Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Kaiō de l’Est

Kaiō de l’Est (東の界王, Higashi no Kaiō) est un personnage des séries TV Dragon Ball Z et Dragon Ball GT. C’est la déesse chargée de veiller sur les planètes des galaxies de l’Est.[1]

 

Vue d’ensemble

Apparence physique

Première apparition de la Kaiō de l'Est
Première apparition de la Kaiō de l’Est

Kaiō de l’Est est une femme forte à la peau verte, qui porte du rouge à lèvres rouge et des lunettes de soleil avec une monture de la même couleur. C’est d’ailleurs la seule femme parmi les cinq Kaiōs et elle a à peu près la même taille que le Kaiō du Nord.[1]

Elle porte une perruque blonde pour cacher le peu de cheveux qu’elle a et un grand chapeau noir. Elle a des oreilles pointues et des boucles d’oreilles. Elle possède aussi un grain de beauté sur le menton.

Son uniforme de Kaiō est légèrement différent de ceux de ses confrères masculins, puisqu’elle a un manteau rose et noir sur lequel on retrouve la marque des Kaiōs (界王).

En outre, il semblerait que les antennes qu’elle a sur la tête soient en fait situées sur son chapeau.

 

Personnalité

La Kaiō de l'Est taquine Kaiō du Nord
La Kaiō de l’Est taquine Kaiō du Nord

Bien qu’elle n’apparaisse que quelques épisodes en tout et pour tout dans la série animée, il est facile de dresser un portrait de cette Kaiō.

C’est une vieille femme caractérielle et querelleuse qui aime aussi se moquer des autres et ne rechigne devant rien pour tenter de faire valoir son opinion.

Des quatre Kaiōs associés aux points cardinaux, ce n’est pas la plus sage. Loin de là. Elle ne vient jamais stopper les querelles entre les autres Kaiōs, contrairement au Kaiō de l’Ouest, et se contente de lancer des piques.

Qu’il s’agisse de ses élèves ou des autres Kaiōs, avec elle, tout le monde en prend pour son grade. Lorsqu’elle ne dirige pas ses combattants lors du tournoi de l’autre monde, on peut aussi la voir s’adonner à de la couture.[2]

 

Biographie

Arc du tournoi de l’autre monde

La Kaiō de l'Est sur son Air-Bike
La Kaiō de l’Est sur son Air-Bike

Elle apparaît durant l’Arc du tournoi de l’autre monde en tant que rivale du Kaiō du Nord. Elle fait participer ses poulains au tournoi et tente même de gagner une course contre Son Gokū, au palais du grand Kaiō.

Bien qu’elle pensait gagner avec son Air-Bike, elle fut surprise de la rapidité de son concurrent et dut finalement abandonner la victoire, si près du but. C’est finalement le grand Kaiō qui s’attribua la médaille de la victoire, pour être parvenu en premier à la ligne d’arrivée.

Après cela, le tournoi de l’autre monde fut organisé dans la salle d’espace étrange et Kaiō de l’Est présenta plusieurs combattants lors de cette compétition. Ce furent d’ailleurs les plus faibles du tournoi.[1] L’un d’eux était plus intéressé par de la nourriture que par la récompense d’un entraînement personnel donné par le grand Kaiō, ce qui provoqua la colère de la Kaiō de l’Est.

Kaiō de l'Est poursuivant ses élèves
Kaiō de l’Est poursuivant ses élèves

Son premier combattant, Arqua, proposa un combat correct contre Son Gokū, mais il fut finalement battu après que le Saiyan se soit extirpé de l’arène de combat grâce à un Taiyōken et a utilisé un Kamehameha. Arqua atterrit alors hors du ring et fut éliminé.

Après ça, Chapuchai, un autre combattant des galaxies de l’Est, fut à son tour éliminé après sa défaite contre Olivu. Pour punir ses guerriers perdants, la Kaiō de l’Est les poussa à faire 100 fois le tour du palais du grand Kaiō.

Cependant, elle assista tout de même à la finale entre Son Gokū et Paikūhan et fut à même de comprendre pourquoi ses guerriers avaient perdus.

 

Dragon Ball GT

Kaiō de l'Est dans la série Dragon Ball GT
Kaiō de l’Est dans la série Dragon Ball GT

On la retrouve ensuite dans la série animée Dragon Ball GT, où elle est toujours sur la planète du grand Kaiō au moment de l’élaboration du Genkidama universel réalisé par Son Gokū pour terrasser Super Ī Shinron, dans l’avant dernier épisode de la série.

Elle entend la voix du Kaiō du Nord qui raisonne pour lui demander de l’aide afin de faire parvenir la voix de Gokū à travers tout l’Univers. Elle fut interrompue alors qu’elle coupait les rosiers du palais du grand Kaiō et resta interloquée avec sa paire de ciseaux à la main.

 

Apparitions dans les films

Dragon Ball Z : La résurrection de la fusion !! Gokū et Vegeta

Kaiō du Nord et Kaiō de l'Est se disputent
Kaiō du Nord et Kaiō de l’Est se disputent

La Kaiō de l’Est apparaît aussi dans le douzième film Dragon Ball Z, où elle fait participer ses élèves au tournoi de l’autre monde.

Mais ses poulains sont tous vaincus assez rapidement. Arqua est même vaincu par Paikūhan, qui le finit avec un coup de coude en plein visage. Kaiō du Nord soulignera alors ô combien les participants des galaxies de l’Est sont faibles, tout en se disputant avec la Kaiō qui surveille ces mêmes galaxies.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Les Kaiōs réunis dans DBZ : Buu's Fury
Les Kaiōs réunis dans DBZ : Buu’s Fury

La Kaiō de l’Est n’apparaît que dans le jeu vidéo Dragon Ball Z : Buu’s Fury, sorti sur Nintendo GameBoy Advance en septembre 2004, aux États-Unis.

Comme il s’agit d’un personnage créé uniquement pour l’anime (personnage de filler), elle eut un traitement moindre dans les jeux vidéo, comparativement aux personnages phares des films, par exemple.

 

Doublages et voix

  • Version originale japonaise : Keiko Yamamoto
  • Doublages anglais :
    • FUNimation : Stephanie Nadolny
    • Ocean Group : Cathy Weseluck
  • Doublage français : Claude Chantal
  • Doublage portugais : Cristina Cavalinhos
  • Doublage brésilien : Zaíra Zordan

 

Anecdotes

  • La Kaiō de l’Est n’est jamais mentionnée dans l’œuvre originale, tandis que le Kaiō du Nord et le Kaiō du Sud le sont, et y apparaissent physiquement.

 

Références

Tags
Voir davantage

Gokuda003

Fan inconditionnel de Dragon Ball. Créateur, Webmaster, Administrateur, Rédacteur en chef de DragonBall Ultimate. J'aime aussi le Japon, sa langue et sa culture, ce qui me permet de vous offrir des traductions directes des news et des informations provenant des ouvrages.

Voir aussi

Close