Son Gohan du futur

Son Gohan du futur (未来の孫悟阪, Mirai no Son Gohan) ou tout simplement Son Gohan (孫悟阪) est le fils unique de Son Gokū du futur, l’alter ego du héros du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama.

Il apparaît pour la première fois dans le chapitre bonus : Trunks The Story – le guerrier solitaire, sorti le 24 août 1992 dans les pages de Weekly Shōnen Jump, puis plus tard dans le tome 33 du manga.

Ce chapitre raconte l’histoire d’un futur alternatif dans lequel a grandit le jeune Trunks du futur et qui sera ensuite adapté en animé sous la forme d’un épisode spécial (Dragon Ball Z : Opposition au désespoir !! Les super guerriers restant : Gohan et Trunks), diffusé pour la première fois le 24 février 1993, sur Fuji TV.

Dans cette histoire, Son Gohan est le fils unique de Son Gokū et Chichi, ainsi que l’ami et le mentor de Trunks du futur. Il meurt en combattant les humains artificiels N°17 et N°18 de son époque.[4]

Cette fois je me suis entraîné pour ne pas me faire battre… C’est à votre tour d’être vaicus !
Son Gohan (Dragon Ball chapitre bonus : Trunks The Story)

 

Signification du nom

Son nom, « Gohan » (悟阪) est un homophone de « Gohan » (御飯) qui signifie « riz cuit » ou « repas » en japonais. Akira Toriyama lui a donné ce nom pour le fun en jouant sur la proximité entre les noms Son Gokū et Son Gohan.

 

Son Gohan du futur dans le manga

Son Gohan du futur dans le manga

Dans ce futur, Son Gohan est un homme grand, musclé et avec un air plutôt grave. Il porte un dōgi du même type que son père, Son Gokū, mais avec sa propre marque « Han » (阪), que l’on peut traduire par « riz », inscrite dans le dos.

Si Son Gohan porte cette tenue c’est parce qu’il s’inspire de son père et garde l’espoir d’être un jour aussi fort que lui.

Les différences notables entre son dōgi et celui de son père sont les manches plus longues, la marque dans le dos et les bottes bleues foncées avec des lignes jaunes à la place de l’habituelle ligne rouge qui scinde le milieu des bottes de son père.

Bulma affirme également que Gohan ressemble étonnement à son père lorsqu’il porte cet uniforme. De plus, il semble avoir le même appétit.

Avec ses cheveux coupés très courts, Gohan ressemble légèrement à son alter ego du présent en pleine période du Cell Game.

Après ses combats répétés contre les humains artificiels, Gohan garde une cicatrice sur le côté gauche du visage. Il perd également un bras dans la bataille et ne peut le récupérer du fait de l’absence de Senzu dans son époque.

Lorsqu’on le découvre pour la première fois dans l’œuvre originale, il a déjà sa cicatrice et son bras en moins.

Dans le second TV Special on le découvre avec le visage non-marqué et avec ses deux bras. Il sera ensuite gravement blessé durant un combat avec les humains artificiels.

 

Personnalité

Son Gohan du futur dans le TV Special

Son Gohan du futur dans le TV Special

Le fait qu’il évolue dans un monde apocalyptique le rend beaucoup plus sérieux et agressif que son homologue du présent. Mais ce Gohan conserve tout de même son calme et sa nature douce, un peu comme son père.

Après des années de chaos passées à affronter les humains artificiels, Son Gohan est dépeint comme un type qui est prêt à tout pour en finir avec eux et qui n’a pas peur de la mort.

Malgré cela, à quelques reprises il se cache et semble profiter de la vie pour ce qu’elle vaut, comme lorsqu’il mange un repas en compagnie de Trunks et Bulma.

Gohan est d’ailleurs très proche de Trunks, qu’il considère comme son ami, son élève mais aussi son successeur !

