Coalescence (Fusion)

La coalescence (合体, Gattai)[1] ou fusion, est une technique permettant de créer un combattant nouveau en mélangeant deux Êtres, et qui apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et ses adaptations en série animées : Dragon Ball Z, Dragon Ball Kai et Dragon Ball Super.

 

Vue d’ensemble

Caractéristiques

En japonais, « Gattai » (合体) signifie « fusion » ou « coalescence ». Mais ce mot est principalement utilisé pour parler de la coalescence avec les Potaras propre aux Kaiōshins.

Les autres types de fusions portent des dénominations différentes. La fusion Namek (融合, Yūgō) se traduira aussi par « fusion » en français, mais est en fait une assimilation (同化, Dōka).

Quant à la fusion Métamole, elle est appelée « Fyūjon », qui vient donc de l’anglais « Fusion » et signifie donc… « fusion ». Par soucis de simplicité, on fera comme en version originale ; c’est à dire qu’on prendra des mots différents pour désigner chaque type de fusion.

 

Histoire

Arc Majin Boo

La coalescence (fusion) qui donna naissance au vieux Kaiōshin

La coalescence (fusion) qui donna naissance au vieux Kaiōshin

La coalescence avec les Potaras apparaît mentionnée pour la première fois dans Dragon Ball, lorsque le vieux Kaiōshin remet ses Potaras à Son Gokū, qui vient de ressusciter et qui s’apprête à aller combattre Majin Boo (Gotenks absorbé). Le vieux Kaiōshin explique alors qu’en accrochant l’une de ces boucles d’oreille et en donnant la seconde à une autre personne, on peut fusionner avec elle.[1]

Les Potaras sont les trésors des Kaiōshins depuis des générations. Pourtant le Kaiōshin de l’Est ignorait totalement leur pouvoir magique. Ce dernier tenta alors la coalescence avec son assistant, Kibito, mais tout en ignorant que celle-ci serait définitive.[1] Ils devinrent Kibitoshin ; le tout premier personnage issu de la coalescence aperçu dans la série. Effectivement, le vieux Kaiōshin expliqua ensuite que les effets de la coalescence étaient définitifs et qu’une fois fusionné on ne peut plus jamais se séparer. C’est ce qu’il lui était d’ailleurs arrivé il y a bien longtemps, puisque lui aussi est issu d’une fusion : Celle du Kaiōshin de l’Est d’il y a 15 générations et d’une vieille sorcière. C’est ainsi qu’il acquit certains de ses pouvoirs magiques.

La coalescence de Kibito et Kaiōshin

La coalescence de Kibito et Kaiōshin

C’est donc avec cette idée en tête que Gokū alla s’opposer à Majin Boo, tout en tentant de fusionner avec son fils, Gohan. Mais la Potara lancée par Gokū à son fils ne fut pas rattrapée convenablement. Boo put alors exercer une pression sur les deux guerriers Z et mener à bien son plan B, qui fut d’absorber Son Gohan, puisque la fusion de Gotenks s’était arrêtée et que son pouvoir avait donc diminué au point de redevenir moins puissant qu’Ultimate Gohan. Une fois l’ultime guerrier absorbé, Majin Boo (Gohan absorbé) devint le plus puissant de tout les Majins et Gokū ne fut plus en mesure de rivaliser avec lui.

Au même moment, Vegeta fut conduit sur Terre par Baba la voyante, après avoir obtenu une permission spéciale de la part du Grand roi Enma, pour aller combattre Majin Boo et tenter de sauver l’Univers. Vegeta céda finalement à la requête de Gokū et fusionna avec lui, après avoir accroché l’une des Potaras à son oreille droite, tandis que Gokū avait accroché la sienne à son oreille gauche. Le résultat de cette coalescence fut ; Vegetto. La fusion de Vegeta et « Kakarotto » (le vrai nom de Son Gokū).

Gokū et Vegeta fusionnent

Gokū et Vegeta fusionnent

Le Saiyan fusionné dominait largement Majin Boo (Gohan absorbé) en puissance, si bien qu’il combattait parfois sans les mains ou tout en s’amusant. Mais son plan n’était pas d’éliminer Boo, dans un premier temps, mais de se laisser absorber par le Majin, afin de pouvoir libérer ses amis qui devaient se trouver à l’intérieur de son corps. Après quoi, il pourrait l’éliminer tranquillement. Seulement, bien que le plan se déroulait apparemment sans encombre et que Vegetto put atterrir dans le corps de Majin Boo sans être assimilé, la coalescence s’arrêta et Gokū et Vegeta retrouvèrent leurs apparences normales. Gokū attribua l’arrêt de cette fusion à l’air malsain qui régnait dans le corps de Boo, sans savoir que les effets de la coalescence étaient limités à une heure pour ceux qui ne sont pas des Kaiōshins.[5]

Arc du dieu de la destruction, Champa

Kibito et Kaiōshin ont annulés leur fusion

Kibito et Kaiōshin ont annulés leur fusion

Voyant que Champa et Vados tentent de réunir des Dragon Balls, le vieux Kaiōshin et Kibitoshin s’empressent de rassembler les Dragon Balls de la planète Namek, pensant qu’il s’agit de celles-ci… Cependant, elles ne leurs seront d’aucune utilité puisque Champa en a en fait après les Super Dragon Balls.

