Planète Kanassa

La planète Kanassa (カナッサ星, Kanassa-sei) est une planète qui apparaît dans le premier TV Special Dragon Ball Z.

C’est une planète aux villes futuristes que Bardock et son équipe ont envahis.[1]

 

Signification du nom

Kanassa (カナッサ) est l’anagramme modifié de « sakana » (魚) qui signifie « poisson ». Ceci explique le fait que les Kanassans tous une apparence de poissons. Ici, un petit « tsu » (ッ) a été rajouté avant le « sa » (サ) marquant un temps supplémentaire que l’on retranscrit en doublant la consonne.

 

Caractéristiques

Les villes de la planète Kanassa

Les villes de la planète Kanassa

La planète Kanassa est une planète aux minéraux bleus sur laquelle se trouve des villes futuristes.[1]

Bardock et son équipe envahissent cette planète pour le compte de Freeza et exterminent toute sa population après s’être transformés en singes géants grâce à l’aide de la lune qui gravite autour de la planète Kanassa.

Tōma explique que Freeza souhaitait mettre la main sur la planète Kanassa depuis longtemps, car on raconte qu’il existe une énergie qui permet d’obtenir d’étranges pouvoirs psychiques sur cette planète.

Bien que les Kanassans, qui habitaient cette planète, opposèrent une franche résistance aux Saiyans transformés en singes géants, les 5 Saiyans de caste inférieure n’eurent aucun mal à exterminer la population après leurs transformations.

La planète, après le passage des Saiyans

La planète, après le passage des Saiyans

Après la conquête de la planète, le groupe fut attaqué par Tōro, un survivant, qui se rua sur Bardock et le frappa violemment à la nuque.

Tōro révéla qu’il venait de transmettre à Bardock la capacité de voir l’avenir. Il lui dit aussi que son espèce était condamnée à s’éteindre et que son avenir serait funeste. Après ces mots, Tōro fut détruit par un puissant Kikōha de Bardock, qui s’évanouit juste après. Ses compagnons se chargèrent alors de le rapatrier sur la planète Vegeta en urgence, pour qu’il s’y fasse soigner.

 

Résidents connus

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Son Gokū se rend sur la planète Kanassa, dans le jeu vidéo Dragon Ball Z II : Gekishin Furīza. Alors qu’il était sur la planète Namek, il ressenti que quelque chose se produisait sur la planète Kanassa et s’y rendit.

Là-bas, il défait des soldats de Freeza et sauve ainsi la planète et ses habitants (quelques survivants).

Un Kanassan s’étonne de la similitude entre le visage de Gokū et celui de Bardock, qui avait soumit la planète. Et étrangement, ce Kanassan semble connaître l’existence de Gokū et Raditz, les deux fils de Bardock. Ceci peut, cependant, s’expliquer par le mystérieux pouvoir qui existe sur cette planète.

Les ennemis que l’on rencontre dans Gekishin Furīza sur la planète Kanassa sont : Gupuré, Yūzu (une version alternative de Zarbon), et deux Kabosu (versions alternatives de Dodoria).

 

Références

[1] Dragon Ball Daizenshū 7 : Dai Jiten (la grande encyclopédie) (1996).