Kibito

Kibito (キビト) est l’assistant de Kaiōshin, dans le manga Dragon Ball et ses adaptations anime : Dragon Ball Z, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

En général, il est d’un naturel sympathique, mais la première fois qu’il rencontre des humains du monde inférieur comme Son Gokū et ses amis, il devient méprisant à leur égard. De plus, il ne veut pas croire en la puissance des Super Saiyans. Son potentiel de combat est relativement élevé, et il serait difficile à battre même pour un Son Gohan transformé en Super Saiyan.[1]

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Kibito provient du mot Tsukibito (付き人) qui signifie « assistant », en japonais. Ce qui est logique, puisqu’il est l’assistant de Kaiōshin.

 

Apparence physique

Kaiōshin et Kibito dans le manga couleur

Kaiōshin et Kibito dans le manga couleur

Kibito est un grand homme à la peau bleue dans l’œuvre originale, et rose dans l’adaptation anime.

Il a des oreilles pointues, des cheveux blancs et longs qu’il coiffe en arrière, une mâchoire carrée, de petits yeux noirs, une absence de sourcils et deux potaras accrochées à chacune de ses oreilles.

Dans l’œuvre originale, l’uniforme des Kaiōshins est identique quelque soit l’individu. Ce n’est pas le cas dans l’anime, où il change de couleur selon le personnage qui le porte.

Ainsi, bien que Kaiōshin ait un uniforme de couleur bleu sombre dans l’anime, celui de Kibito est rouge bordeaux, avec des liserés dorés.

Il porte un vêtement bleu en dessous, avec un pantalon de la même couleur, des bottes jaunes et un foulard orange autour de la taille.

Sur la cover du manga Kanzenban (Perfect Edition) vol. 30, Kibito a la peau bleue, et sa tenue traditionnelle a des couleurs tout aussi froides, puisqu’elle est bleue avec des liserés jaunes orangés, les bottes sont blanches et le foulard autour de la taille est bleu ciel.

Le visage de Kibito, dans la série TV

Le visage de Kibito, dans la série TV

Le vêtement qu’il porte en dessous de ce manteau bleu nuit est de couleur violette, cette fois-ci.

Dans le manga color édition, Kibito conserve sa couleur de peau originale, à savoir le bleu, mais sa tenue retrouve l’aspect qu’avait celle de Kaiōshin sur les planches couleurs du manga.

De ce fait, les couleurs sont quasi identiques à celles de l’anime pour ce qui est de la tenue, à la différence qu’il s’agit de la tenue de Kaiōshin dans l’anime et non celle de Kibito, tandis que dans le manga color édition, tous les Kaiōshins et leur assistant possèdent le même uniforme, avec les mêmes couleurs.

 

Personnalité

Kaiōshin et Kibito, dans la série TV

Kaiōshin et Kibito, dans la série TV

Kibito a un naturel plutôt sympathique, mais il se montre assez méprisant envers les humains du monde inférieur que sont Gokū et les siens, lorsqu’il les rencontre.[1]

Il a du mal à croire en la puissance des Super Saiyans[1] et émet toujours un doute lorsque Kaiōshin se repose sur Son Gohan et son pouvoir pour vaincre Majin Buu.

Lorsque Kaiōshin décide de demander à Gohan de retirer la Z-Sword, épée légendaire du royaume des Kaiōshins, qui est plantée dans un rocher, Kibito se dit que c’est peine perdue et ne comprend pas pourquoi son maître s’en remet à un vulgaire humain.

Une fois que Gohan aura montré toute l’étendue de sa puissance, Kibito réalisera que l’on peut compter sur les humains, et que certains ont une puissance qui dépasse de loin celle des Kaiōshins.

Ce doute qui l’habite est plutôt naturel, puisqu’il fut tué par le roi des démons, Dābura, avant les combats dans le vaisseau de Babidi. Il n’a donc pas pu assister aux exploits des Super Saiyans.

 

Biographie

Dans le passé

Kibito était l’attendant des Kaiōshins. Il les aidait grâce à ses capacités spéciales comme le Kai-Kai (une sorte de déplacement instantané) ou le pouvoir de guérison.[2]

Après que la plupart d’entre eux furent tués par Majin Buu (pur), il devint l’attendant personnel du Kaiōshin de l’Est.