Profondément blessé et enragé par la mort de ses amis, Gohan raconte à Trunks comment il repense à la mort de Piccolo et de Kuririn face aux humains artificiels pour se transformer en Super Saiyan.[4]

Son Gohan prend un repas chez Bulma

Son Gohan prend un repas chez Bulma

Bien qu’il voulait autrefois devenir un grand savant, le fait que le monde dans lequel il grandit est désormais plongé dans le chaos le plus total l’a sûrement empêché de continuer ses études.

Le temps qu’il passe à tenter de stopper les humains artificiels fait de lui un guerrier, à l’opposé de son alter ego du présent qui deviendra réellement un savant à la fin de la série.

Comme Son Gohan du futur n’a jamais pu recevoir l’enseignement de son père et qu’il n’est jamais entré dans la Salle de l’Esprit et du Temps, il ne semble pas être en mesure de progresser énormément et n’atteindra jamais la puissance de son potentiel réel[5], dans le manga et l’anime.

Ceci causera sa perte après des années de combats contre les humains artificiels, pourtant moins puissants que ceux du présent.[4][6]

 

Biographie

Son Gohan découvre, à l'âge de 9 ans, que son père vient de mourir

Son Gohan découvre, à l’âge de 9 ans, que son père vient de mourir

Son enfance est strictement la même que celle du Son Gohan du présent. Le point de divergence entre son histoire et celle de son alter ego débute lorsque Freeza arrive sur Terre avec son père, le Grand Roi Cold, durant le mois d’août de l’Age 764.

Son Gokū utilise alors sa nouvelle technique du déplacement instantané pour arriver au même moment et tuer Freeza son père (Gokū explique à Trunks que c’est ce qu’il allait faire si celui-ci n’était pas intervenu, dans la chronologie principale).

Dans la chronologie principale l’histoire est différente du fait de l’arrivée de Trunks qui élimine les deux monstres à la place de Son Gokū[7], mais également à cause de l’arrivée inattendue de Cell.[8]

Les guerriers Z furent tués par les humains artificiels N°17 et N°18

Les guerriers Z furent tués par les humains artificiels N°17 et N°18

Son Gohan du futur existe dans une chronologie différente, qui est une réalité devenue apocalyptique par la force des choses. Le fait que Trunks et Cell n’arrivent pas dans cette chronologie fait qu’elle ne fut pas altérée.

Après la mort de son père dès suites d’un virus cardiaque, durant l’Age 766, les autres guerriers Z sont tués par les humains artificiels N°17 et N°18, apparus le 12 mai de l’Age 767, et la vie de Gohan est alors modifiée considérablement.[9]

Les explications de Gohan sur sa transformation en Super Saiyan suggèrent que ce sont ces évènements qui l’ont conduit à se transformer pour la première fois. Mais cet épisode n’est jamais montré.

Son Gohan adulte dans le futur

Son Gohan adulte dans le futur

Au cours des treize années qui suivent, Gohan s’entraîne sans relâche afin d’être un jour en mesure de battre les humains artificiels.

Au fil du temps, il développe une forte amitié avec Trunks, le fils unique de Vegeta et Bulma (dans cette chronologie Bra n’a jamais pu naître car Vegeta est mort en 767).

En tant que dernier survivant des guerriers Z, Gohan continue de s’opposer aux cyborgs mais il est défait à chaque fois, en plus d’être en infériorité numérique.

Ces évènements se déroulent 13 ans après la mort de ses compagnons. Trunks, qui est également un métis Saiyan/Terrien, tente de devenir un Super Saiyan à son tour et suit alors l’enseignement de Son Gohan pour y parvenir.

Son Gohan accèpte Trunks comme élève

Son Gohan accèpte Trunks comme élève

Dans l’épisode spécial lorsqu’il arrive dans une ville qui vient juste d’être ravagée par les humains artificiels.

C’est dans cette ville que Gohan retrouve Trunks. Après avoir entendu son plaidoyer pour apprendre à se battre, il accepte de le prendre sous son aile et l’entraîne en vue de faire de lui un Super Saiyan.

Un jour alors qu’ils se détendaient, les humains artificiels attaquent le parc d’attraction Super World. Gohan et Trunks s’y rendent rapidement en volant et retrouvent les deux criminels.

