Tadayoshi Yamamuro

Tadayoshi Yamamuro (山室直儀, Tadayoshi Yamamuro) est un animateur, Directeur de l’animation et character designer Japonais. Il a grandement contribué à l’animation des séries animées Dragon Ball, Dragon Ball Z, et Dragon Ball GT. Il est en outre le troisième character-designer de la licence après Minoru Maeda et Katsuyoshi Nakatsuru. Yamamuro-san est également connu pour être l’auteur du design de la plupart des ennemis apparus à partir du 8ème film de Dragon Ball Z.

Carrière

Tadayoshi Yamamuro

Tadayoshi Yamamuro

Autrefois élève dans un temple Shaolin où il apprenait les arts martiaux, Yamamuro-san devient animateur lorsqu’il est embauché par le studio Shindō Productions fondé peu de temps avant, courant 1984. Il travaille alors en tant qu’animateur intervaliste sur la série animée Dr. Slump – Arale-chan, sous la supervision de Mitsuo Shindō. Il gagne en renommée en travaillant sur des films d’animation tels qu’Angel Egg (1985) et l’un des films du prestigieux Studio Ghibli : Le Château dans le ciel (1986), à chaque fois en tant qu’animateur intervaliste. Deux ans et demi après avoir rejoint Shindō Productions, Yamamuro-san obtient alors un poste d’animateur clé sur la série Dragon Ball, toujours sous la supervision de Shindō-san.

Dragon Ball Z ep. 122

Dragon Ball Z ep. 122

Novembre 1991, après la réalisation de l’épisode 116, Mitsuo Shindō quitte son poste de Directeur de l’animation. Aussi, il promeut Tadayoshi Yamamuro pour lui succéder et quelques semaines plus tard, ce dernier occupe son premier poste de Directeur de l’animation sur l’épisode 122 de Dragon Ball Z : « Mon père est Vegeta… La révélation du mystérieux jeune garçon ». Notons qu’en plus de ce rôle, il est également animateur clé sur la totalité des épisodes qu’il supervise.

Suite au départ de Minoru Maeda en novembre 1992, Tôei Animation cherche un remplaçant pour s’atteler au chara-design de la série Dragon Ball Z. Dès lors, Yamamuro-san partage ce rôle avec Katsuyoshi Nakatsuru et, quand le 8ème film sort en 1993, il signe sa première contribution à la licence en tant que character-designer des personnages inédits apparaissant dans les films.

Calendrier 1997 Dragon Ball GT

Calendrier 1997 Dragon Ball GT « Animation »

Durant cette période, il est donc omniprésent sur la licence : fréquemment, il continue à remplir son double rôle de Directeur de l’animation et d’animateur clé sur les épisodes de Dragon Ball Z, s’occuper du chara-design les personnages inédits des films, réalise les affiches promotionnelles de ces mêmes films et contribue aux artworks des cartes, posters, calendriers et nombreux packaging des goodies sortant autour de la licence.

Lorsque commence Dragon Ball GT en 1996, Yamamuro est toujours présent dans le staff mais plus en tant que character designer puisque c’est Nakatsuru-san qui occupe pleinement ce rôle.

A gauche, l’épisode 36 de DBGT dirigé par Koizumi et supervisé par Yamamuro, à droite l’épisode 54 uniquement dirigé par Koizumi

Comme il le faisait sur Dragon Ball Z, Yamamuro est Directeur de l’animation et animateur clé de quelques épisodes de cette troisième série. De plus, il supervise Noboru Koizumi qui occupe alors le poste de Directeur de l’animation de l’épisode 36. Cela explique certainement pourquoi les dessins de cet épisodes reflètent moins le trait de Koizumi-san.

En 1997, comme plusieurs animateurs ayant œuvré sur les séries Dragon Ball, Yamamuro participe à la production du second animé Dr Slump où il est parfois Directeur de l’animation et/ou animateur clé des épisodes qu’il supervise.

