Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Île Papaya

L’île Papaya (パパイヤ島, Papaya Tō)[1] est une île qui apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et ses adaptations animées : Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT et Dragon Ball Kai.
Cette île est située sur le contient Sud, à l’Ouest des îles tropicales. C’est sur cette île que se déroule le célèbre Tenka Ichi Budōkai.[1]

 

Vue d’ensemble

L'île Papaya, dans l'anime
L’île Papaya, dans l’anime
L’île Papaya est une grande île qui se trouve au sud du grand continent. Elle est si grande qu’elle pourrait même être qualifiée de petit continent. Excepté les liaisons maritimes, cette île ne dispose que d’un seul aéroport (l’aéroport Durian) pour assurer les liaisons aériennes.[1]
Possédant un climat doux et chaud en permanence, cette île ne connait pas d’autre saison que l’été. Outre les nombreux cocotiers, on y trouve aussi quelques montagnes, vestiges d’une période volcanique, qui se dressent au centre de l’île, et descendent en pente douce jusqu’à la mer.[1]
Son Gokū et ses amis viennent souvent sur cette île pour participer au Tenka Ichi Budōkai qui s’y déroule. Pour la 22ème édition, Gokū débarque sur l’île Papaya à la nage, depuis Yahhoy où il s’entraîne.[1]
 
Sur cette île, il y a également l’hôpital Papaya où est hospitalisé Yamcha après sa défaite contre Ten Shin Han, lors du 22ème Tenka ichi Budōkai.[1]
À proximité du temple des arts martiaux se trouve aussi un restaurant appelé « Delicious Saikan ». Gokū y mange avec ses amis, après la finale du 21ème Tenka Ichi Budōkai et presque tout l’argent de la récompense remis à Kamé Sennin (Jackie Chun) passe dans l’addition.
Durant la 23ème édition du Tenka Ichi Budōkai, Piccolo exécute un puissant Chō Bakuretsumaha et détruit presque entièrement l’île, ainsi que le temple des arts martiaux qui accueillait le tournoi.
Suite à cette destruction totale, durant l’Age 756, le temple des arts martiaux et le ring du Tenka Ichi Budōkai furent ensuite reconstruits pour la 24ème édition, qui ne fut pas organisée avant l’Age 767.
Piccolo détruit en partie l'île Papaya
Piccolo détruit en partie l’île Papaya
Lorsque les guerriers Z viennent participer à la 25ème édition du Tenka Ichi Budōkai, durant l’Age 774, l’endroit a alors bien changé. Gokū, Vegeta, Piccolo, Kuririn, Gohan et Videl quittent le ring du Tenka Ichi Budōkai pour suivre Shin et Kibito jusqu’au repaire de Babidi. Pendant ce temps, N°18, Mighty Mask et Mr. Satan s’affrontent durant une Battle Royale. Goten et Trunks – qui avaient usurpé l’identité de Mighty Mask – lancent un puissant Kikōha qui explose en mer et était à deux doigts de détruire une grosse partie de l’île.
Enfin, pour la 28ème édition du Tenka Ichi Budōkai, Gokū se rend avec ses amis sur l’île Papaya pour y trouver Oob, la réincarnation de Majin Boo (pur). Après l’avoir trouvé et l’avoir brièvement affronté, Gokū part entraîner le jeune garçon.
 

 

Résidents notables

 

Apparitions dans les jeux vidéo

L'île Papaya dans Dragon Ball 3
L’île Papaya dans Dragon Ball 3
L’île Papaya apparaît dans Dragon Ball 3 : Gokū Den, Dragon Ball Z : Buu’s Fury et Dragon Ball Kai : Saiya-jin Raishū (Attack of the Saiyans), notamment. Le temple des arts martiaux peut alors être visité en vue de participer au Tenka Ichi Budōkai.
Il se trouve que l’égout du temple des arts martiaux est un donjon secret dans Saiya-jin Raishū (Attack of the Saiyans). Une fois que 1000 carottes ont été récoltées pour un habitant de la Capitale de l’Ouest, celui-ci donne la clé des égouts aux guerriers Z.[2]
Parmi les Items que l’on peut trouver dans ces égouts, il y a la cape de Dieu (qui permet de faire des attaques énergétiques pour seulement 1 de coût), qui se trouve précieusement cachée dans un coffre.[2]
Les ennemis rencontrés dans les égouts du temple des arts martiaux de l’île Papaya sont : Le robot pirate, le capitaine robot, l’assassin d’élite, la fille bizarre, le vampire rouge et le crabe sombre.
 
L’île Papaya apparaît également dans le jeu Dragon Ball Online, sorti en 2010. En plus de l’arène du Tenka Ichi Budōkai, plusieurs petits villages peuvent être observés aux alentours. Tout comme la jungle environnante.
Un parc en l’honneur de Mutaïto a même été inauguré, à proximité du temple des arts martiaux.
Captain Bacterian et son équipage de pirates se planquent justement sur l’île Papaya, où ils établissent leur repaire secret. Dans ce repaire, ils collectent de l’énergie pour Cell-X, à la demande de Towa.
Mais, devenu impatient, Cell-X quitte le repaire de Captain Bacterian et part se réfugier dans une grotte située derrière une chute d’eau, où d’autres bionoïdes lui viennent en aide pour continuer à récolter de l’énergie.

 

Anecdotes

    L'impact de l'attaque de Trunks
    L’impact de l’attaque de Trunks
  • L’île Papaya est grandement inspirée de Bali. Car Akira Toriyama s’inspira de Bali, qu’il visita, pour créer les décors du Tenka Ichi Budōkai.[3]
  • Dans la série TV Dragon Ball GT, Super Oob prend le pseudonyme de « Papayaman » pour participer anonymement au Tenka Ichi Budōkai.
  • Dans la série animée Dragon Ball Z, le Kikōha lancé par Trunks sur N°18, tandis qu’il est déguisé en Mighty Mask, ne sombre pas en mer. Il part exploser quelque part sur l’île, derrière le temple des arts martiaux. Mr. Satan est tellement choqué par l’impact qu’il en tombe au sol.

 

Références

Tags
Voir davantage

Gokuda003

Fan inconditionnel de Dragon Ball. Créateur, Webmaster, Administrateur, Rédacteur en chef de DragonBall Ultimate. J'aime aussi le Japon, sa langue et sa culture, ce qui me permet de vous offrir des traductions directes des news et des informations provenant des ouvrages.

Voir aussi

Close