Il se rendit sur Terre afin de localiser le cocon de Majin Buu, mais ne put le trouver, car il avait été déplacé.

 

Dragon Ball / Dragon Ball Z

Kibito, lors des tirages au sort

Kibito, lors des tirages au sort

Kibito participe au 25ème Tenka Ichi Budōkai, en compagnie de Kaiōshin, qui prend le pseudonyme de « Shin ».

C’est durant ce tournoi qu’ils rencontre Son Gokū et ses amis et qu’ils utilisent Gohan pour pour mener à bien leur mission qui est de surveiller les actions de Yamū et Spopovitch, deux humains tombés sous le contrôle du sorcier Babidi.

Babidi a l’intention de se servir d’eux pour récolter assez d’énergie pour permettre la résurrection de Majin Buu. Pour se faire, il les a envoyé au Tenka Ichi Budōkai, là où de nombreux puissants combattants se réunissent.

Sachant cela, Kaiōshin et Kibito participèrent au championnat, afin de pouvoir suivre Yamū et Spopovitch dans le but de localiser le vaisseau spatial de Babidi, où est caché le cocon de Majin Buu.

Son Gohan faisant face à Kibito

Son Gohan faisant face à Kibito

Kibito et son maître n’ont aucun mal à passer les éliminatoires et se présentent en phase finale. Kibito est opposé à Son Gohan pour son premier match, et il le force à se transformer en Super Saiyan, provoquant l’assaut de Spopovitch et Yamū contre le jeune homme.

Après que les deux sbires de Babidi aient interrompu le match en s’emparant de l’énergie de Son Gohan, ils prirent la fuite, suivis de près par Kaiōshin, Son Gokū, Vegeta, Piccolo et Kuririn.

Kibito s’occupa de soigner Gohan grâce à son pouvoir de guérison, puis il lui demanda de le rejoindre. Videl se joignit aussi à eux, mais elle ne resta pas bien longtemps, ne pouvant voler à très grande vitesse.

Kibito expliqua toute l’histoire qui les mena sur Terre, en chemin, avant de rejoindre le groupe de Kaiōshin.

Ils arrivèrent finalement devant le vaisseau de Babidi, où s’arrêtèrent Yamū et Spopovitch pour remettre le collecteur d’énergie à leur maître. Cachés, Kibito et les autres découvrirent avec stupeur que Babidi avait réussit à soumettre Dābura, le roi du royaume des ténèbres.

Kibito, tué froidement par Dābura

Kibito, tué froidement par Dābura

Kibito n’eut pas le temps d’agir, puisqu’il fut tué par un Kikōha de Dābura à bout portant, lorsque le démon se rua vers les guerriers Z, cachés dans la montagne. Piccolo et Kuririn furent changés en pierre par la salive de Dābura, et les Saiyans et Kaiōshins pénétrèrent dans le vaisseau spatial, à la poursuite du roi des démons.

Finalement, Kibito fut ressuscité quelque temps plus tard, grâce au souhait de Bulma et Yamcha, qui demandèrent à Shenron que toutes les personnes mortes en ce jour puissent être ressusciter, en dehors des méchants.

Revenu à la vie, Kibito tenta de localiser Kaiōshin. Il le retrouva gravement blessé, après son combat contre Majin Buu, mais il put le soigner. Ensemble, ils partirent trouver Gohan et l’emmenèrent au royaume des Kaiōshin grâce au Kai-Kai de Kibito.

Là-bas, Kibito donna à Gohan une nouvelle tenue (l’uniforme des Kaiōshins) et Kaiōshin lui demanda d’aller retirer la Z-Sword coincée dans un rocher.

Kaiōshin et Kibito demandent à Gohan de retirer la Z-Sword

Kaiōshin et Kibito demandent à Gohan de retirer la Z-Sword

Bien que Kibito doutait sincèrement du potentiel du jeune Gohan, il fut surpris de constater qu’il s’était trompé et que que le garçon pouvait soulever l’épée sacrée que lui-même ne pouvait pas tenir.

