Annin

Annin (アンニン) est un personnage créé pour la série TV Dragon Ball. Connue également sous le nom de Taijōrōkun. Elle garde le feu Hakkero depuis déjà plusieurs milliers d’années.[1]

De taille colossale, elle peut réduire son corps jusqu’à avoir la taille de Gokū. Les antennes qu’elle porte sur la tête en guise d’ornement peuvent aussi servir pour lancer des attaques.[1]

Elle devint folle de rage quand Gokū l’appela « Grand-mère ». Elle l’affronta alors, mais cessa le combat quand elle sut qu’il avait Bashōsen en sa possession.[1]

 

Signification du nom

Son nom original, « Annin », provient de « Annin-dōfu » (杏仁豆腐), une gelée d’amande que l’on mange beaucoup dans les pays d’Asie de l’Est.

Quant à son autre appellation, Taijōrōkun (太上老君), elle fait référence au Taishang Laojun (littéralement ; « L’ancien grand seigneur suprême »), également connu sous le titre de Daode Tianzun (道德天尊). Il s’agit d’un des Trois Purs (三清, Sānqīng), une des trois plus grande divinité qui soit dans le Taoïsme.

 

Concept et création

Tiě shàn gōngzhǔ a inspirée Annin

Tiě shàn gōngzhǔ a inspirée Annin

Outre son nom et son titre qui ont déjà des inspirations différentes, le personnage d’Annin s’inspire de Tiě shàn gōngzhǔ (« La princesse à l’éventail d’acier »), un personnage qui apparaît dans le conte chinois, « La Pérégrination vers l’Ouest », aussi connu sous le nom de Saiyūki (西遊記) en japonais.

Le début du manga Dragon Ball était justement basé sur ce récit ancien qui met en scène les aventures de Sūn Wùkōng (孫悟空), alias « Son Gokū », en japonais, qui est le roi des singes.

Dans « La Pérégrination vers l’Ouest », elle est justement le possesseur du Bashōsen, l’éventail magique, nécessaire au roi des singes pour dompter les montagnes flamboyantes.

 

Apparence physique

L'apparence physique d'Annin

L’apparence physique d’Annin

Annin est immensément grande, mais elle peut changer de taille à volonté, jusqu’à avoir la taille de Gokū, par exemple.

C’est une belle jeune femme brune, en apparence, bien qu’elle ait déjà plusieurs milliers d’années.

Elle a des traits plutôt asiatiques, avec de grands yeux en amandes. Ses cheveux noirs sont si longs qu’ils lui arrivent jusqu’aux hanches.

Elle a aussi deux mèches qui pendent devant les oreilles et porte une coiffe comportant des sortes de pompons et deux grandes plumes semblables à des antennes qui peuvent servir à attaquer un adversaire.

Annin porte deux boucles d’oreilles composées de deux grosses boules. Une rouge, et une blanche, plus petite.

Sa tenue est composée d’une robe blanche, au dessus de laquelle elle porte un uniforme rouge, avec des liserés dorés, des épaulettes et une cape.

Annin porte aussi des bracelets rouges et dorés, ainsi qu’une paire de bottes semblables à celles que porte Gokū à l’âge adulte. Mais celles d’Annin sont de couleur rouges.

 

Personnalité

Annin apparaît en train de manger des pâtes

Annin apparaît pour la première fois en train de manger des pâtes

Annin paraît insouciante et joueuse aux premiers abords, mais elle est en vérité très responsable. C’est du moins ce qu’on attend de la Taijōrōkun, gardienne du feu Hakkero.

Lorsque Gokū vient solliciter son aide, elle apparaît d’abord détachée, avec un bol de spaghettis à la main. Spaghettis qu’elle fait cuire à l’aide du feu sacré Hakkero…[2]

Ensuite, lorsque Gokū explique qu’il souhaite qu’Annin éteigne le feu sacré pour pouvoir sauver Gyūmaō, elle se montre plus responsable que le jeune homme en refusant de sacrifier l’équilibre du monde contre la vie d’un seul homme.

Annin explique ensuite que sa tâche est de maintenir le feu allumé pour que la brume qui émane de celui-ci puisse continuer de guider les âmes entre le monde des vivants et celui des morts.

Si le faut Hakkero venait à s’éteindre, il ne faudrait pas moins de 2000 ans pour pouvoir l’allumer de nouveau et les démons surgiraient alors des Enfers pour semer le chaos sur Terre.[3]

Annin énervée face à Gokū

Annin énervée face à Gokū

Annin se vexe assez facilement, puisqu’elle attaqua Gokū avec beaucoup de force lorsque celui-ci laissa entendre qu’elle était une « grand-mère », du fait qu’elle vit déjà depuis plusieurs milliers d’années.

Elle retrouve finalement la raison lorsque Gokū sort le Bashōsen, un objet sacré qu’elle connaît bien et dont elle connaît parfaitement l’utilité ; raviver le feu sacré Hakkero.

