Clan Herā

Le Clan Herā (ヘラー一族, Herā Ichizoku)[1][2] constitue une espèce extraterrestre qui conquiert des planètes et tente de s’emparer de la Terre dans le film Dragon Ball Z : La galaxie au bord du chaos ! L’incroyable destructeur.

 

Vue d’ensemble

Menés par Bōjack, ils tentent se s'emparer de la Terre : plus belle planète de la galaxie

Menés par Bōjack, ils tentent se s’emparer de la Terre : plus belle planète de la galaxie

On ne sait que très peu de choses sur cette espèce, si ce n’est que Bōjack et son groupe en sont les derniers représentants.[2] Autrefois, ils ravageaient des planètes mais furent stoppés par les Kaiōs des quatre points cardinaux, qui les emprisonnèrent à l’aide d’un sortilège.[1][2]

Mais à cause de la mort du Kaiō du Nord, tué lors de la destruction de sa planète, avec l’explosion de Cell, Bōjack et ses sbires purent être libérés et recommencer à causer des ennuis dans l’Univers.

Tous les membres de cette race extraterrestre ont la peau bleue et les cheveux oranges. Ils possèdent aussi la capacité d’accroître leur puissance en se transformant.

Le nom de leur race n’est pas révélé dans le film Dragon Ball Z : La galaxie au bord du chaos ! L’incroyable destructeur, mais dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Super Butōden 2 ; Lorsque Gokū demande au Kaiō du Nord qui est Bōjack, le dieu lui explique qu’autrefois les Kaiōs des quatre points cardinaux avaient scellés Bōjack et son grpupe, sur une planète, et qu’ils sont les derniers survivants du clan Herā.

 

Membres connus

 

Transformations

Pleine puissance

La forme à pleine puissance de Bōjack

La forme à pleine puissance de Bōjack

Les membres du Clan Herā peuvent se transformer sous une forme plus puissante au cours d’un combat, lorsqu’ils concentrent leurs Ki,[1] comme le démontrent Bōjack et Gokua dans le 9ème film Dragon Ball Z.

Ils deviennent non seulement bien plus puissants, mais aussi plus musclés et leur peau change de couleur pour virer du bleu au vert. Leurs cheveux roux deviennent également rouges.

Face à Gokua à pleine puissance, Trunks du futur ne put luter sous sa forme normale et dut se transformer en Super Saiyan. Mais contre Bōjack à pleine puissance, même un Vegeta en Super Saiyan ne fut pas de taille.

 

Anecdotes

 

Références

[1] Dragon Ball Chōzenshū 4 : Chō Jiten (La super encyclopédie) (2013)
[2] Dragon Ball Z : Super Butōden 2 (17 décembre 1993)