Mont Fry-pan

Le mont Fry-pan (フライパン山, Furai-pan Yama) est une montagne recouverte de feu, au sommet de laquelle trône le château de Gyūmaō. Dix ans avant que le feu vienne s’emparer de cette montagne, la région alentour possédait un climat très doux où il faisait bon vivre. Le mont s’appelait alors « mont Ryōgei » (涼景山, Ryōgeizan).[1]

C’est l’esprit du feu qui, en s’abattant sur cette montagne, change subitement le climat en un temps sec et brûlant. Kamé Sennin, qui voulut éteindre le feu à l’aide de son Kamehameha, y parvint sans encombre, mais détruisit en même temps la montagne ainsi que le château qui se trouvait au sommet.[1]

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

« Furai-pan Yama » (フライパン山フライパン山) signifie littéralement « mont Fry-pan » comme vous pouvez le voir sur le site. Mais saviez-vous que « Fry pan » (qui se dit également « Frying pan ») signifiait « poêle à frire » en anglais ? Ce nom convient parfaitement à cette montagne qui est continuellement en train de brûler.

 

Description

Le mont Fry-pan apparaît !

Le mont Fry-pan apparaît !

Autrefois, il faisait bon vivre dans la région. Mais un jour, Gyūmaō parti pique-niquer avec sa fille, Chichi, et un incendie se déclara au mont Fry-pan.

Gyūmaō resta bloqué au pied de la montagne, gardant précieusement son château et le trésor qu’il renferme, de toute intrusion.

Oolong décrit Gyūmaō comme un tyran sanguinaire, que l’on surnomme « L’empereur des démons ». Quiconque s’approche du mont Fry-pan serait tué, d’après ses dires.[2]

C’est confirmé par la suite lorsque Kamé Sennin se rend au mont Fry-pan et qu’il dit à son élève, Gyūmaō, qu’il a entendu de terribles rumeurs à son propos. Gyūmaō s’excusa alors pour les méfaits qu’il a commit.

Pour garder son trésor, Gyūmaō s’arme d’une immense hache qu’il balance sur quiconque s’approche du village (devenu désert) qui se trouve au pied de la montagne en flamme.

Son Gokū et ses amis se rendirent au mont Fry-pan pour y récupérer une Dragon Ball, qui s’avéra se trouver dans le château de Gyūmaō.

Gokū et ses amis découvrent le mont

Gokū et ses amis découvrent le mont

Gokū sympathisa avec Gyūmaō, qui révéla être un ami de son défunt grand-père, Son Gohan. Tous deux étaient des élèves de Muten Rōshi, alias Kamé Sennin.

Gyūmaō demanda à Gokū de retrouver sa fille, Chichi, qu’il a envoyé aller chercher Kamé Sennin. Une fois Chichi retrouvée, tous deux partirent en direction de Kamé House pour demander à Kamé Sennin de venir éteindre le feu du mont Fry-pan.

Le vieil homme accepta à condition de pouvoir avoir un petit service de la part de Bulma en échange. Il voulait pouvoir faire « Paf-Paf » en échange de services rendus.

Kamé Sennin utilisa son Kamehameha et pu éteindre l’incendie de la montagne. Seulement… son attaque était si puissante qu’elle a totalement anéantie la montagne et le château avec ça…

Bulma et Oolong trouvèrent la Dragon Ball à sept étoiles (Chī Shinchū), tandis que Kamé Sennin expliquait à Gokū qu’il lui a fallut 50 ans pour mettre au point le Kamehameha. Mais ça n’effraya pas le jeune garçon qui reproduisit aussitôt la technique du vieux maître.

Le feu éteint, le mont Fry-pan redevint un endroit où il fait bon vivre.

 

Apparitions dans l’anime

Le village du mont Fry-pan

Le village du mont Fry-pan

Dans la série TV Dragon Ball, le mont Fry-pan réapparaît ensuite lorsque Pilaf et bande s’y rendent, à la recherche d’une Dragon Ball.

Cette Dragon Ball s’est faite avalée par un Ptéranodon que Gyūmaō a capturé afin d’en faire son repas. Pour le récupérer, Pilaf, Maï et Shū vont se faire passer pour Gokū et ses amis et s’inviter aux noces de Gokū et Chichi que Gyūmaō vient de décider d’organiser, sur un coup de tête, en entendant sa fille parler de Gokū.

Finalement, Gokū se rendit bien au mont Fry-pan, mais il ne croisa pas Pilaf et sa bande qui avaient déjà détallés. C’est à ce moment que la troupe du colonel Silver, de l’armée du Red Ribbon, attaqua le village de Gyūmaō et interrompit les noces.

Le château reconstruit au mont Fry-pan

Le château reconstruit au mont Fry-pan

Gokū, qui surveillait le Dragon Radar, se rendit compte que la Dragon Ball avait bougée (puisque Pilaf l’avait récupéré et était parti avec) et il se lança à sa poursuite.

Gyūmaō et Chichi ne revirent pas Gokū avant un moment, après ça. Mais Gokū et Chichi ont pu partager un petit moment ensemble lorsqu’ils étaient tous les deux au bord d’un lac, plus loin dans la montagne.

On remarquera que tous les villageois sont revenus au mont Fry-pan après que l’incendie ait été neutralisé. Mais également que la montagne n’existe plus, puisque Kamé Sennin l’a pulvérisée.

Le mont, de nouveau sous les flammes

Le mont, de nouveau sous les flammes

Quelques années plus tard, juste avant la cérémonie de mariage de Gokū et Chichi, le mont Fry-pan s’enflamme de nouveau et ravage le château qui avait été reconstruit au même endroit. On remarque au passage que les décors ont bien changés en quelques années, et qu’une route mène maintenant au domaine de Gyūmaō.

Pour éteindre ce feu, les deux fiancés doivent partir à la recherche du Bashōsen.

Mais cet éventail se révèle inutile contre l’incendie du mont Fry-pan et ne fait qu’empirer les choses. Gokū et Chichi finissent enfin par trouver le moyen d’éteindre le feu en se rendant auprès d’Annin, au mont des cinq éléments, et purent enfin reprendre leur cérémonie de mariage au mont Fry-pan.

C’est la dernière fois que le mont Fry-pan apparaît dans l’anime.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Le mont Fry-pan dans Dragon Ball 3

Le mont Fry-pan dans Dragon Ball 3

Le mont Fry-pan apparaît dans le jeu vidéo Dragon Ball : Shenron no Nazo, où Chichi fait figure d’ennemie en ce lieu, tandis que Gyūmaō est le boss de ce stage. Le mont Fry-pan apparaît également dans le jeu Dragon Ball 3 : Gokū Den.

Le mont Fry-pan est le lieu où se déroulent les évènements du Chapitre 4 du jeu Dragon Ball DS (Origins).

Dans le Bonus Level 4-6, Gokū rencontre Kuririn non-loin du mont Fry-pan, après le 21ème Tenka Ichi Budōkai, car Kamé Sennin lui a demandé de livrer quelque chose à Gyūmaō. Les deux garçons entament alors un match à cet endroit.

Ce lieu apparaît aussi brièvement dans Dragon Ball Z : Super Gokū Den – Totsugeki-Hen, Dragon Ball Kai : Saiyajin Raishū (Dragon Ball Z : Attack of the Saiyans) et Dragon Ball Online.

 

Anecdotes

 

Références

[1] Dragon Ball Chōzenshū 4 : Chō Jiten (La super encyclopédie) (2013)
[2] Dragon Ball chapitre 011 : « Gyūmaō du mont Fry-pan » (25 février 1985).