Yūrin

Yūrin (ユーリン)[1] est une experte en arts martiaux qui apparaît uniquement dans la série TV Dragon Ball Super. Ancienne élève de l’école de la grue, elle rejoint le dōjō de Ten Shin Han pour suivre ses enseignements.[1]

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Yūrin (ユーリン) pourrait provenir de « Yūrinchī » (油淋鶏 ou ユーリンチー), la prononciation japonaise du met chinois à base de poulet frit, aux oignons hachés et au vinaigre doux. Comme pour Ten Shin Han et Chaozu, son nom serait donc une référence à la cuisine chinoise.

 

Apparence physique

Yūrin apparaît en robe chinoise

Yūrin apparaît en robe chinoise

Yūrin est une belle jeune femme aux cheveux longs et verts chromes. Elle attache ses cheveux avec une coiffure traditionnelle et porte une robe traditionnelle chinoise de couleur bleue. Celle-ci rappelle d’ailleurs légèrement l’uniforme que portait Chichi lors du 23ème Tenka Ichi Budōkai.

Après avoir été relooké par Kamé Sennin, Yūrin arbore l’uniforme du dōjō de Ten Shin Han, mais celui-ci est quelque peu revisité par les sensibilités du vieux pervers qu’est Kamé Sennin. Ainsi, l’uniforme se compose d’un haut vert sur lequel on retrouve le symbole « Ten » (天) sur la manche, d’un sous-vêtement blanc, d’une ceinture jaune, d’une mini-jupe rouge, ainsi que de bas sombres et des chaussures rouges.

Cette tenue comporte une mini-jupe et cela ne semble pas convenir à Yūrin. Tandis que Kamé Sennin, lui, en est tout retourné !

 

Personnalité

Yūrin vient faire payer à Ten Shin Han

Yūrin vient faire payer à Ten Shin Han

Yūrin est un personnage assez ambigüe puisqu’à mi chemin entre une Tsundere et une fille qui se laisse faire.

Revancharde envers Ten Shin Han, qu’elle admire très certainement, elle se jura de le retrouver pour lui infliger une correction pour se venger du fait qu’il soit parti en l’ignorant totalement, tandis qu’elle voulait le combattre.

Lorsqu’elle débarque au dōjō de Ten Shin Han, elle semble décidée à en découdre, mais elle se fait passer pour une nouvelle élève et espère ne pas se faire démasquer. Lorsque Kamé Sennin lui court après à cause de son excès de libido, elle fuit et semble totalement désarmée face à ce vieux pervers, en dépit de son statut de combattante. Il est probable qu’elle souhaitait se faire passer pour une amatrice et qu’elle ne se défendit pas pour préserver les apparences jusqu’au bout.

Lorsque Kamé Sennin feint avoir percé à jour sa malveillance, Yūrin change d’ailleurs de personnalité et fait mine de ne pas comprendre de quoi le vieil homme est en train de parler.

Yūrin entend la proposition de Ten

Yūrin entend la proposition de Ten

Par la suite, Yūrin transforme les élèves de Ten Shin Han en zombies et fait de même avec Kamé Sennin. Percée à jour, elle dévoile son passé commun avec Ten Shin Han et sa véritable personnalité.

Au final, elle s’excuse auprès des villageois pour les ravages qu’elle a causée dans le village et accepte la proposition de Ten Shin Han de rejoindre son dōjō.

 

Biographie

Arc Survie de l’Univers

Yūrin, lorsqu'elle était enfant

Yūrin, lorsqu’elle était enfant

Yūrin est une ancienne élève de l’école de la grue. C’est alors qu’elle était encore élève de Tsuru Sennin qu’elle rencontra Ten Shin Han et Chaozu, eux-même élèves. Un jour, Ten Shin Han et Chaozu quittèrent l’école de la grue sans que Yūrin n’ait pu combattre Ten Shin Han. Depuis ce jour, elle se jura de retrouver celui qu’elle appelle « le chauve aux trois yeux » et de lui faire payer au terme d’un combat.

C’est avec cette idée en tête que, devenue une belle jeune femme, Yūrin arrive dans le temple Ten Shin, qui a ouvert depuis peu. Elle se présente d’abord comme une amatrice venue demander à recevoir les enseignements de Ten Shin Han. Mais celui-ci refuse.

Kamé Sennin emporte Yūrin avec lui

Kamé Sennin emporte Yūrin avec lui

Kamé Sennin, qui était présent au dōjō, en tant qu’instructeur honoraire, décide, quant à lui, d’accepter Yūrin comme élève. Il lui fait enfiler un nouvel uniforme et commence à faire état de toute sa perversion. Tandis que la jeune femme parvient à s’échapper des griffes du vieillard, elle remarque des élèves du dōjō et décide de les ensorceler. Elle utilise sa magie d’ensorcellement et les transforme en zombies obéissants qui partent ravager le village le plus proche.