Gohan et Trunks contre les humains artificiels N°17 et N°18

Gohan et Trunks contre les humains artificiels N°17 et N°18

Mais dès son arrivée, Gohan demande à Trunks de rester à l’écart et débute un combat avec N°17. Très vite, Gohan est dépassé et il doit se transformer en Super Saiyan.

Mais c’est sans compter sur l’intervention de N°18 qui fait alors pencher sévèrement la balance. Gohan se bat à un contre deux et est clairement désavantagé.

Tentant d’aider son mentor, Trunks engage le combat mais il est rapidement battu par N°18. Gohan est alors obligé de voler pour le protéger d’une mort certaine et est poursuivit par une salve de Kikōha.

Gohan donne le dernier Senzu à Trunks

Gohan donne le dernier Senzu à Trunks

Alors qu’il se cache avec son élève derrière des bâtiments en ruine, Gohan est victime du bombardement provoqué par les humains artificiels et perd son bras gauche.

Grièvement blessé, il rampe pour donner le dernier Senzu restant à Trunks, qui git inconscient, au lieu de le prendre pour restaurer son bras. Il perd ensuite connaissance.

Trunks se réveil un instant plus tard et transporte son mentor sur ses épaules jusqu’à sa maison, à Capsule Corporation.

Bulma fait venir un médecin et prend en charge ses blessures. Les jours de Gohan ne sont plus en danger, mais il ne pourra pas récupérer son bras.

Après ces évènements, Trunks continue de s’entraîner avec Gohan pour devenir un Super Saiyan. Et il fait des progrès surprenants !

Je ne mourrais pas ! Même si ce corps péri, quelqu’un avec ma volonté se dressera à coup sûr contre vous, et il vous battra, humains artificiels !

Son Gohan (Dragon Ball Z Special 2)

Son Gohan assomme Trunks

Son Gohan assomme Trunks

Quelque temps plus tard, au cours d’une journée d’entraînement, la ville de Pepper Town, qui se trouve à proximité, est attaquée par les deux cyborgs.

Son Gohan se transforme en Super Saiyan sans plus tarder et décide de s’y rendre. Mais Trunks insiste pour venir avec lui. Après un refus, Gohan fait finalement mine d’accepter puis assomme son élève.

On comprend qu’il souhaite le préserver afin de garder un atout contre les humains artificiels s’il devait périr dans la bataille.

Gohan, seul, contre les humains artificiels

Gohan, seul, contre les humains artificiels

C’est ainsi que Son Gohan du futur engage le combat contre N°17 et N°18, bien qu’il ne soit désormais munit que d’un seul bras.

Malgré son désavantage il parvient à forcer les deux jumeaux à se battre à pleine puissance contre lui.

Il leur dit que même s’il venait à disparaître quelqu’un lui succèderait avec sa volonté et leur règlerait leur compte. Ainsi, même s’il est battu, Son Gohan ne mourra jamais et vivra éternellement !

Le guerrier fait de son mieux pour résister aux humains artificiels mais il est finalement vaincu par leur rapidité et leur puissance combinée.

Son Gohan est tué par les cyborgs

Son Gohan est tué par les cyborgs

Les deux humains artificiels projettent Gohan contre un immeuble avant de le cribler de Kikōha pendant qu’il chute, le tuant purement et simplement.

À son réveil, Trunks se dirige vers la ville redevenue calme. La pluie continue de tomber comme lorsque Gohan s’est dressé contre les cyborgs, mais le jeune fils de Bulma erre tout seul dans la ville.

Alors qu’il scrute la ville à la recherche de son mentor, Trunks découvre le cadavre de celui-ci, gisant sur le bitume, à moitié noyé dans une immense mare d’eau et de sang.

Sa rage éclate alors et il devient un Super Saiyan pour la toute première fois.

 

Dans l’oeuvre originale

Gohan du futur dans l’œuvre originale

Gohan du futur dans l’œuvre originale

Dans l’œuvre originale depuis laquelle le TV Special s’est inspiré, le combat qui oppose Son Gohan aux humains artificiels est le seul que l’on voit de lui, mais également le dernier.

