Auto-censure

L’auto-censure est le fait de modifier volontairement quelque chose pour le rendre moins violent/choquant. Ainsi de nombreux passages des séries TV ont été adaptés quelque peu différemment pour édulcorer légèrement les scènes. C’est ce qu’on appelle « l’auto-censure ».
À l’époque de la création de l’anime Dragon Ball la censure était très peu présente à la télé au Japon, ainsi on n’avait pas trop de questions à se poser quant à l’adaptation de scènes violentes. Tout dépend des horaires auxquelles ces animes vont être diffusés encore maintenant, de ce fait, on modifie parfois quelques détails d’une scène pour la rendre moins gore. Mais il n’avait jamais été question de coupes comme ce fut le cas lors de la diffusion en France, par exemple.

Sur cette page nous vous offrons donc des comparatifs parlant entre les scènes les plus gores du manga et leur version anime édulcorées.

 

Dragon Ball Z

Dragon Ball Chapitre 195 – Dragon Ball Z épisode 001 : Raditz arrive sur Terre et tombe nez à nez avec un vieux fermier, venu constater les dégâts causés par l’atterrissage du pod spatial du Saiyan. Rapidement, le frère de Gokū tue sommairement le Terrien, en lui renvoyant la balle tirée par son fusil. Dans l’œuvre originale, la balle lancée par Raditz transperce le vieil homme, provoquant une giclée de sang. Il tombe ensuite au sol. Dans l’anime, la balle vient couper le fusil du fermier en deux et propulse ce dernier contre son véhicule, contre lequel il se cogne et meurt. À aucun moment on ne voit la balle le transpercer et aucune goûte de sang n’est versée.

farmer-death-1 farmer-death-2

 

Dragon Ball Chapitre 215 – Dragon Ball Z épisode 023 : Vegeta n’apprécie pas qu’un de ses Saibaimen puisse perdre face à Ten Shin Han. Il décide donc de le faire exploser ! L’anime ne prend pas de libertés pour le coup, le Saibaiman éclate de façon similaire. On note juste l’absence de quelques boyaux, à moins que leur couleur verdâtre telle l’extérieur de leur corps induise en erreur. On voit aussi dans l’anime, que les morceaux du Saibaiman qui vient de se faire éclater disparaissent comme par enchantement (comme si ils étaient téléportés). Sûrement pour coller avec le fait qu’on ne les voit plus dans le manga justement.

Saibaiman Killed by Vegeta

 

Dragon Ball Chapitre 274 – Dragon Ball Z épisode 063 : Alors que tout semblait perdu pour Gohan et Kuririn devant l’imparable technique d’immobilisation du membre de l’escadron spécial de Ginyū, Gurd, Vegeta intervient et décapite Guurd d’un revers de la main. Dans le manga il lui tranche la tête littéralement, faisant même exploser un morceau de son armure de combat au passage. Dans l’anime une sorte de rayon bleu apparaît au niveau du coup de Gurd qui ne bouge plus, puis Vegeta apparaît derrière lui. Le rayon disparaît, puis lentement, la tête tombe. Sans aucune trace de sang autour de la tête. En revanche lorsque le corps tombe au sol, on a bien du sang violet dans l’épisode 064 de Dragon Ball Z.

Gurd killed by Vegeta Gurd killed by VegetaGurd killed by Vegeta

 

Dragon Ball Chapitre 327 – Dragon Ball Z épisode 105 : Freeza se relève après s’être fait coupé par son propre Kienzan. Dans le manga on peut voir ses tripes pendre, mais l’anime évidemment on ne va pas jusque là.

freeza-cut Freeza

 

Dragon Ball Chapitre 338 – Dragon Ball Z épisode 126 : Les Humains Artificiels débarquent en ville et commencent à tuer. Tout d’abord, N°19 s’en prend à deux passants. Le premier reçoit un coup de tête, qui lui casse les dents et le fait saigner dans le manga, mais pas dans l’anime. À noter que lorsqu’on voit son cadavre gisant au sol, dans les deux cas il y a du sang. Sauf dans la série Dragon Ball Kai qui a censuré le sang sur ce passage (Voir la fiche de l’épisode 059).

no-19-knucle-head

La façon dont le second civil s’écrase sur le mur après avoir reçu un coup de poing est également différente. Par ailleurs, il y a comme des éclaboussures sang dans le manga, mais pas dans l’anime.

earthian-killed-by-artificial-human-no-19

N°20 s’attaque ensuite à un chauffeur qui klaxonne après lui et le bouscule verbalement au milieu de la rue. Dans le manga il serre tellement fort qu’il lui arrache la tête. Sur plusieurs cases, on voit ainsi la tête détachée du corps, par terre, devant la voiture. Dans l’anime, N°20 se contente d’étrangler le vieil homme.

