Dragon Ball Z : La super bataille décisive autour de la Terre

Dragon Ball Z : La super bataille décisive autour de la Terre (ドラゴンボールZ 地球まるごと超決戦, Doragon Bōru Zetto : Chikyū Marugoto Chōkessen) est le 3ème film Dragon Ball Z, adapté du manga Dragon Ball, écrit et dessiné par Akira Toriyama.
Sorti pour la première fois le 07 juillet 1990 au Japon à l’occasion du Tōei Anime Fair, ce film fut diffusé en compagnie de deux autres longs métrages de la patte Toriyama, à savoir PINK et de Kennosuke-sama.
 

Chronologie

02 juillet 90 Parution du chapitre 279 de Dragon Ball dans le Weekly Shōnen Jump #29.
04 juillet 90 Diffusion de l’épisode 054 de la série animée Dragon Ball Z sur Fuji TV.
07 juillet 90 Sortie du film Dragon Ball Z : La super bataille décisive autour de la Terre.
09 juillet 90 Parution du chapitre 280 de Dragon Ball dans le Weekly Shōnen Jump #30.
18 juillet 90 Diffusion de l’épisode 055 de la série animée Dragon Ball Z sur Fuji TV.

 

Correspondance

  • Manga : Les faits relatés dans ce film ne peuvent s’insérer précisément dans la chronologie du manga.
  • Anime : Les faits relatés dans ce film ne peuvent s’insérer précisément dans la chronologie de l’anime.

 
Ce film est sorti en pleine période Namek, ce qui explique que Son Gokū utilise le Kaiōkenx10 ainsi que le Genkidama contre Tullece.
Le fait que Gokū ne puisse se transformer en Super Saiyajin et qu’il ne dépasse pas le Kaiōken x10, prouve que ses capacités et sa force de combat sont celles qu’il possède en arrivant sur la planète Namek. De plus, Gohan et Kuririn ont également les tenues qu’ils portent sur Namek. Mais à cette époque Piccolo, Ten Shin Han, Yamcha et Chaozu étaient morts ce qui rend totalement improbable leur apparition ici.
Notons également qu’une référence à Freeza est faite dans ce film lorsque Rakasei et Rezun parlent de manger les fruits de l’arbre sacré planté sur Terre. Rakasei insinue que désormais même Freeza ne pourra pas rivaliser avec Tullece une fois qu’il aura mangé de ces fruits. Autant dire qu’il était toujours en vie quand ces faits ce sont produits.
De plus, la force de combat de Piccolo lorsqu’il intervient est de 18 000. Autrement dit, une force de combat autrement plus élevée que celle qu’il avait sur Terre lorsqu’il fut tué par Nappa, mais infiniment plus faible que celle qu’il a lorsqu’il combat Freeza sous sa seconde forme. Ces différentes évidences nous montrent qu’encore une fois nous sommes dans un cas de chronologie parallèle.
 

