis et Shin, le Kaiōshin de l’Est, qui les y a conduit, sont accueillis par le Grand Prêtre. Ce fidèle serviteur de Zen’ō est réputé pour être l’un des 5 meilleurs experts en arts martiaux des 12 Univers. Rien que cette information fait frémir Gokū d’excitation. Après avoir traversé un long couloir sombre, le petit groupe arrive enfin dans la salle du trône de Zen’ō.
Le petit roi est ravis de retrouver son ami, Gokū, et lui demande de bien vouloir jouer avec lui. Mais le Saiyan n’a pas le temps et lui fait savoir qu’il lui ramènera un nouvel ami pour jouer avec, une fois qu’il aura fini ce qu’il a à faire. C’est avec cette promesse et aevc un bouton que Zen’ō lui a donné, pour l’appeler en cas d’urgence, que Gokū repart ensuite dans son Univers.

Plus tard, il revient avec Zen’ō du futur, l’alter ego de Zen’ō, qu’il a récupéré dans le monde futur de Trunks en utilisant le fameux bouton de Zen’ō. Les deux rois absolus se rencontrent alors sans réaliser tout de suite qu’ils sont la même personne et se réjouissent d’avoir trouvé un nouvel ami pour jouer.
Gokū a ainsi pu tenir sa promesse, bien qu’il n’avait pas idée de qui il allait pouvoir amener à Zen’ō en premier lieu.

Arc Survie de l’Univers

Gokū rappelle à Zen'ō l'idée du tournoi

Gokū rappelle à Zen’ō l’idée du tournoi

Quelque temps plus tard, Gokū, qui s’ennuie, utilise le bouton côté pile et se téléporte au palais de Zen’ō pour lui rappeler qu’il lui a promis d’organiser un tournoi d’arts martiaux entre les différents Univers. Zen’ō et Zen’ō du futur se réjouissent alors de cette idée et décident d’organiser un tournoi qui s’appellera « le Tournoi du Pouvoir ».
Le nom du tournoi vient du Zen’ō du présent, qui explique à son alter ego ce qu’est un tournoi d’arts martiaux. Puisque lui en a déjà vu un.

Quelques heures après, le Grand Prêtre se rend auprès de Gokū et des dieux de son Univers pour leur faire savoir qu’un match d’exhibition baptisé « Match d’exhibition Zen » aura lieu dans une heure contre l’Univers 9. Il annonce aussi que ce match servira de match d’ouverture au « Tournoi du Pouvoir » de Zen’ō qui se déroulera par la suite. Et il ajoute que tous les Univers perdants lors du Tournoi du Pouvoir seront détruits par Zen’ō. Cette nouvelle fait l’effet d’une bombe chez Gokū et ses amis, qui ne s’attendaient pas à ça.

Zen'ō explique ce qu'est un tournoi d'arts martiaux à son alter ego

Zen’ō explique ce qu’est un tournoi d’arts martiaux à son alter ego

Gokū était loin de se douter que son ami, Zen’ō, irait jusqu’à décider d’effacer des Univers en cas de défaite. Et ce, malgré tous les avertissements lancés par Beerus.
La Team de l’Univers 7, composée de Gokū, Gohan et Majin Boo (accompagné de Satan), se rend alors au palais de Zen’ō. Sur place, la Team de l’Univers 9 est déjà présente et le Grand Prêtre emmène tout le monde dans une autre dimension où va se dérouler le match d’exhibition Zen. Tous les 12 dieux de la destruction, leurs guides et Kaiōshins sont aussi présents et ceux-ci observent le silence lorsque le Grand Prêtre annonce les Zen’ō… Tous à l’exception de Gokū, qui se montre extrêmement familier avec Zen’ō et agit comme si c’était son pote. Il ne manque pas de choquer tous les dieux et Beerus se voit obliger de le recadrer.

Lors du match d’exhibition Zen, toutes les règles sont définies par Zen’ō et Zen’ō du futur et, surtout, par leur bon plaisir. Ainsi, lorsque la sortie du ring de Basil aurait pu être ennuyeuse pour Zen’ō, car elle aurait conclut le combat contre Majin Boo trop rapidement, il est décidé que le combat n’est pas terminé. Même chose lorsque Rō, le Kaiōshin de l’Univers 9, a recours à une drogue pour que Basil puisse gagner en puissance.