Plus tard, lorsque la Z-Sword se brisa, ils assistèrent à l’apparition du vieux Kaiōshin, le Kaiōshin de l’Est d’il y a 15 générations auparavant.

Ce dernier libéra le potentiel latent de Son Gohan bien au delà de ses limites et le motiva pour qu’il puisse aller combattre Majin Buu, sur Terre. C’est Kibito qui emmena Gohan sur la planète bleue et qui lui donna un nouveau dōgi, identique à celui de son père.

Lorsque le vieux Kaiōshin révéla le secret des potaras à Son Gokū, Kibito et Kaiōshin voulurent essayer la coalescence dont parlait le doyen, et détachèrent, chacun, une de leur potara. Ils fusionnèrent et formèrent Kibitoshin.

Malheureusement pour eux, le vieux Kaiōshin s’était bien gardé de leur préciser que cette fusion était définitive, avant qu’ils ne le fassent.

 

Dragon Ball Super

Dans le quatrième chapitre du manga Dragon Ball Super, Kibitoshin réunit les Dragon Balls de la planète Namek afin d’éviter que le dieu de la destruction, Champa, puisse mettre la main dessus.

Ne sachant que faire des Dragon Balls, Kibitoshin demanda à Porunga d’annuler les effets de la coalescence. Kibito et Kaiōshin retrouvèrent ainsi leurs apparences normales.

 

Pouvoir

La force de combat de Kibito reste inconnue, mais le guide book Dragon Ball Daizenshū 7 : Dai Jiten, précise que son potentiel de combat est relativement élevé, et qu’il serait difficile à battre même pour un Son Gohan transformé en Super Saiyan.[1]

 

Techniques

  • Bukūjutsu : Kibito peut se déplacer dans les airs en utilisant son Ki.
  • Pouvoir guérisseur : Il a également la capacité de guérir les blessures.[1]
  • Kai-Kai : En utilisant la formule « Kai-Kai », il peut se déplacer instantanément dans n’importe quel endroit du monde.[1]
  • Matérialisation magique : Il a aussi la capacité de créer un vêtement en un clin d’œil.[1]
  • Kiai : Il s’agit d’un Kiai bleu lancé par la paume de sa main. C’est Kaiōshin qui lui enseigna cette technique, qu’il utilise dans le jeu vidéo Dragon Ball Heroes.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Kibito dans Dragon Ball Z : Budokai 3

Kibito dans Dragon Ball Z : Budokai 3

Kibito apparaît dans beaucoup de jeux vidéo, bien qu’il ne soit pas toujours un personnage jouable dans ceux-ci.

On peut le voir apparaître dans Dragon Ball Z : Idainaru Dragon Ball Densetsu (The Legend), Dragon Ball Z : Buu’s Fury, Dragon Ball Z : Shin Budokai – Another Road, Dragon Ball TAG VS (Dragon Ball Z : Tenkaichi Tag Team), ou encore Dragon Ball : Ultimate Blast (Ultimate Tenkaichi).

En outre, il est un personnage de soutien dans Dragon Ball Z : Legendary Super Warriors et Dragon Ball Z : Bakuretsu Impact, puis il apparaît pour réaliser la coalescence à l’aide des potaras dans Dragon Ball Z : Budokai 2 et Dragon Ball Z : Budokai 3 et devient un personnage jouable dans Dragon Ball Heroes, qui fonctionne sur le même moteur graphique.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Shin Aomori
  • Doublages anglais :
    • Ocean Group: Don Brown
    • FUNimation : Chuck Huber
  • Doublage français : Pierre Trabaud (DBZ), Marc Bretonnière (DBZ Kai)
  • Doublage latino américain espagnol : José Luis Castañeda
  • Doublage brésilien portugais : Afonso Amajones
  • Doublage hongrois : Péter Barbinek
  • Doublage catalan : Toni Moreno

 

Anecdotes

  • Dans l’épisode 214 de la série TV Dragon Ball Z, on peut voir que Kibito a un strabisme divergeant au moment où il participe au tirage au sort. Il s’agit là d’une erreur d’animation et non de quelque chose de volontaire.
  • En version originale, les deux seiyū parlent en même temps pour les personnages fusionnés. Mais après la coalescence de Kaiōshin et Kibito, ce n’est pas le cas.

 

Références