Le moment où Gohan reçoit sa cicatrice à l’oeil et perd son bras n’est jamais montré. De plus, Trunks ne se transforme pas en Super Saiyan après la mort de Gohan, ce qui suggère qu’il l’est devenu à un autre moment.

N°17 n’a sûrement pas eu besoin de l’aide de N°18 pour tuer Gohan, puisqu’il dit justement au jeune hybrid qu’il se battait avec seulement 50% de son potentiel réel lors de leur dernier combat.

Trunks parvient rapidement à retrouver le cadavre de Gohan au milieu de la ville. Mais dans le manga il n’y a pas de pluie pour renforcer ce moment dramatique.

De plus, même si Trunks pleure et laisse éclater sa colère en frappant le sol, on s’attarde beaucoup moins sur l’instant et sa frustration est moins violente que dans l’anime.

 

Apparitions dans les flashbacks

Son Gohan dans le flashback de Trunks

Son Gohan dans le flashback de Trunks

Dans l’épisode 164 de la série TV Dragon Ball Z (« Un futur de désespoir !! Trunks, l’homme qui a survécu à l’enfer »), un flashback de Trunks du futur nous montre Son Gohan en train de combattre les humains artificiels N°17 et N°18 du futur.

Dans ce flashback, Gohan parvient à tenir tête à N°18, mais il est ensuite expédié dans des débris par celle-ci.

Avant que Gohan puisse se relever, Trunks est obligé d’intervenir avec son épée. Il coupe quelques mèches de cheveux de N°18, ce qui la met hors d’elle.

Heureusement Gohan se jette sur la jeune femme et l’envoi valser dans le décor.

Son Gohan du futur exécute le Masenkō

Son Gohan du futur exécute le Masenkō

C’est au tour de N°17 d’attaquer Son Gohan, mais celui-ci ne se laisse pas faire et après avoir été une nouvelle fois projeté dans les décombres, il en resort et contre-attaque avec son Masenkō.

Nos deux guerriers solitaires profitent de cette occasion pour se cacher derrière les ruines de la ville afin d’élaborer une stratégie.

Son Gohan se remémore alors son père et ‘Ô combien il était fort’. Il se dit que si ce dernier n’était pas mort, ils auraient peut-être pu vaincre les humains artificiels.

Mais aujourd’hui qu’il ne reste plus qu’eux et ils vont luter jusqu’au bout !

Son Gohan et Trunks contre-attaquent

Son Gohan et Trunks contre-attaquent

Dans la scène suivante, Gohan et Trunks se ruent sur les cyborgs et le flashback se termine sur une grosse explosion avec enfin le récit de Trunks à propos de la mort de son mentor.

Malgré les quelques similitudes avec le TV Special, cet épisode de la série TV nous montre des évènements inconnus dans le manga et le téléfilm.

On pourra aussi se dire que ce flashback interprète l’histoire différemment du TV Special. Par exemple, Gohan a sa cicatrice à l’œil, alors qu’il a bien ses deux bras. Or, dans le TV Special il reçoit ces deux blessures au même moment.

Il faut dire que cet épisode fut diffusé pour la première fois le 11 novembre 1992 au Japon, sur la chaine Fuji TV, tandis que le TV Special ne fut diffusé pour la première fois que le 24 février 1993. Soit quatre mois plus tard.

 

Pouvoir

Gohan prêt à se faire tuer par N°17

Gohan prêt à se faire tuer par N°17

Avant sa mort, Son Gohan du futur était probablement le guerrier le plus puissant sur Terre. Il fut même capable de combattre seul les deux humains artificiels.

Toutefois, la force combinée des deux cyborgs est trop imposante pour lui et il n’est pas en mesure de leur tenir tête bien longtemps. Ceci causa d’ailleurs sa mort.

Dans l’œuvre originale, N°17 du futur déclare – avant de tuer Son Gohan – qu’il n’utilisait que la moitié de sa force lors de leur dernier affrontement.