Kibitoshin utilise alors les Dragon Balls de la planète Namek pour demander à Porunga d’annuler les effets de la fusion. Ainsi, Kaiōshin de l’Est et Kibito purent retrouver leurs apparences normales. Malheureusement, cet épisode n’est spécifié que dans le chapitre 04 du manga Dragon Ball Super, mais pas dans la série TV.

Lorsque Kaiōshin et Kibito viennent assister au tournoi entre les Univers 6 et 7, leur coalescence a déjà été annulée et Gokū s’étonne de les revoir séparés. Mais Kaiōshin explique comment ils ont procédé pour annuler leur coalescence.

Arc Trunks « du futur »

La réapparaition de Vegetto

La réapparaition de Vegetto

Le concept de la coalescence revient dans Dragon Ball Super, lorsque Gowasu, le vieux Kaiōshin de l’Univers 10, explique à son apprenti, Zamasu, qu’il faut porter une Potara et donc s’élever au rang de Kaiōshin pour pouvoir utiliser l’anneau du Temps et voyager dans le Temps. En prêtant l’une de ses Potaras à Zamasu, Gowasu évoque la coalescence et lui demande, sur le ton de l’humour, si ça lui tenterait de fusionner avec lui. Zamasu décline poliment.[6]

Cependant, Zamasu utilise tout de même ce procédé avec son alter ego, dans le monde futur de Trunks. Après être devenu Gokū Black, il fusionne avec lui-même pour former un Zamasu fusionné. Cet ennemi, au pouvoir transcendant celui des dieux, pose bien des soucis à Trunks du futur, Gokū et Vegeta, qui le combattent…

L'apparition de Zamasu fusionné !

L’apparition de Zamasu fusionné !

Acculé, Gokū demande alors à Vegeta de fusionner avec lui grâce aux Potaras du Kaiōshin de l’Est. Bien qu’il soit réticent à cette idée, Vegeta accepte tout de même de retenter cette expérience afin de sauver le monde de son fils. Gokū en profite alors pour demander à Gowasu comment se fait-il que la coalescence avait cessé la dernière fois qu’ils l’avaient réalisé. Le Kaiōshin lui explique alors que les effets de la coalescence ne sont pas permanent pour les personnes qui ne sont pas des Kaiōshins. La fusion est alors limitée à une heure pour ceux-ci.[5]

Une fois fusionnés, Son Gokū et Vegeta redeviennent Vegetto et se transforment en Super Saiyan Blue. Vegetto s’auto-proclame « Vegetto Blue » et force Zamasu à donner son maximum. Alors que Vegetto semblait avoir l’avantage dans ce combat, la coalescence s’arrêta nette et Gokū et Vegeta furent défaits. Trunks du futur arriva juste à temps pour les sauver et bénéficia des énergies de tous les Terriens, formant ainsi un Genkidama. L’énergie de l’espoir de tous les Terriens, ainsi récoltée par Trunks et incarnée dans son épée, put trancher le corps de Zamasu fusionné… Qui peinait déjà à se régénérer entièrement.

 

Pouvoir

Le pouvoir de la fusion dans le Dragon Ball Super Exciting Guide : Story Hen

Le pouvoir de la fusion dans le Dragon Ball Super Exciting Guide : Story Hen

D’après le guide book, Dragon Ball Super Exciting Guide : Story Hen, la coalescence n’additionne pas les puissances des deux guerriers qui fusionnent, mais elle les multiplie. Ainsi, Vegetto ne possède pas la puissance additionnée de Son Gokū + Vegeta, mais les puissances multipliées de Son Gokū x Vegeta.

Ceci explique ainsi son pouvoir incommensurable et comment il peut parvenir à surclasser très aisément Majin Boo (Gohan absorbé), alors que Gokū et Vegeta n’y parviendraient pas, et n’y parviennent de toute façon pas dans l’anime, où le combat entre Gokū et Vegeta contre Majin Boo (Gohan absorbé) existe pourtant.

 

Personnages issus de la coalescence

 

Apparitions dans les jeux vidéo

La coalescence apparaît dans de nombreux jeux vidéo mettant en scène l’Arc Majin Boo ou ses personnages. Bien que la coalescence en elle-même ne soit pas nécessairement montrée, pas mal de jeux vidéo présentent les personnages résultants de cette fusion.

Voici une liste non-exhaustive des jeux présentant la coalescence :

 

Anecdotes

    Gowasu expliquant que la fusion avec les Potaras ne durera qu'une heure

    Gowasu expliquant que la fusion avec les Potaras ne durera qu’une heure

  • Il fallut attendre 2016 et l’épisode 066 de Dragon Ball Super pour apprendre que les effets de la coalescence ne duraient qu’une heure pour les personnes qui ne sont pas des Kaiōshins. C’est Gowasu qui révèle cette information à Son Gokū, durant le combat contre Zamasu fusionné.
  • En dépit de cette information, il n’est pas explicité combien il faut de Kaiōshin pour que la coalescence soit définitive. À en juger par les fusions que furent le vieux Kaiōshin et Kibitoshin, au moins une personne sur les deux doit être Kaiōshin pour que la coalescence suffise à être permanente.

 

Références