old-man-killed-by-artificial-human-no-20

Lorsqu’il est interrompu par le cri d’une femme apeurée, il a déjà décapité sa victime dans le manga. Dans l’anime, il se contente de lâcher l’homme qui est sans doute déjà mort étranglé. On remarque que, contrairement au manga, on ne revoit plus le cadavre du vieil homme dans l’anime. On ne voit même plus sa voiture !! Ils se sont volatilisés ?!!

old-man-killed-by-artificial-human-no-20-2

Peu après, Yamcha constate les victimes. Le plus frappant c’est la différence entre le deuxième civil du manga et celui de l’anime. Dans l’anime, il pourrait tout à fait être seulement évanoui, qu’on ne verrait pas la différence :

yamcha-discover-the-killed-man

 

Dragon Ball Chapitre 350 – Dragon Ball Z épisode 134 : N°17 et N°18 viennent d’être activés par le Dr. Géro. Ceux-ci s’en prennent à leur « créateur » et en viennent à le décapiter. Jusqu’ici, dans l’anime tout est plus ou moins identique au manga. Mais lorsque N°17 achève Géro en sautant sur sa tête, on constate que l’anime s’est tout de même beaucoup auto-censuré ; La scène du pied qui arrive sur le crâne de Géro et le gros plan sur N°17 qui suit sont identiques au manga. Mais le plan où l’on voit ce qu’il reste du crâne de Géro au sol est inexistant dans l’anime. On a même carrément droit à un gros plan sur le visage de N°17 en lieu et place de cette vue surplombant les restes du ciboulot. Ensuite, un plan de face nous montre N°17 qui tente d’effrayer Kuririn. C’est le plans le plus « large » de toute la scène. Par la suite, on ne voit que sa main, puis on a droit à une vue de dos etc. En résumé, on ne voit jamais le sol avec la cervelle et l’œil de Géro qui y sont étalés.

no-17-kill-dr-gero

 

Dragon Ball Chapitre 385 – Dragon Ball Z épisode 162 : Vegeta lance son Final Flash sur Cell, qui se retrouve avec une grande partie de son corps arrachée. Dans le manga on peut voir des viscères et du sang qui coule. Dans l’anime, on a opté pour un intérieur plus sage, moins humain, plus caoutchouteux et donc moins sanglant. Regardez plutôt:

cell-injured-by-the-final-flash cell-injured-by-the-final-flash-2

 

Dragon Ball Chapitre 407 – Dragon Ball Z épisode 184 : Dans le manga, la mort de N°16 est expédiée en une case. Cell lui écrase littéralement le crâne avec son pied, sous les yeux de Gohan, impuissant. L’anime a fait le choix de montrer la même chose sous un autre plan. Ainsi jusqu’au moment de l’impact on a un gros plan sur la tête de l’Androïde, puis après, changement de plan : On se retrouve derrière le pied de Cell. Ça permet une douce auto-censure.

cell-destroy-no-16

Quelques instants plus tard, lorsque Gohan éclate de colère, on peut voir un plan inédit au manga : L’état de N°16 APRÈS que Cell l’ait écrasé :

cell-destroy-no-16-2

 

Dragon Ball Chapitre 408 – Dragon Ball Z épisode 185 : Son Gohan devenu Super Saiyan 2, éclate tour à tour les Cell Jrs. Il commence par en décapiter un du revers de la main. Dans le manga on a droit à la cervelle, au sang, aux yeux qui volent et à la chair qui se repend. Dans l’anime rien de tout ça : Le premier Cell Jr voit sa tête se trancher comme du papier, puis elle explose rapidement.

son-gohan-super-saiyan-2-destroy-cell-jr-1

Elle explose ensuite comme si elle était truffé d’explosifs (Mr. Satan avait donc raison ?!)

son-gohan-super-saiyan-2-destroy-cell-jr-2

Dans le manga, le corps du Cell Jr abattu tombe au sol et continue de bouger. Dans l’anime, le corps tombe accompagné d’une fumée puis explose aussitôt. Dans le manga on peut encore voit le cadavre décapité quelques cases après.

son-gohan-super-saiyan-2-destroy-cell-jr-3

son-gohan-super-saiyan-2-destroy-cell-jr-4

Le deuxième Cell Jr. se fait tuer d’un coup de pied qui le tranche en deux. Dans l’anime, là encore, les Cell Jrs. explosent quand ils meurent.

son-gohan-super-saiyan-2-destroy-cell-jr-5

Le troisième est tué d’un coup de poing dévastateur dans le manga, et d’un coup de pied explosif dans l’anime.

son-gohan-super-saiyan-2-destroy-cell-jr-6

La suite est légèrement différente à cause des nombreux rajouts de l’anime qui concernent les attaques des Cell Jrs sur Gohan etc. Ainsi certains meurent différemment de l’œuvre originale.