Les Zen'ō apprécient le spectacle

Les Zen’ō apprécient le spectacle

Finalement, l’Univers 9 perd le match d’exhibition au profit de l’Univers 7 et de Gokū et son pouvoir de Super Saiyan God Super Saiyan qui étonne Zen’ō du futur. Le Zen’ō du présent lui explique alors qu’il s’agit du Super Saiyan Blue. Puis, le Grand Prêtre annonce les règles du véritable Tournoi du Pouvoir à la fin du match d’exhibition Zen. C’est ensuite que Toppo, le leader de la Team de l’Univers 11, fait irruption sur le ring pour défier Son Gokū, qu’il trouve irrespectueux envers les dieux et qu’il qualifie de « mauvais », car il est, selon lui, à l’origine du Tournoi du Pouvoir qui menace tous les Univers de destruction.

À la demande de Kai, le Kaiōshin de l’Univers 11, Zen’ō et Zen’ō du futur acceptent que Toppo affronte Gokū. Mais le combat est interrompu par la suite par le Grand Prêtre. Il explique à Zen’ō que si l’un d’eux venait à mourir ce serait préjudiciable pour le Tournoi du Pouvoir et qu’il serait préférable qu’ils s’affrontent lors du véritable tournoi. Zen’ō et Zen’ō du futur comprennent alors où est leur intérêt et acceptent de remettre ce combat à plus tard.

Le Grand Prêtre montre à Zen'ō où en sont les Univers dans leur recrutement

Le Grand Prêtre montre à Zen’ō où en sont les Univers dans leur recrutement

Il faut donc attendre 40 heures pour voir le Tournoi du Pouvoir commencer et en attendant les Zen’ō s’amusent à un jeu de « toucher couler » à l’échelle universelle, puis ils apprennent de la bouche du Grand Prêtre quelques informations sur le recrutement des guerriers des différents Univers. Au bout des 40 heures, l’arène qui accueille le Tournoi du Pouvoir, dans le monde du vide, est enfin terminée et Zen’ō est satisfait. Il remet ainsi un bonbon au Grand Prêtre pour le féliciter de son travail.

Lorsque les premiers dieux arrivent dans le monde du vide, les deux Zen’ō se reposent dans la zone qui leur est réservée et les dieux des Univers exemptés du Tournoi du Pouvoir n’ont pas la chance de saluer leur supérieur. Mais Zen’ō et Zen’ō du futur sortent de leur sieste quelques minutes plus tard, lorsque les Univers participants arrivent dans le monde du vide. Ils assistent alors au début de la Battle Royale dont le coup d’envoi est donné par le Grand Prêtre.

Les Zen'ō reçoivent leur GodPad

Les Zen’ō reçoivent leur GodPad

Ce dernier leur remet d’ailleurs des GodPads, des tablettes qui leur permettent de sélectionner les participants tombant de l’arène du tournoi, afin de rendre l’expérience plus amusante encore pour ces petits enfants que sont les deux Zen’ō. Ainsi Zen’ō et Zen’ō du futur s’amusent à observer les combats, tout en commentant les actions fortes de certains guerriers comme Narirama ou encore Basil. Lorsque la première combattante est éliminée (Lilibéu), Zen’ō se sert du GodPad pour la déclarer Out.
Un peu plus tard, lorsque Gokū se retrouve en difficulté contre les guerriers de l’Univers 9, Zen’ō craint que son ami et les siens se fassent éliminer prématurément. Mais heureusement, le Saiyan finit par s’en sortir et il élimine tous les guerriers de l’Univers 9, avec l’aide de Vegeta et N°18. Suivant l’annonce du Grand Prêtre, qui déclare que l’Univers 9 va être détruit, Zen’ō et Zen’ō du futur lèvent la main au ciel et procèdent à l’effacement de l’Univers 9, de ses dieux et de ses 10 combattants.

 

Pouvoir

Zen'ō règne sur tous les Univers

Zen’ō règne sur tous les Univers

D’après Beerus, Zen’ō aurait le pouvoir de faire disparaître les 12 Univers en un instant, s’il le voulait. C’est le personnage le plus puissant de tout Dragon Ball, non pas en terme de force de combat mais en terme de pouvoir sur le monde et de pouvoir réel. Il peut anéantir tous les mondes qu’il souhaite, quand il le souhaite.
Si un monde ne lui plaît pas, il peut le faire disparaître simplement en déployant un halo de lumière dans sa main et en provocant l’effondrement de ce monde. Comme le Zen’ō du futur l’a fait avec le monde de Trunks du futur, puis comme ce que fit Zen’ō et Zen’ō du futur lors du Tournoi du Pouvoir en effaçant les Univers perdants.
Autrefois, il existait 18 Univers. Mais Zen’ō décida d’en détruire 6 et il n’en restait plus que 12 à l’époque où se tenu le Tournoi du Pouvoir.

