Dragon Ball Z : Battle of Gods

Dragon Ball Z : Battle of Gods (ドラゴンボールZ 神と神, Doragon Bōru Zetto : Kami to Kami) est le 14ème film Dragon Ball Z, adapté du manga Dragon Ball, écrit et dessiné par Akira Toriyama.
Sorti pour la première fois le 30 mars 2013 au Japon, c’est le premier film d’animation cinéma Dragon Ball Z à sortir depuis 17 ans. Le précédent long métrage d’animation remontait à Dragon Ball : La voie du plus fort ; un film sorti en 1996 au Japon.
« Battle of Gods » est sorti dans de nombreux pays à travers le monde, entre l’été 2013 et l’été 2014. Il y a d’abord eu l’Asie en été 2013, puis l’Amérique latine en automne, quelques pays d’Europe début 2014, puis finalement l’Amérique du Nord en été 2014. La France n’a eu droit qu’à une sortie DVD et Blu-Ray le 11 février 2015.
 

27 mars 2011 Fin de la première partie de la série animée Dragon Ball Kai (Arcs Saiyans – Cell).
30 mars 2013 Sortie du film Dragon Ball Z : Battle of Gods au Japon.
07 avril 2013 Diffusion du Dream 9 – Toriko & One Piece & Dragon Ball – Super Collabo Spécial !! sur Fuji TV.
06 avril 2014 Début de la diffusion de l’arc Majin Buu de la série Dragon Ball Kai, au Japon.

 

Correspondance

En plus d’être sorti longtemps après la série animée Dragon Ball Z, ce long métrage d’animation ne prend pas place dans une chronologie parallèle comme les précédents films, mais il veut s’intégrer à la chronologie du manga.
L’histoire se déroule donc durant l’Age 778, quelques années après la victoire sur Majin Buu (pur) et avant les évènements du 28ème Tenka Ichi Budōkai. Elle se déroule également après les évènements relatés dans le Jump Super Anime Tour de 2008, puisque le nom de Tarble y est aussi mentionné par exemple.

  • Manga : Les faits relatés dans ce film se déroulent entre le chapitre 517 et le chapitre 518.
  • Anime : Les faits relatés dans ce film se déroulent entre l’épisode 288 et l’épisode 289 de Dragon Ball Z.

 

Sortie en salles

Afficher la liste

Voici la liste complète des pays dans lesquels le film est sorti au cinéma.

Date(s) de sortie Pays concerné(s) Box Office
30 mars 2013 Japon $29,947,013
Août 2013 Philippines $22,553
Août 2013 Hong Kong $179,253
29 août 2013 Corée du Sud $204,072
20 septembre 2013 Équateur $834,730
26 septembre 2013 Argentine $3,059,381
26 septembre 2013 République dominicaine N/A
26 septembre 2013 Pérou $1,840,479
27 septembre 2013 Mexique $4,465,917
27 septembre 2013 Paraguay N/A
03 octobre 2013 Chili $1,352,247
03 octobre 2013 Costa Rica N/A
03 octobre 2013 Nicaragua N/A
04 octobre 2013 Colombie $1,168,525
04 octobre 2013 Guatemala N/A
04 octobre 2013 Honduras N/A
04 octobre 2013 Panama N/A
04 octobre 2013 Salvador N/A
10 octobre 2013 Uruguay $46,334
11 octobre 2013 Venezuela $1,051,114
11 octobre 2013 Brésil $1,719,914
14 novembre 2013 Bolivie $48,863
1-2 février 2014 Italie $1,285,502
30 mai 2014 Catalogne N/A
20 juin 2014 Espagne $437,347
5, 6, 7, & 9 août 2014 Amérique du Nord N/A


 

Promotion

Premier flyer promotionnel distribué autour du film

Premier flyer promotionnel distribué autour du film

C’est la première fois qu’un film d’animation Dragon Ball fut présenté au cinéma à l’échelle nationale, puis internationale.
Par le passé, les précédents films étaient associés à des évènements saisonniers organisés par Tōei Animation. Ce ne fut pas le cas cette fois-ci, et le film est sorti dans les plus grandes salles de l’archipel.
Peu après l’annonce de la mise en production de ce film, en 2012, des flyers promotionnels dont les illustrations étaient réalisées par le Chara Designer et directeur de l’animation du film, Tadayoshi Yamamuro, furent distribués au Japon.
Le titre officiel du film n’était pas encore connu et on pouvait lire « Les plus puissants se déplacent » comme phrase d’accroche, sur ces flyers. La date de sortie du 30 mars 2013 était cependant d’ores et déjà annoncée.
Le 21 juillet 2012, Tōei Animation diffuse un premier trailer, sans titre définitif, à l’occasion du Saikyō V-Jump Festa de la Shūeisha.
Ce n’est qu’en novembre 2012, que la Shūeisha annonce officiellement le titre du film, Dragon Ball Z : Kami to Kami (Battle of Gods).
Un second trailer sort ensuite en décembre 2012. Ce même trailer ressort par la suite en version longue et est suivis par une multitude d’autres petits sports publicitaires promotionnels. Ceux-ci sont notamment diffusés à la télévision, au Japon. Et continueront à être diffusés jusqu’à la sortie du film.

