Dodoria

Dodoria (ドドリア) est un des antagonistes du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des séries TV adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z, Dragon Ball GT et Dragon Ball Kai.
 

Signification du nom

Dodoria (ドドリア) dérive du mot Dorian (ドリアン), qui provient de l’anglais « Durian » et désigne un fruit exotique.

 

Apparence physique

Dodoria, dans le manga Color Edition

Dodoria, dans le manga Color Edition

Dodoria a une corpulence plutôt massive et musclée ainsi qu’une taille assez grande.

Il a la peau rose vive. Ses oreilles sont pointues et il n’a pas de sourcils.

Dodoria est chauve mais son crâne présente quelques petits pics que l’on retrouve également au niveau de ses avant-bras.

Son visage est plutôt joufflu et ses yeux et sa bouche sont délimités par des contours violets, parsemés de stries.

Appartenant à l’armée de Freeza, Dodoria porte une tenue de combat à épaulettes. Celle-ci est majoritairement bleue foncée et les épaulettes sont jaunes dans le manga Color Edition, et marrons dans l’anime. Il porte également un pantalon noir (bleu dans l’anime et les Color Editions), et ses bottes sont blanches.

Comme Nappa ou encore Kiwi, il porte aussi une sorte de lien autour des chevilles. Cet objet est de la même couleur que les épaulettes et la partie abdominale de son armure de combat.

 

Personnalité

Dodoria est un fier soldat de Freeza et, qui plus est, incarne la garde rapprochée du tyran.

C’est un guerrier brutal qui se montre impitoyable avec les plus faibles mais lâche lorsqu’il est mis en difficulté.

Végéta laisse entendre que Dodoria est assez paresseux et qu’il ne s’est jamais entraîné. On peut donc supposer qu’il tient sa force naturellement.

 

Biographie

Dodoria fait partie avec Zarbon de la garde rapprochée de Freeza. Dans l’épisode spécial Dragon Ball Z: Le tout dernier combat, seul contre tous ~ Le père du guerrier Z Son Gokū défie Frieza, Freeza décide d’exterminer les Saiyans.

Dodoria envoie des soldats éliminer l’escouade de Bardock. Lorsque ce dernier massacre les soldats pour venger ses compagnons, Dodoria se lance dans la bataille et blesse grièvement le Saiyan.

Il rentre au vaisseau de Freeza mais celui-ci a découvert que le Saiyan Bardock a survécu. Dodoria prend peur en voyant la colère du tyran mais celle-ci s’apaise lorsque Freeza se rend compte que Bardock se rend sur la planète Végéta.

Freeza détruit la planète Végéta avec tous les Saiyans et plusieurs centaines de ses propres soldats.

Bien des années plus tard, Dodoria et Zarbon accompagnent Freeza sur la planète Namek dans le but de récupérer les Dragon Balls car Freeza veut obtenir la vie éternelle.

L’armée du tyran extermine les villageois Nameks pour leur voler les Dragons Balls jusqu’à ce que de jeunes guerriers Nameks opposent de la résistance et massacrent les soldats de Freeza.

Dodoria entre alors en action et tue le Nameks rebels avec cruauté. Alors qu’il s’apprêtait à tuer Dendé, Kuririn et Son Gohan viennent sauver le petit Namek.

Dodoria les pourchasse mais les perd de vue grâce au Taiyōken de Kuririn. Sur le chemin du retour, il croise Vegeta qui le met en difficulté. Avant d’être tué en une seule attaque, Dodoria révèle à Vegeta que c’est Freeza qui a détruit la planète Végéta.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Dans l’Event « La dernière bataille, seul contre tous » du jeu smartphone Dragon Ball Z : Dokkan Battle, Dodoria dirige un groupe mené par Sūi et Appule sur la planète Meat. Il affronte Bardock en lui projetant un Kikōha par la main gauche et non par la bouche, contrairement au TV Special d’où est tiré cette histoire.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Yukitoshi Hori (DBZ, jusqu’en 2009), Takashi Nagasako (DBKai, depuis 2009)
  • Doublages anglais :
    • Ocean Group : Paul Dobson
    • FUNimation : Chris Forbis (DBZ & jeux vidéo jusqu’en 2007), Mike McFarland (Raging Blast), John Swasey (DBZ Kai et jeux vidéo, depuis Raging Blast 2 inclus)
    • AB Groupe : Ed Marcus
  • Doublage français : Pierre Trabaud (DBZ), Éric Peter (DBZ Kai)
  • Doublage latino américain espagnol : Mario Sauret
  • Doublage allemand : Helmut Gauss
  • Doublage italien : Luca Bottale
  • Doublage portugais : António Semedo
  • Doublage brésilien portugais : Gilberto Baroli, Ronaldo Artinic (DBZ 104)
  • Doublage hongrois : Emma Bessenyei
  • Doublage catalan : Jordi Vila
  • Doublage hébreux : Yoram Yosefsberg, Ido Mosseri (TV Special)