Annin est également très soucieuse de son ami et serviteur, Son Gohan, le grand-père de Son Gokū. Celui-ci travail à mi-temps pour elle, et bien qu’il ne soit qu’un mortel, elle semble avoir de la considération pour lui. Lorsque Gokū pousse son grand-père pour tenter d’éteindre la vanne du feu Hakkero, Annin arrive au secours du papy et attaque Gokū.[3]

 

Biographie

L’insouciance d'Annin face à la situation

L’insouciance d’Annin face à la situation

Annine est la seule gardienne du feu sacré Hakkero. Elle exerce cette fonction depuis déjà plusieurs milliers d’années.

Elle est donc très âgée, en dépit de son apparence de belle jeune femme.

Lorsqu’un incendie se mit à ravager le mont Frypan et le château de Gyūmaō, Gokū se rendit, en compagnie de Chichi, au mont des 5 éléments, sur les conseils de Baba la voyante.

Là-bas, il rencontra Annin, qui lui expliqua qu’il était impossible d’éteindre le feu Hakkero, à moins de causer le chaos dans le monde des vivants et l’autre monde.

Les explications d'Annin

Les explications d’Annin

En effet, si le feu Hakkero venait à s’éteindre, la brume qu’il dégage ne pourrait plus guider les âmes entre le monde des vivants et le monde des morts. Les âmes seraient alors perdues et erreraient sans but.

Les démons se déchaîneraient alors sur Terre et sèmeraient le chaos. De plus, il faudrait 2000 ans pour que le feu puisse s’allumer de nouveau. Les démons auraient largement eu le temps de plonger le monde dans les ténèbres.

Annin affronta Gokū dans le but le tester et ne put que constater la force du jeune homme.

Annin en train de soulever la marmite

Annin en train de soulever la marmite

Mais Gokū persista à lui demander d’éteindre le feu Hakkero, ce qu’elle ne put se résoudre à faire.

Lorsqu’elle découvrit que Gokū était en possession du Bashōsen, elle put élaborer une stratégie pour permettre à Gokū de sauver son beau-père sans avoir à éteindre le feu.

Gokū plongea dans le feu, sous la marmite Octogone, avec le Bashōsen et le miel que lui avait donné la grand-mère Hakkaké, et reboucha le trou qui se trouvait en son fond et laissait s’enfuir le feu jusqu’à l’autre bout du monde, au château de Gyūmaō.

Après que le petit-fils de Son Gohan eut sauvé Gyūmaō, Annin s’excusa auprès de Chichi pour la gêne occasionnée.

 

Pouvoir

Annin attaque Gokū sous sa forme géante

Annin attaque Gokū sous sa forme géante

Annin démontra qu’elle était une grande manipulatrice de Guan Dao, en plus de posséder de superbes réflexes et un pouvoir naturellement plus imposant que celui des humains.

Dans l’épisode 153 de la série Dragon Ball, lorsqu’elle combat Gokū, on peut voir qu’elle possède d’un degré de puissance déjà largement supérieur à celui des êtres humains.

Elle est, par exemple, capable de détruire un énorme rocher rien qu’en lançant un bol de spaghettis à travers. Lorsque Gokū se rend compte de la puissance de l’attaque d’Annin (qui aurait pu le blesser), il s’énerve après elle.

Par la suite, Annin retrouve sa taille d’origine pour attaquer le jeune homme. Sous cette taille immense, son pouvoir reste inconnu, mais elle est capable d’attaquer Gokū bien plus férocement que sous sa taille « humaine », notamment en utilisant les deux plumes qui se trouvent sur sa coiffe.

Seul l’utilisation du Bashōsen pu permettre de repousser quelque peu Annin sous cette forme.

 

Techniques

    Annin avec son Guan Dao

    Annin avec son Guan Dao

  • Feather Throw : Annin est capable d’allonger les antennes qui se trouvent sur sa coiffe, pour s’en servir pour attaquer ses adversaires. Elle utilise cette technique contre Gokū sous sa taille humaine et sa vraie taille. Cette technique apparaît aussi dans le jeu vidéo Dragon Ball Kai : Saiyajin Raishū (Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans).
  • Gigantisme : Annin possède la capacité de grandir et de rapetisser à volonté, développant ainsi son pouvoir offensif et défensif.
  • Maniement du Guan Dao : Annin manie très bien son Guan Dao, ce qui lui permet d’être aussi redoutable à l’arme blanche et de pouvoir infliger des blessures mortelles.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Annin n’apparaît que dans le jeu vidéo Dragon Ball Kai : Saiyajin Raishū (Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans), sorti sur Nintendo DS, durant l’année 2009.

 

Doublages et voix

  • Version Originale japonaise : Keiko Yokozawa
  • Doublage français : Claude Chantal (DB 152), ???? (DB 153)
  • Doublages anglais :
    • Doublage de FUNimation : Cynthia Cranz
    • Doublage de Blue Water : Meredith Taylor-Parry, Mae Moreno

 

Références