Fin 1999, il rejoint le staff de la série animée One Piece, nouveau grand succès de Tôei Animation, offrant à cette licence son expérience de l’animation accumulée au gré des années. En 2003, Yamamuro-san participe aussi à la production de l’animé Konjiki no Gash Bell, connu en France sous le nom de « Zatch Bell ».

La Dragon Box "The Movies"

La Dragon Box « The Movies »

Dans les années 2000, il dessine aussi les illustrations qui constitueront le packaging de la Dragon Box « The Movies », les covers des DVDs individuels japonais ainsi que celles de la plupart des jeux vidéo sortis à cette époque.

En 2008, à l’occasion du Jump Star Anime Tour, l’OAV Dragon Ball Z : « Ossu ! Son Gokū et ses amis sont de retour !! » voit le jour, OAV dont Yamamuro-san est le character designer et l’auteur des illustrations promotionnelles. L’année suivante, il participe à la licence Dragon Ball Kai dont il supervise l’animation des openings et endings et réalise les covers des DVDs de la série.

 
Entre 2010 et 2012, il est character-designer et supervise également l’animation du remake « Le plan d’anéantissement des Super Saiyajin » intégré au jeu vidéo Dragon Ball Z Raging Blast 2 et l’adaptation animée du manga d’Ooishi Naho : « Episode of Bardock ». Notons qu’en dehors de la licence Dragon Ball, Yamamuro-san participe en 2011 à l’animation clé de 4 épisodes de Toriko, dont deux fois où il est Directeur de l’animation de l’épisode. En 2013, il est Directeur de l’animation et character designer sur le 14ème film Dragon Ball Z : Battle of Gods. En même temps, il continue à superviser l’animation des openings et endings de Dragon Ball Kai qui se poursuit avec l’arc Majin Buu en 2014.
 
Il retrouve sa place de Directeur de l’animation du 15ème film Dragon Ball Z : La Résurrection de F diffusé dans les cinémas japonais en avril 2015. Cette même année, il est aussi chara-designer sur la nouvelle série animée Dragon Ball Super, en plus d’animer et de diriger quelques épisodes.

 

Caractéristiques

Super-Janemba-chara-design

Chara-design de Janemba

En 2010, il est interviewé (lire ici) avec Minoru Maeda (lire ici) et Katsuyoshi Nakatsuru à l’occasion de la sortie de l’artbook Kin’iro no Senshi. Il y explique que son apprentissage des arts martiaux lui sert le plus souvent lorsqu’il doit dessiner les personnages prenant une position de combat mais aussi à représenter efficacement les muscles des protagonistes.   Tadayoshi Yamamuro a révélé que son chara-design préféré est celui qu’il a réalisé sur Janemba pour le film 12 : « La Résurrection de la Fusion ! Gokū et Vegeta ». Et, bien entendu, une fois mis en couleurs et animé, le personnage apparaît comme un ennemi que les fans apprécient beaucoup.

 

Janemba-cel-recto-verso

Les faces recto et verso d’un celluloïd de Janemba provenant du film 12 de Dragon Ball Z


 

En dehors de ces anecdotes, Tadayoshi Yamamuro se distingue par son trait particulièrement efficace, respectant les courbes et les angles de celui de Toriyama, bien qu’ayant son style propre. D’une qualité qui va en s’améliorant, le trait de Yamamuro-san atteint son apogée durant l’arc Buu et gagne en détails avec le temps, tout en finissant par s’eloigner progressivement de celui de Toriyama au gré des années. Néanmoins, le style de Tadayoshi Yamamuro est clairement encré à l’adaptation animée du manga.

comparaison-Gokū

A gauche, une case du manga de Toriyama, à droite, le douga correspondant à l’adaptation animée de la scène par Yamamuro

 

Crédits sur Dragon Ball

En tant que directeur de l’animation

Dragon Ball
DB film 4 (10th Anniversary)

 