Puis, avant que Trunks du futur ne parte pour le passé, sa mère, Bulma, lui a dit qu’elle considérait qu’il était à peu près aussi fort que Son Gohan peu avant sa mort.

Même en considérant que les humains artificiels N°17 et N°18 du futur sont moins forts que leurs alter egos du présent, le Son Gohan du futur de l’anime semble mieux résister aux humains artificiels que celui du manga, qui meurt plus franchement et souligne un fossé entre sa force et celle des cyborgs.

 

Techniques

  • Bukūjutsu : Il s’agit de la capacité de flotter dans les airs, en utilisant son Ki.
  • Burning Attack : Attaque utilisée dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Shin Budokai – Another Road. C’est à l’origine une technique de Trunks du futur, utilisée dans le manga et l’anime, mais baptisée dans les jeux vidéo.
  • Chō Bakuhatsu-Ha : Il s’agit d’une grosse explosion d’énergie encore plus puissante que la simple vague explosive. Cette technique de Gohan du futur est assez proche du Chō Bakuretsumaha de Piccolo. Elle est utilisée par Son Gohan du futur dans sa forme normale, dans le jeu Dragon Ball Z : Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3) et aussi dans Raging Blast 2.
  • Le Down Burst de Son Gohan

    Le Down Burst de Son Gohan

  • Down Burst : Une contre-attaque utilisée par Son Gohan du futur, lorsqu’il lance une boule d’énergie au sol afin de s’éloigner de ses adversaires. C’est la technique de prédilection de Gohan du futur dans Raging Blast 2.
  • Evil Barrier : Un bouclier d’énergie vert utilisé par Gohan du futur dans les trois opus de Sparking! (Budokai Tenkaichi), sous sa forme de Super Saiyan.
  • Full Power Charge : Un des Blast 1 de Son Gohan du futur.
  • Gekiretsu Madan : Un des Blast 2 de Gohan du futur sous sa forme de Super Saiyan. Cette technique fut baptisée « Hyper Masenkō » dans le jeu Raging Blast 2.
  • Gekiretsu Ranbu : C’est l’ultimate de Son Gohan du futur dans les jeux vidéo. Cette attaque est un rush qu’effectue Son Gohan sur ses adversaires. Elle s’inspire de ce qu’il utilise contre N°17 et N°18 dans le TV Special et de ce qu’effectue son alter ego du présent contre les Cell Jrs et Super Perfect Cell.
  • Intercept : Une contre-attaque utilisée par Gohan du futur, qui se déplace rapidement derrière son adversaire pour lui envoyer un coup de pied.
  • Son Gohan utilise le Kame-Hame-Ha

    Son Gohan utilise le Kame-Hame-Ha

  • Kame-Hame-Ha : Une vague d’énergie de couleur bleue. Cette attaque est la technique de prédilection de son père. Gohan du futur utilise cette technique lorsqu’il combat les humains artificiels pour la seconde fois. Il utilise également une variante du Super Kame-Hame-Ha comme attaque ultime dans sa forme normale, dans le jeu Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3) et aussi dans Dragon Ball Heroes. Il l’utilise toujours avec qu’une seule main, en dépit du fait qu’il a toujours ses deux bras dans les jeux vidéo. Ceci fait écho à l’utilisation qu’il en a dans l’anime.
  • Kidan : Il s’agit de la forme la plus basique des rayons énergétiques.
  • Makankōsappō : Une vague de Ki ondulée de couleur jaune et violette. Gohan n’a jamais utilisé cette technique dans l’anime (et encore moins dans le manga, où on ne le voit même pas lancer un Kikōha), mais il se pourrait qu’il l’ait appris de la part de Piccolo. Son Gohan du futur utilise cette technique dans les trois jeux Sparking! (Budokai Tenkaichi) et dans Raging Blast 2, sous sa forme de Super Saiyan.
  • Masenkō : Un rayon énergétique lancé par les deux mains jointes au dessus du front. Son Gohan du futur utilise cette technique dans le flashback de l’épisode 164 de la série TV Dragon Ball Z, et celle-ci fait partie de ses attaques Blast 2 dans le jeu Dragon Ball Z : Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3). On notera qu’il n’utilise que sa main droite pour exécuter cette technique dans les jeux vidéo. Dans le 8ème film Dragon Ball Z, on peut voir Trunks du futur exécuter cette technique en compagnie de Gohan, ce qui peut induire le fait que son mentor lui ait enseigné cette technique.
  • Power up jusqu’à l’extrême limite : Un des Blast 1 de Son Gohan dans sa forme de Super Saiyan.
  • Wild Sense : Un des Blast 1 de Son Gohan du futur.