Résumé

Après quelques péripéties, les Dragon Balls sont une nouvelles fois réunies. Gohan fait le vœu de repeupler la forêt telle qu’elle l’était auparavant. Le souhait est facilement exaucé et Shenron repart une nouvelle fois. Une fois le ciel redevenu clair, l’étrange robot qui est responsable de cet incendie fait l’état des lieux de la planète.
Plus loin dans l’espace, d’étranges guerriers ont vent de ces informations transmises par le robot. Ceux-ci se dirigent immédiatement sur la Terre. Leur objectif est de planter un arbre légendaire nommé « le Shinseiju ». Gohan et Gokû quand à eux insouciants du danger certain qui les guettent profitent du bon temps, c’est alors que Haiyâ Dragon rencontré dans la forêt retrouve Gohan. Malgré le refus catégorique de Chichi d’adopter ce Dragon, Gohan parvient à trouver un deal grâce à son père. Haiyâ Dragon devient alors l’ami de Gohan. Ailleurs, Yamcha quand à lui montre à son ami Pu-erh son nouveau air-car, acheté grâce à sa connivence avec Bulma. Hélas l’air-car est accidentellement détruit par l’un des guerriers venus de l’espace : Amondo, au moment de planter la graine qui donnera naissance au Shinseiju. Piccolo en pleine méditation a vent de cet étrange événement. Ce phénomène détruit aussitôt la forêt, laissant place à un arbre immense, d’une hauteur de plusieurs kilomètres.
Gokû invite ses amis chez lui, Yamcha est tristement déçu de devoir rembourser à vie un vaisseau désormais en pièce détaché, et ce malgré des remontrances de Bulma. Haiyâ Dragon vient prévenir Gohan du danger imminent, mais il est évincé par Chichi. C’est finalement Kaiô qui intervient dans la discussion et prévient rapidement Gokû et les siens du danger du Shinseiju. Cet arbre a la particularité d’absorber toute énergie vitale… Ce qui génère par la suite des fruits sacrés qui décuple la puissance d’un individu. Utilisable à l’origine par les dieux, Kaiô ne manque pas de rappeler que la terre vit peut être ses derniers instants, avant qu’elle ne soit totalement dépossédée de son énergie vitale. Kuririn, Yamcha, Ten Shin Han et Chaozu soutiennent Gokû dans sa tâche.
Sur place, l’arbre semble être invulnérable. En effet, les attaques combinées des héros n’ont aucun effet. C’est alors qu’Amondo fait irruption avec ses compagnons : Daîzu, Kakao, Rakasei et Rezun. Tous sont bien décidés à vaincre les gêneurs, tous revêtu de vêtements Saiyajins, ainsi que de scouteurs.
La bataille commence, Yamcha malgré son Sôkidan est vaincu par Kakao, Gokû prend la suite des événements sur son adversaire ainsi qu’avec Daîzu. Kuririn quand à lui fait jeu égal avec Amondo, et Ten Shin Han dérange les deux jumeaux avec son Taiyôken. Chaozu est terrassé quand à lui par des rafales de Kikôha de Rakasei, mais il est sauvé par Gohan qui prend le relais. Constatant l’état pitoyable de la forêt, sa colère se déchaîne sur Rakasei qui ne fait pas long feu. Un étrange individu apparaît ressemblant trait pour trait à Gokû, et nommé Tullece.
Son scouteur lui fait part de la puissance de Gohan et lui propose de rejoindre ses rangs. Impuissant, Gohan est finalement sauvé par Piccolo, mais pendant un court laps de temps seulement. Tullece fait alors se transformer le petit Saiyajin en Oozaru (singe géant) pour le confronter à son père, un moyen pour ne pas se salir les mains lui même. Gokû se débarrasse de Kakao et Daîzu et se trouve confronté à une situation épineuse face à la redoutable transformation de son fils, Gohan.
Haiyâ Dragon parvient néanmoins à calmer la folie de Gohan qui semblait pourtant incontrôlable. Mais le terrible Saiyajin Tullece s’en prend alors à Haiyâ Dragon pour enrager Gohan qui se met alors à attaquer Tullece. Ce dernier décide d’exterminer Gokû et son fils avec un ultime Kikôha, mais les dommages sont écartés in extremis par Gokû qui coupe la queue du gorille. Le combat entre les deux sosies va pouvoir commencer.
Gokû se retrouve devant son némesis, mais sa garde refait surface. L’occasion d’apprendre que Kuririn et Ten Shin Han ont été écrasés par leur adversaire. Gokû parvient à les vaincre en usant du Kaiôken. Tullece quand à lui vainc facilement un Piccolo revanchard.
Gokû fou de rage fait alors état de sa puissance, Tullece est totalement dépassé par celle-ci, et ne doit son salut qu’a un fruit sacré qui multiplie son potentiel. Une fois la situation renversée, le Kaiôzen multiplié par 10 est réduit néant. La situation semble désespérée pour Gokû. Mais il subsiste encore un espoir aussi infime soit-il grâce au Genkidama, Mais cette technique recquiert un certain temps de préparation, ses amis vont alors se dévouer pour retarder Tullece. Successivement, Ten Shin Han, Yamcha, Chaozu, Kuririn et Piccolo font offices de bouclier.
Le Genkidama enfin prêt, est lancé mais vite repoussé par un Kikôha surpuissant de Tullece. Tout porte à croire que tout est terminé, d’autant que la Terre s’est déjà vidé d’une grande partie de son énergie vitale pour la léguer à ces fruits. Gokû revient une nouvelle fois à la charge, mais cette fois-ci son Genkidama exploite la puissance des fruits sacrés. Gokû lance une nouvelle fois son attaque et parvient à tuer Tullece, tout en détruisant le Shinseiju avec.
Le Shinseiju supprimé, la terre est restaurée sur le champ de son énergie vitale. La vie reprend son cours, et toute la bande des guerriers Z fait un nouveau camping. Gokû précise bien qu’il est fier de s’être cogné la tête étant bébé, sans quoi il ressemblerait sûrement au Saiyajin Tullece.

 

Anecdotes

  • Les musiques de ce 3ème film Dragon Ball Z furent utilisées pour la première fois dans la série TV au sein de l’épisode 066. Et la première BGM de ce film introduite dans la série animée Dragon Ball Z fut la M1020.