 

Techniques

    Les Zen'ō utilisent leur pouvoir

    Les Zen’ō utilisent leur pouvoir

  • Bukūjutsu : Zen’ō a la capacité de se déplacer dans les airs.
  • Effacement : Zen’ō possède la capacité de détruire totalement un monde ou un Univers. Simplement en déployant ses pouvoirs qui se manifestent sous la forme d’une petite sphère blanchâtre dans la paume de sa main, voire comme une sphère qui l’entoure complètement.
  • Matérialisation magique : Zen’ō matérialise le bouton qu’il donne à Gokū en cas d’urgence. Comme la plupart des dieux, il peut ainsi matérialiser des objets quand il le souhaite.
  • Invulnérabilité : D’après Shin, le Kaiōshin de l’Est, Gokū Black (Zamasu) a beau avoir tué tous les dieux du monde futur de Trunks, Zen’ō (du futur) était le seul qu’il n’aurait pas pu tuer. Son alter ego du présent doit avoir la même invulnérabilité.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Zen’ō apparaît dans les IC Carddass Dragon Ball, mais également dans le jeu d’arcade japonais Super Dragon Ball Heroes, à partir de la 1ère série, en tant que personnage de soutien (non-jouable).

 

Personnages effacés par Zen’ō

Voici une liste non exhaustive des personnages effacés par Zen’ō.

  • Six Univers inconnus : Effacés par Zen’ō à cause d’une saute d’humeur.
  • Univers 9 : Effacé pour avoir perdu lors du Tournoi du Pouvoir.
    • Tous les mortels : Effacés avec leur Univers, du fait de sa défaite au Tournoi du Pouvoir.
    • Bergamo : Effacé avec son Univers, après avoir perdu au Tournoi du Pouvoir.
    • Lavenda : Effacé avec son Univers, après avoir perdu au Tournoi du Pouvoir.
    • Basil : Effacé avec son Univers, après avoir perdu au Tournoi du Pouvoir.
    • Hyssop : Effacé avec son Univers, après avoir perdu au Tournoi du Pouvoir.
    • Oregano : Effacé avec son Univers, après avoir perdu au Tournoi du Pouvoir.
    • Sorrel : Effacée avec son Univers, après avoir perdu au Tournoi du Pouvoir.
    • Chappil : Effacé avec son Univers, après avoir perdu au Tournoi du Pouvoir.
    • Comfrey : Effacé avec son Univers, après avoir perdu au Tournoi du Pouvoir.
    • Roselle : Effacé avec son Univers, après avoir perdu au Tournoi du Pouvoir.
    • Hop : Effacée avec son Univers, après avoir perdu au Tournoi du Pouvoir.
    • Sidra : Effacé car son équipe a été éliminée au Tournoi du Pouvoir.
    • : Effacé car son équipe a été éliminée au Tournoi du Pouvoir.

 

Doublages et voix

 

Anecdotes

    Zen'ō, dans l'ending "Yoka Yoka Dance"

    Zen’ō, dans l’ending « Yoka Yoka Dance »

  • Ironiquement, dans le Dragon Ball Daizenshū 7, Akira Toriyama était présenté comme le dieu suprême du monde de Dragon Ball. Avec Zen’ō, on découvre maintenant qu’il en existe un autre.
  • Sur sa tenue on distingue le premier kanji de son nom, « Zen » (全), qui signifie « Tout » et est découpé et disposé de manière originale sur son manteau. Ainsi, contrairement à de nombreux personnages de l’Univers de Dragon Ball, Zen’ō ne porte pas une simple marque avec un kanji dessiné à l’intérieur.
  • Dans le jeu vidéo Dragon Ball Xenoverse 2, il existe une pose de combat baptisée « Zen-Oh Jump », qui reprend la pose que prend Zen’ō dans l’ending « Yoka Yoka Dance » de la série animée Dragon Ball Super.
  • Au départ, comme tout le monde, Gokū appelle Zen’ō avec le suffixe honorifique « -sama », suivant les recommandations de Beerus. Mais ensuite, lorsque Gokū devient ami avec le roi absolu, il le surnomme « Zen-chan » (« chan » étant un suffixe affectif).