 

 

Transformations et Power-Ups

Singe géant (Oozaru)

Son Gohan du futur en singe géant

Son Gohan du futur en singe géant

Son Gohan du futur est bien sûr capable de se transformer en singe géant, durant son enfance. Pour cela, il lui fallait simplement une queue de Saiyan, chose dont il était naturellement doté à la naissance.

Lorsque Cell évoque les évènements durant lesquels le mini robot espion a été prélever des échantillons d’ADN, on peut voit une scène du combat entre Gohan et Vegeta, sur Terre.

Dans le manga, il s’agit du passage où Gohan est retombé sur Vegeta, qui venait de lui couper la queue. Tandis que dans l’anime, on peut carrément voir le moment où le singe géant qu’est Gohan, retombe littéralement sur Vegeta.

 

Super Saiyan

Gohan du futur en Super Saiyan

Gohan du futur en Super Saiyan

Gohan a acquit la capacité de se transformer en Super Saiyan après avoir perdu ses amis, tués par les Humains Artificiels.

On ne sait pas exactement à quel moment il a pu se transformer ainsi, mais il est évident que la colère et la tristesse causé par les morts de ses proches l’a changé à jamais.

Il utilise cette forme pour combattre ses ennemis à chaque fois. Par la suite, Gohan enseignera à Trunks comment devenir un Super Saiyan. Il se chargera aussi de son entraînement et tentera de le préserver des Humains Artificiels.

Dans l’anime, c’est sa mort qui provoque l’éveil de la transformation de Trunks en Super Saiyan pour la première fois. On peut considérer que c’est la mort d’un Super Saiyan qui donna naissance à cet autre Super Saiyan.

Dans l’œuvre originale, on ignore comment Gohan du futur a été tué par les Humains Artificiels, et Trunks du futur ne se transforme pas à son tour lorsqu’il pleure sa mort.

 

Super Saiyan 2

Gohan du futur en Super Saiyan 2

Gohan du futur en Super Saiyan 2

Bien qu’il n’atteindra jamais cette forme dans l’œuvre originale ou encore dans l’anime, Son Gohan du futur l’atteint dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Shin Budokai – Another Road.

Tout comme son alter ego du présent, Gohan est capable de devenir un Super Saiyan 2, dans ce jeu. Il a alors une puissante aura parcourue d’éclairs et les cheveux hérissés sur la tête.

Comparativement au Gohan pré-adolescent du monde présent, le Gohan du futur n’a pas une coiffure complètement différente lorsqu’il passe en Super Saiyan 2. Ses mèches tombantes restent d’ailleurs les mêmes.

 

Pouvoir latent libéré

Gohan avec son pouvoir latent libéré

Gohan avec son pouvoir latent libéré

Toujours dans le même jeu vidéo, Dragon Ball Z : Shin Budokai – Another Road, le Gohan du futur a vu son potentiel latent être libéré par le vieux Kaiōshin, pour qu’il puisse aller combattre le Majin Buu du futur. Tout comme son alter ego du présent.

Dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3), Gohan du futur peut encore avoir le potentiel latent libéré grâce au vieux Kaiōshin dans le mode Sim Dragon. Mais il s’agit-là de quelque chose qui concerne absolument tous les personnages jouables du jeu.

Dans Shin Budokai – Another Road, on peut remarquer que ce potentiel libéré ne change pas son apparence physique. En revanche, il a le visage plus marqué et des yeux aux contours fermés, tout comme les Super Saiyans et aussi comme son alter ego du présent.