En tant qu’animateur clé

Dragon Ball
007, 037, 042, 053, 060, 067, 074, 079, 110, 114, 121, 128, 135, 142, 149
DB Film 3, DB Film 4 (10th Anniversary)

 

Crédits sur Dragon Ball Z

En tant que directeur de l’animation

Dragon Ball Z
122, 127, 133, 137, 143, 147, 152, 157, 162, 168, 173, 185, 200, 206, 213, 232, 242, 249, 255, 285
DBZ Films 08, 09, 10, 11, 12, 13 ; DBZ Battle of Gods, DBZ La Résurrection de F, DBZ OAV « Ossu ! Son Gokū et ses amis sont de retour !! », DBZ : Le Plan d’anéantissement des Super Saiyajin, Episode of Bardock

 

En tant qu’animateur clé

Dragon Ball Z
003, 010, 017, 024, 037, 043, 050, 052, 057, 060, 065, 069, 073, 078, 082, 086, 091, 097, 101, 106, 111, 116, 122, 127, 133, 137, 143, 147, 152, 157, 162, 168, 173, 185, 200, 206, 213, 232, 242, 249, 255, 285
DBZ Films 02, 03, 04 05, 07, 08, 09, 10, 11, 12, 13 ; DBZ Battle of Gods, DBZ La Résurrection de F, DBZ ~Alternatif~ Le plan d’extermination des Saiyajin (part. 2) Dragon Ball « Ossu ! Son Gokū et ses amis sont de retour !! », Dragon Ball – Le plan d’extermination des Super Saiyajins, Episode of Bardock

 

Crédits sur Dragon Ball GT

En tant que directeur de l’animation

Dragon Ball GT
13, 19, 25, 31, 40, 42, 48, 52, 59

 

Équipe d’animation

Lorsque Mitsuo Shindō quitte la licence, quelques-uns de ses animateurs continuent à travailler sous sa supervision. Noriko Shibata reste jusqu’à la fin de la série Dragon Ball Z, cependant, Teruhisa Ryū ne continue à travailler aux côtés de Yamamuro que pour deux épisodes. Suite au départ de Ryū, deux nouveaux animateurs n’ayant pourtant jamais oeuvré sur la licence rejoignent l’équipe de Yamamuro-san : Hotoshi Ehara et Akemi Seki.

Bien qu’on ne sache pas exactement pourquoi, il arrivait que Yamamuro travaille avec d’autres animateurs fournis par Tōei Animation durant la production de Dragon Ball Z. Parmi ces animateurs, Kazue Kinoshita fût le seul à continuer à travailler sous la supervision de Yamamuro.

Une fois chez Tōei Animation, Yamamuro a continué en tant que Directeur de l’animation sur Dragon Ball GT. Cependant, contrairement à Dragon Ball Z, sa supervision des épisodes ne suit pas de cohérence particulière : il n’est attaché à aucune équipe d’animateurs précise. Il supervise selon ses disponibilités.

 

Équipe principale Travaux
Teruhisa Ryū (劉 輝久) DB : 13–153, DBZ: 1–127
Noriko Shibata (柴田則子) DB : 103–153, DBZ : 1–291, GT : 1
Hitoshi Ehara (江原 仁) DBZ : 127–200
Akemi Seki (関 明美) DBZ : 127–200
Kazue Kinoshita (木下和栄) DBZ : 200–285
Animateurs supplémentaires Travaux
Hideko Okimoto (沖本日出子) DBZ : 137
Akira Inagami (稲上 晃) DBZ : 157
Tetsuya Numako (沼子哲也) DBZ : 157
Takashi Nashizawa (梨沢孝司) DBZ : 173–203
Mamoru Hosoda (細田 守) DBZ : 173
Takeo Ide (井手武生) DBZ : 185
Naotoshi Shida (志田直俊) DBZ : 185–242
Kumiko Horikoshi (堀越久美子) DBZ : 206–285
Akemi Ueda (上田明美) DBZ : 249–285
Nobuyuki Harada (原田伸之) DBZ : 285