Colonel Yellow

Le colonel Yellow (イエロー大佐, Ierō Taisa) est un des antagonistes secondaire du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des séries animées Dragon Ball et Dragon Ball GT, adaptées de celui-ci.

Officier de l’armée du Red Ribbon qui recherche un Dragon Ball sur la terre sacrée de Karin. Voulant déposséder Bora du Dragon Ball à quatre étoiles, Sū Shinchū, il décida d’enlever son fils Upa. Il fut abattu par Son Gokū.

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Comme tous les membres de l’armée du Red Ribbon il porte un nom de couleur. Son nom original, « Ierō » (ブルー) est la prononciation japonaise de l’anglais « Yellow« , qui signifie « jaune ».

 

Apparence physique

Le colonel Yellow dans l'anime

Le colonel Yellow dans l’anime

C’est un Terrien de type animal, autrement dit c’est un tigre humanoïde. Comme il s’agit d’un aviateur, il porte une tenue d’aviateur qui se résume à un manteau en cuir, un casque et des lunettes d’aviateur, des gants, un pantalon cargo et des bottes.

Dans l’anime, le colonel Yellow arbore diverses couleurs très vives sur sa tenue. Son blouson et sa chemise sont verts, un pantalon beige, un casque marron et des lunettes bleues. Il porte aussi un foulard rouge, symbole du Red Ribbon, autour du cou.

Le colonel Yellow dans le manga Color Edition

Le colonel Yellow dans le manga Color Edition

Dans le manga, le colonel Yellow n’apparaît pas en couleur. Il n’apparaît que sur des pages en noir et blanc.

Mais on peut le voir mis en couleur dans les Color Edition et pour cette occasion, on constate plusieurs différences avec l’anime :

Son pelage est plus clair ; un mélange de jaune et de blanc. Il porte une chemise blanche et sa tenue d’aviateur semble plus proche d’une vraie tenue, avec ses teintes marrons.

 

Personnalité

Le colonel Yellow kidnappe Upa

Le colonel Yellow kidnappe Upa

Le colonel Yellow fait une très courte apparition dans l’œuvre originale, mais son rôle est légèrement plus important dans l’anime, puisque dans l’épisode 058 de la série TV Dragon Ball, on peut le voir en train de rechercher les Dragon Balls dans un volcan près de la terre sacrée de Karin, avant de faire face aux habitants de cette même terre.

C’est un chef de troupe assez rusé, mais il a tendance à d’abord foncer dans le tas avant de constater son erreur et de s’y prendre autrement ensuite.

Il se rend au pied de la tour Karin pour récupérer le Dragon Ball qu’a Bora en sa possession. Mais il se rend compte de son erreur lorsque Bora se débarrasse de toute sa troupe. Yellow fuit alors à bord de son avion, puis revient ensuite pour enlever Upa, le fils de Bora, et l’échanger contre le Dragon Ball.

En vérité, Yellow n’est revenu confronter Bora qu’après avoir contacté le chef Red et que celui-ci lui ait dit que s’il ne réussissait pas sa mission, il enverrait Tao Paï Paï pour l’exécuter.

 

Biographie

Yellow et sa troupe sur la terre sacrée de Karin

Yellow et sa troupe sur la terre sacrée de Karin

Après avoir localisé un Dragon Ball sur la terre sacrée de Karin, le colonel Yellow s’y rend avec sa troupe pour extorquer la boule à ses habitants. En l’occurrence, il tombe nez à nez avec Bora, un grand homme qui défend la terre de ses ancêtres.

Yellow et ses hommes viennent en tant qu’envahisseurs sur cette terre qui n’est pas la leur et c’est donc sans surprise que Bora refuse de leur donner ce qu’ils sont venus chercher et les invite à repartir.

Mais le colonel Yellow n’est pas enclin à accepter ce refus et décide alors de lancer l’assaut. Mais il se rend rapidement compte que les balles n’ont aucun effet sur Bora, qui s’est entraîné pour avoir une peau aussi résistante que l’acier.

Yellow s'enfuit à bord de son avion

Yellow s’enfuit à bord de son avion

Tour à tour, tous les subalternes du colonel Yellow sont tués par l’autochtone et Yellow est contraint de battre en retraite à bord de son avion.

Alors qu’il vient de fuir, le colonel Yellow fait son rapport au Quartier Général de l’armée du Red Ribbon et demande quelles directives il doit suivre.

Habitué à parler à l’assistant Black, le colonel Yellow est surprit que le chef Red en personne reprenne le téléphone des mains de son assistant pour lui donner les directives.

Le colonel Yellow semble craindre la venue de Tao Paï Paï

Le colonel Yellow semble craindre la venue de Tao Paï Paï

On peut alors sentir toute l’angoisse et la peur de Yellow lorsqu’il apprend qu’il n’a qu’une heure pour récupérer et livrer le Dragon Ball, sans quoi le chef Red lui enverra Tao Paï Paï, le célèbre tueur à gages, pour l’exécuter.

Pressé par le temps et par l’ultimatum qu’on vient de lui donner, le colonel Yellow réfléchit plus vite. Il décide alors d’enlever Upa, le fils de Bora, pour pousser ce dernier à lui remettre le Dragon Ball en échange.

Il s’approche alors silencieusement du petit Indien en volant à basse altitude avec le moteur coupé, avant de s’emparer de lui et de remonter dans le ciel bleu.

Alors que Yellow tente de convaincre Bora de lui remettre le Dragon Ball, Son Gokū arrive à bord de son Kinto-Un et reconnaît la marque du Red Ribbon sur l’avion du colonel Yellow.

Il frappe alors le colonel en plein visage et l’expédie dans le décors. Gokū en profite pour récupérer Upa et le sauve alors d’une mort certaine. De son côté, Yellow meurt en tombant de son avion.

Yellow à bord de son avion dans Dragon Ball GT

Yellow à bord de son avion dans Dragon Ball GT

Le colonel Yellow réapparaît par la suite dans la série TV Dragon Ball GT, où il fait partie des ennemis qui s’échappent de l’Enfer et reviennent sur Terre.

Il s’allie avec les anciens membres de l’armée du Red Ribbon, comme le général Blue ou encore l’assistant Black, afin de semer la pagaille sur Terre.

Étrangement il réapparaît à bord de son avion lorsqu’il poursuit et tente d’abattre Mr. Satan, mais il est éliminé sans problème par Pan, la petite fille de Son Gokū et Satan, venue secourir son grand-père.

Il fait ensuite un petit caméo dans l’épisode suivant, lorsqu’on le voit en train d’attendre devant le bureau du grand roi Enma, se tenant derrière Puipui, avant d’être jugé et réexpédié en Enfer.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

 

Doublages et voix

 

Anecdotes

  • Comme il s’agit d’un tigre qui pilote un avion, on peut dire qu’il s’agit d’une parodie des Flying Tigers du général Claire L. Chennault. Il s’agissait d’un groupe de pilotes et mercenaires de combat américains qui aidèrent l’armée nationaliste chinoise à se libérer de l’invasion japonaise durant la seconde guerre mondiale.