son-gohan-super-saiyan-2-destroy-cell-jr-7

Celui-ci meurt d’un coup de pied dans les deux cas. Mais dans le manga il est tranché en deux des pieds à la tête. Dans l’anime il est coupé en deux au niveau de l’abdomen puis explose comme les autres.

son-gohan-super-saiyan-2-destroy-cell-jr-8

À noter que Gohan réussit quand même à tuer 8 Cell Jrs sur les 7 que Cell à pondu dans l’anime (Oui, vous avez bien lu, il y a 8 Cell Jr tués, dans l’anime…). Le dernier a également une mort différente du manga à l’anime. Le final est tout aussi joli et le coup de pied remonté de Gohan dans l’anime ne manque pas d’élégance.

son-gohan-super-saiyan-2-destroy-cell-jr-9

Dragon Ball (Z) Kai

Dragon Ball Z TV Special – Dragon Ball (Z) Kai épisode 001 : Pour le coup, il ne s’agit pas de censure survenue pour l’adaptation en anime, par rapport au manga. Mais d’une auto-censure de la série TV remake Dragon Ball (Z) Kai, par rapport à l’anime originel, Dragon Ball Z.

Ici, on découvre Son Gokū (Kakarotto) alors qu’il n’est qu’un bébé. Dans le TV Special de 1990, on pouvait voir son sexe, puisque le pauvre enfant est nu. La nudité chez un nouveau né n’a rien de bien surprenant, car rares sont les gens qui naissent avec des vêtements (oui, c’est du sarcasme),  et pourtant… Son appareil génitale a totalement été effacé de la série Dragon Ball Kai, qui a redessiné les passages concernés (comme de nombreux passages de la série, apportant des corrections aux effets spéciaux, aux erreurs de dessins ou apportant de l’auto-censure).

baby-kakarotto-in-dbkai baby-kakarotto-in-dbkai-2

Dragon Ball Z épisode 005 – Dragon Ball (Z) Kai épisode 003 : Toujours dans la continuité des auto-censures survenues dans la série Dragon Ball (Z) Kai, voici l’une des pires. Ici, Son Gokū et Raditz sont transpercés par le Makankōsappō de Piccolo. Les deux frères retombent au sol avec un trou au milieu de la poitrine et Raditz crache même du sang, en grande quantité. Qu’il s’agisse de l’œuvre originale ou de la série TV Dragon Ball Z, le sang est présent et les deux personnages ont un énorme trou béant dans la poitrine. Ce qui semble assez normal quand on se fait transpercer… Cependant, dans la série Dragon Ball (Z) Kai, les animateurs ayant redessinés la scène, ont décidés d’enlever toute trace de sang… Vous avez bien lus… Enlever toute trace de sang d’une scène ou des gars se font transpercer… En d’autres termes, édulcorer au maximum quitte à paraître ridicule. C’est d’ailleurs ce qu’il se passe, puisque Gokū et Raditz arborent simplement une marque circulaire grise sur la poitrine.

goku-and-raditz-killed-by-piccolo-1 goku-and-raditz-killed-by-piccolo-2 goku-and-raditz-killed-by-piccolo-3 goku-and-raditz-killed-by-piccolo-4

En outre, plus question pour Raditz de cracher du sang. Il se contente d’ouvrir la bouche bêtement pour que rien n’en sorte en dehors de ses injures. Fini la trace de sang sur l’herbe également.

goku-and-raditz-killed-by-piccolo-5
goku-and-raditz-killed-by-piccolo-6
 

Dragon Ball Z épisode 086 – Dragon Ball (Z) Kai épisode 042 : Vegeta est achevé sèchement par Freeza, qui n’a pas supporté ses railleries. Dans Dragon Ball Z, le prince des Saiyans crache du sang à trois reprises. Lorsque le Death Beam de Freeza lui transperce le cœur, peu après, lorsque Freeza déclare qu’il déteste les blagues ridicules, et enfin lorsque Vegeta explique à Gokū les origines du Super Saiyan. Dans Dragon Ball Kai, le mouvement de la bouche est toujours là (comme dans le cas de Raditz, précédemment), mais le sang craché n’apparait pas. En revanche il y a bien le sang autour de la bouche du personnage.

vegeta-killed-by-frieza
vegeta-killed-by-frieza-2
vegeta-killed-by-frieza-3

Bien sûr, toutes ces auto-censures dans Dragon Ball Kai sont dues aux horaires de diffusion de la série TV, en grande partie. Tandis que Dragon Ball, Dragon Ball Z et Dragon Ball GT étaient diffusés le mercredi après-midi sur Fuji TV, le série Dragon Ball Kai fut diffusée le dimanche matin, à 9:00. Une heure ou beaucoup d’enfants regardent la télé, d’autant que DBKai était diffusé dans la même case horaire que One Piece et formait la fameuse collaboration « Dream 9 », symbolisant la case horaire 9-10h des animes de Tōei Animation.