Lorsque Ten Shin Han, Chaozu, Kamé Sennin et Son Gokū débarquent au village, ils retrouvent Yūrin, qui dévoile son plan : Celui de se venger de Ten Shin Han et de lui infliger une sévère correction. Le grand chauve aux trois yeux se souvient alors d’elle, lorsqu’elle était une petite fille et qu’elle suivait l’enseignement de l’école de la grue.

Kamé Sennin décide d’affronter Yūrin, tandis que les autres guerriers tentent de sauver le village des élèves ensorcelés. Mais malgré les prouesses de Kamé Sennin, Yūrin profite de la perversion du vieux maître et d’un instant d’inattention de celui-ci pour le frapper dans les parties et pour faire de lui son pantin. Grâce à sa sorcellerie, elle le transforme à son tour en marionnette et celui-ci s’en va combattre Ten Shin Han.

Yūrin ensorcelle les élèves de Ten Shin Han

Yūrin ensorcelle les élèves de Ten Shin Han

Kamé Sennin a le dessus et Gokū doit alors intervenir pour défendre son camarade. Il parvient à détruire le sceau apposé sur la tête de Kamé Sennin avec un Kamehameha, le sortant ainsi de l’ensorcellement dont il était victime et marquant la défaite de Yūrin grâce à l’intervention de Chaozu également, qui détourna son attention et participa à stopper l’ensorcellement de Kamé Sennin par la même occasion.

Alors que cette dernière allait fuir, Ten Shin Han lui propose finalement de rejoindre son dōjō, mais à condition qu’elle s’excuse auprès des villageois. Malgré tout attachée à ses souvenirs, Yūrin accepte et s’excuse auprès des villageois pour avoir causé du tord à leur village.

 

Pouvoir

Yūrin utilise son Ki maléfique (Yōki)

Yūrin utilise son Ki maléfique (Yōki)

Elle possède de nombreuses aptitudes, dont celle de mentir et de se faire passer pour une tout autre personne. Elle arrive au dōjō de Ten Shin Han avec l’envie de revanche mais se fait passer pour une nouvelle élève et dit n’avoir aucune expérience dans le domaine des arts martiaux (c’est pourquoi Ten Shin Han la refuse), mais qu’elle a entendu que c’était bon pour entretenir sa beauté.

Finalement, elle parvient à se sortir d’une situation difficile avec Muten Rōshi et utilise sa sorcellerie pour ensorceler les élèves du dōjō et provoquer la panique au village.

En tant qu’ancienne disciple de l’école de la grue, Yūrin possède des aptitudes en plus de sa sorcellerie et fut même capable de mettre au tapis Kamé Sennin qui fit preuve d’inattention ; lorsqu’elle le frappa dans les parties génitales. Ainsi désarmé, Kamé Sennin fit une victime facile pour la jeune Yūrin qui n’avait plus qu’à apposer un sceau sur sa tête puis à l’ensorceler pour faire de lui un pantin obéissant.

 

Techniques

    Yūrin utilisant sa sorcellerie

    Yūrin utilisant sa sorcellerie

  • Sorcellerie : Yūrin a la capacité d’infuser des sceaux avec du Ki maléfique (Yōki). Une fois apposés sur les fronts de ses victimes, ses sceaux lui permettent de manipuler les personnes et d’en faire ses pantins. Ceux-ci sont semblables à des zombies ou à des Jiangshi et obéissent à tous ses ordres. Ils peuvent aussi déployer une puissante aura violette et les sceaux sont protégés des attaques de Ki par un bouclier d’énergie.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Ai Maeda

 

Anecdotes

     Yūrin, à l'époque du départ de Ten Shin Han et Chaozu (son âge est inconnu)

    Yūrin, à l’époque du départ de Ten Shin Han et Chaozu (son âge est inconnu)

  • Yūrin est présentée comme un belle jeune femme pulpeuse, tout à fait aux goûts de Kamé Sennin. Mais en dépit de son apparence juvénile elle doit forcément avoir plus de la trentaine, puisque Ten Shin Han et Chaozu ont quitté l’école de la grue à l’Age 753. Les évènements du Tournoi du Pouvoir se passant à l’Age 780, cela fait donc 27 ans qu’elle a décidée de retrouver Ten Shin Han pour lui « mettre une raclée ».

 

Références