Collaboration Ticket

Collaboration Ticket

À l’occasion de la sortie du long métrage One Piece Film Z (le 15 décembre 2012), une collaboration entre les deux Shōnen et leurs auteurs a été réalisée sous la forme d’un billet pour la promotion des deux films, Dragon Ball Z et One Piece. Eiichirō Oda a bien sûr réalisé l’illustration de son héros, Luffy, tandis qu’Akira Toriyama a illustré le billet avec Son Gokū en Super Saiyajin.
Ces billets furent mis en vente le 23 novembre 2012 et étaient limités à seulement 8989 exemplaires. Ce nombre symbolique se réfère à un jeu de mot que l’on peut faire en japonais en lisant chaque chiffre séparément. Ça donne « Waku-waku » ce qui signifie « excitation » en japonais. C’est un mot qui revient souvent dans la bouche de Gokū et de Luffy par ailleurs.

Mini poster dépliant

Mini poster dépliant

Ces tickets furent ensuite vendus avec les goodies Tōei Animation du Jump Festa ’13.
Le Jump Festa ’13 a organisé un panel de discussion de 30 minutes, le 22 décembre 2012, avec le cast principal (Masako Nozawa, Mayumi Tanaka et Toshio Furukawa) ainsi que le réalisateur (Masahiro Hosoda), Akio Iyoku (rédacteur en chef de V-Jump et Saikyō Jump) et Gyarmath Bogdan (Producteur de Tōei Animation).
En plus de la discussion autour du film, Tōei Animation a présenté de nombreux goodies, dont notamment un dépliant sous forme de poster officiel du film avec une brève description des personnage.
Un second dépliant promotionnel est ensuite sorti dans les salles de cinéma et magasins locaux, avec comme sous titre « Battle Book ». Cette brochure contient un nouveau message d’Akira Toriyama, une liste des anciens ennemis qu’a rencontré Gokū dans Dragon Ball Z, présente le nouvel ennemi : Beerus, revient rapidement sur le synopsis et introduit les deux guest qui participent au doublage du long métrage, à savoir Shōko Nakagawa et Kaori Matsumoto.
En complément de ces nombreuses informations, le dépliant propose aussi un tour d’horizon des objets promotionnels disponibles pour la sortie du film.
Dans les mois qui précédèrent la sortie du film, plusieurs campagnes de promotions furent lancées conjointement avec des grandes entreprises au Japon, comme KFC, Lawson, Mini Stop, Geo, Ace Cook ou Kirin Beverage. C’était ainsi l’occasion de voir ces entreprises et leurs produits épouser le look Dragon Ball Z, avec notamment la sortie de nombreux produits dérivés promotionnels, de nouveaux aliments aux allures des persos du manga, et bien d’autres choses.
De nombreux magazines ont également accordés des interviews aux membres du staff, du cast ou même à Akira Toriyama spécialement pour la sortie de Battle of Gods.
Toujours pour augmenter le battrage autour du film, mais également pour rendre hommage au travail de l’auteur, une exposition sur Akira Toriyama appelée « The World of DRAGONBALL » a vue le jour au Japon. Cette expo itinérante s’est tenue à Tokyo du 27 mars au 15 avril 2013, à Ōsaka du 17 au 23 avril, puis à Nagoya du 27 juillet au 1er septembre 2013.
À l’approche de la sortie du film, plusieurs chaînes japonaises ont également rediffusés les 17 premiers films, ainsi que les TV Specials de l’époque, tout au long du mois de mars.
Plusieurs sites web (comme NicoNico, Google Play, l’iTunes Store d’Apple, le PlayStation Network de Sony, Bandai Channel) ont mis en place ces mêmes films et épisodes spéciaux sous forme de streaming, à partir du 15 mars 2013.
20 minutes du début du film Dragon Ball Z : Battle of Gods, furent également mises à disposition. On a ainsi pu découvrir le réveil de Beerus et sa révélation sur le Super Saiyajin God, ainsi que son combat contre Gokū Super Saiyajin 3 en avant première.
 

Résumé

Beerus, le dieu de la destruction sort d’un profond sommeil et apprend qu’un Super Saiyajin a vaincu Freeza. Il décide alors de le rencontrer en personne. Malgré les avertissements de Kaiō, Son Gokū débute alors un combat contre le dieu Beerus. Gokū est défait par le dieu qui annonce alors soudainement « N’y a-t-il personne digne d’être détruit sur Terre ? ». Qui pourra rivaliser avec lui ?