 

Super Saiyan 3

Gohan du futur en Super Saiyan 3

Gohan du futur en Super Saiyan 3

C’est une des formes que peut avoir Son Gohan du futur dans le jeu Dragon Ball Heroes. Comme beaucoup de personnages qui gagnent des transformations inédites pour eux, Gohan du futur peut devenir un Super Saiyan 3.

Bien qu’il n’atteindra jamais cette forme dans le monde futur, ici il est capable de dépasser ses propres limites et de devenir un Super Saiyan 3, tout comme son père du monde présent.

Cette forme de Super Saiyan 3 n’apparaît qu’à partir de la Galaxy Mission 9 (GM9) pour Gohan du futur. Il a de longs cheveux dorés avec deux mèches tombantes sur le front et une absence de sourcils. Contrairement à son père, Gokū, Gohan du futur n’a pas l’iris noir au centre de ses pupilles vertes, lorsqu’il se transforme ainsi.

Son alter ego du présent obtiendra aussi cette forme de Super Saiyan 3, quelque temps plus tard, à partir de la God Mission 4 (GDM 4) du jeu. Les deux versions de Gohan Super Saiyan 3 ont la même coiffure, avec deux mèches tombantes sur le front, au lieu d’une seule pour Gokū et Bardock.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Masako Nozawa
  • Doublages anglais :
    • FUNimation : Stephanie Nadolny (Enfant : TV Special), Dameon Clarke (Adulte : DBZ + TV Special), Kyle Hebert (Adulte : Jeux vidéo)
    • AB Groupe : Jodi Forrest (Enfant : TV Special), David Gasman (Adulte : TV Special)
  • Doublage français : Brigitte Lecordier (Enfant) Patrick Borg (Adulte : TV Special)
  • Doublage espagnol (Latino Américain) : Luis Alfonso Mendoza
  • Doublage portugais brésilien : Silvio Giraldi
  • Doublage italien : Davide Garbolino
  • Doublage allemand : Robin Kahnmeyer (Adulte)

 

Anecdotes

  • Ce Gohan est la toute première version adulte de Gohan que l’on peut voir dans le manga et l’anime.
  • La jaquette du TV Special le montre déjà avec son bras en moins et sa cicatrice. L’absence de son bras est assez difficile à voir au premier abord car Trunks le couvre partiellement.
  • Après avoir reçu sa cicatrice à l’œil, Gohan ressemble légèrement à Yamcha. Ce dernier porte aussi une coupe de cheveux proche de celle qu’a Son Gohan du futur, à un moment dans l’arc Majin Buu.
  • Tout comme son père, Son Gohan du futur possède un très gros appétit et dévore son bol de riz en un rien de temps. Cet appétit et le dōgi que porte Gohan rappellent alors à Bulma du futur combien il ressemble à son père, Son Gokū. Ironiquement, le Gohan du présent est vu en train de manger comme un glouton durant l’arc Cell et l’arc du 25ème Tenka Ichi Budōkai.
  • L’œuvre originale laisse entendre que Son Gohan n’aurait pas eu la moindre chance contre les humains artificiels N°17 et N°18 même s’il n’avait pas perdu son bras. N°17 a en effet déclaré qu’il n’utilisait jusqu’alors que la moitié de sa force réelle. Toutefois, on pourrait aussi penser qu’il s’agit là de bluff et d’une manière pour N°17 de flatter son ego, car dans le TV Special Gohan est capable de dominer légèrement les deux cyborgs durant son ultime bataille. N°18 disait alors se battre à pleine puissance à ce moment là. L’hypothèse que Son Gohan ait gagné en puissance après avoir frôlé la mort grâce au pouvoir Zenkai est également fort probable.
  • Dans la version américaine de FUNimation, Gohan du futur est doublé par Dameon Clarke (la voix de Cell), tandis que dans les jeux vidéo, depuis Shin Budokai – Another Road, il est incarné par Kyle Hebert, l’acteur qui joue Son Gohan du présent.

 

Références