Patrick Borg

Patrick Borg est un comédien français. Il est notamment spécialisé dans le doublage et a œuvré sur les adaptations françaises des séries TV Dragon Ball Z et Dragon Ball Z Kai, ainsi que dans une grande partie des films sortis autour de la série.

Il est surtout connu pour être la voix de Son Gokū adulte, mais il a également prêté sa voix à Bardock, N°16, ou encore Majin Boo, dans la série TV Dragon Ball Z.

 

Patrick Borg est né le 06 août 1957 à Paris. Il est le fils de René Borg, le célèbre réalisateur de Watoo Watoo et de Clémentine.[1]

Très jeune, il entre à l’École des Spectacles et joue dans plusieurs pièces de théâtre. Arrivé à ma majorité, il part deux ans aux États-Unis, notamment pour dépenser l’argent qu’il a gagné étant enfant, puis revient en France. Mais à son retour, il trouve moins facilement du travail qu’avant.[1]

C’est à cette époque qu’il commence le doublage. Il travaille notamment sur Watoo Watoo, ou encore les mondes engloutis.[1]

David Boreanaz, alias Angel

David Boreanaz, alias Angel

Au cours de sa carrière dans le doublage il a beaucoup joué des rôles secondaires dans des séries américaines, et est notamment la voix française régulière des acteurs Michael Gaston et David Boreanaz.

Il est connu pour être la voix d’Angel (incarné par David Boreanaz), dans la série du même nom, tiré de la série Buffy contre les vampires[1], ou encore de Seeley Booth dans la série Bones.

Outre ses travaux en matière de doublage d’œuvres d’outre-atlantique, il est aussi très connu pour son rôle de Son Gokū adulte dans les séries animées Dragon Ball Z et Dragon Ball Z Kai.

Dans la série TV Ranma ½, il prêtait sa voix à Ryōga (alias « Roland » en VF), ainsi qu’à plusieurs autres personnages secondaires, comme c’était généralement le cas dans les animes d’époque.

 

Caractéristiques

Patrick Borg aime pratiquer le karting lorsqu’il en a le temps, mais ses « loisirs » sont principalement tournés vers sa famille.[1]

Il occupe parfois le post de directeur de plateau et s’occupe de la direction de doublages. Ce fut notamment le cas sur les doublages réalisés pour Manga Vidéo, jusqu’en 1997 et 1998.[1]

Il explique qu’à l’époque du doublage de la série Dragon Ball Z, comme de nombreux comédiens, il ne croyait pas du tout en la série car il découvrait à peine l’animation japonaise, étant d’avantage accoutumé à une animation cartoon américaine.[2]

 

Rôles dans Dragon Ball

Gokū à la fin de l'épisode 011 de DBZ

Gokū à la fin de l’épisode 011 de DBZ

Il ne participa pas à la série Dragon Ball, et fut fraîchement appelé pour participer à la série Dragon Ball Z, dont il commença les doublages partir de 1991.[3]

Ce n’est pas lui qui interprète Son Gokū devenu adulte au début de la série, puisque c’est le comédien Thierry Redler qui lui prête sa voix dans les épisodes 001 à 010.

Patrick Borg n’arrive qu’à partir de l’épisode 011 et restera jusqu’à la fin de la série.

Dans cet épisode, Patrick Borg joue surtout le rôle de Vegeta (son premier rôle dans DBZ), puis il prête sa voix à Gokū à la toute fin de l’épisode (où l’on ne peut d’ailleurs que constater que sa voix définitive n’était pas encore établie).

Son Gokū  la fin de Dragon Ball Z

Son Gokū la fin de Dragon Ball Z

Il restera sur le rôle de Gokū, mais perdra en revanche celui de Vegeta dès sa prochaine apparition parlée, lors de son arrivée sur Terre (épisode 021), où il sera remplacé en définitif, par Éric Legrand.

Bien qu’il joue le rôle de Son Gokū jusqu’à la fin de la série, il sera cependant remplacé durant les épisodes 160 à 163 par Antoine Nouel, puis par Alain Flick dans les épisodes 165 à 167 de la série TV.

Il sera aussi remplacé par Thierry Relder dans les films 10 et 11 de Dragon Ball Z sortis en France sous l’appellation « Dragon Ball Z : Le Film », car il aurait demandé un salaire plus conséquent, qui lui fut refusé. Patrick Borg ignorait alors que le personnage de Son Gokū n’apparaissait que 2 minutes en tout et pour tout au total des deux films.

Pour la série Dragon Ball GT, Patrick Borg explique qu’on n’a jamais fait appelle à lui.[4] En effet, comme de nombreux comédiens de l’époque, il avait participé à la grande grève des comédiens travaillant dans le doublage en 1994, ce qui causa de nombreux conflits entre les doubleurs (boites qui font doubler les produits) et les comédiens.

Thierry Redler fut d’abord reprit sur le rôle de Son Gokū adulte, lorsqu’il apparaît dans le premier épisode de la série TV, puis ce fut ensuite Thierry Mercier qui reprit le rôle à partir de l’épisode 35 et ce, jusqu’à la fin de la série.

Patrick Borg joue également Bardock

Patrick Borg joue également Bardock

Patrick Borg retrouve cependant le rôle de Son Gokū, après 15 ans, à l’occasion de la série remake Dragon Ball Z Kai, en 2011. Il joue cette fois le personnage durant toute la série, sans être remplacé une seule fois et a alors l’occasion de faire les scènes qu’il n’avait alors pas pu faire à l’époque.

Mais Son Gokū adulte ne fut pas le seul rôle de Patrick Borg au sein de la série, puisqu’il prêta sa voix à une multitude de personnages secondaires et tertiaires comme c’était souvent le cas à l’époque.

Parmi ces rôles on peut citer Pigero, Zarbon, Bardock, l’humain artificiel N°16 et Majin Boo (sous toutes ses formes).

Dans un soucis d’effectuer un doublage plus propre qu’à l’époque, les comédiens intervenants sur des personnages principaux cumulent beaucoup moins de rôles sur Dragon Ball Z Kai. Patrick Borg conserve donc les rôles de Bardock et Majin Boo en plus de Gokū, mais on ne lui demande plus de préter sa voix aux autres.

 

Références