Jīmizu

Jīmizu (ジーミズ) est un combattant de l’Univers 2.[1] Il apparaît dans la série TV Dragon Ball Super. Il participe au Tournoi du Pouvoir et perturbe de nombreux combattants avec son déplacement instantané.

 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Jīmizu (ジーミズ) pourrait peut-être être une anagramme modifiée du japonais « Misuji » (三筋), qui se réfère à un morceau de viande de bœuf. Puisque tous les combattants de l’Univers 2 ont des noms qui se réfèrent à de la viande.

 

Apparence physique

Jīmizu, dans la série animée

Jīmizu, dans la série animée

Il s’agit d’un Yardrat au look sensiblement jeune. Comme tous les Yardrats de la série animée, il a une peau rose tachetée.

Jīmizu possède des oreilles pointues et a de petites narines.
Il est également vêtu d’une tenue traditionnelle Yardrat blanche avec une armure bleue nuit. Cependant, sa tenue ne comporte pas d’épaulette contrairement aux tenues des Yardrats de l’Univers 7.
 

Personnalité

Jīmizu et les autres, en admiration pour les guerrières de l'Univers 2

Jīmizu et les autres, en admiration pour les guerrières de l’Univers 2

Jīmizu est présenté comme le chevalier des combattantes de l’Univers 2. Sûr de lui et de ses capacités, il est plutôt arrogant et ne tarit pas d’éloges pour son Univers et sa déesse, Helles.

Comme les autres guerriers de l’Univers 2, Jīmizu assiste aux transformations des boules de feu kamikazes et annonce l’instant de leurs transformations. Il fait partie intégrante du show et se réjouit de voir ses camarades se transformer.
En outre, on peut voir celles-ci être en admiration pour lui, après s’être transformées.

 

Biographie

Arc Survie de l’Univers

Jīmizu tente de perturber Gokū en utilisant le déplacement instantané

Jīmizu tente de perturber Gokū en utilisant le déplacement instantané

Jīmizu participe au Tournoi du Pouvoir qui a lieu dans le monde du vide. Il représente l’Univers 2 et provoque l’étonnement de Gokū par sa présence.

Ce dernier remarque qu’il y a un Yardrat dans l’Univers 2, car il en a déjà rencontré dans son Univers. Vegeta comprend qu’il s’agit d’un représentant de l’espèce qui maîtrise le déplacement instantané.

Un peu plus tard, après le début du Tournoi du Pouvoir, Jīmizu affronte Gokū transformé en Super Saiyan. Jīmizu utilise le déplacement instantané pour perturber Gokū, mais alors qu’il s’apprête à l’attaquer par derrière avec un Kikōha, Caulifla intervient pour combattre le Saiyan de l’Univers 7 et envoi paitre Jīmizu d’un coup de pied.

On retrouve ensuite le Yardrat en train d’encourager et d’annoncer les transformations de Brianne de Chateau, Sanka et , alors qu’il est accompagné de Bikal, Lavanra, Zarbuto et Zirloin. Lorsque les transformations sont interrompues par N°17, Jīmizu reste dans les parages pour refaire la présentation des transformations des guerrières de l’Univers 2.

Jīmizu bat Zircor et suscite l'admiration

Jīmizu bat Zircor et suscite l’admiration

Par la suite, Jīmizu intervient pour secourir Roasy et Ribrianne qui étaient en difficultés face à Son Gokū et N°17. Il utilise son déplacement instantané pour arriver sur le lieu du combat et repart avec les deux combattantes, avant que les guerriers de l’Univers 7 ne puissent tenter de les sortir de l’arène. Quelques instants après, le Yardrat expulse Zircor, un combattant de l’Univers 10, et suscite l’admiration de Roasy et Ribrianne. Peru, le Kaiōshin de l’Univers 2, présente justement Jīmizu comme le chevalier de ces dames.

Après s’être écarté des combats quelques instants, Jīmizu vient combattre Son Gohan, alors que celui-ci tentait de récupérer. Il utilise son déplacement instantané pour le mettre en difficulté et le surprendre, puis attaque avec des Kikōhas. Alors que Gohan est mal en point, Freeza intervient et dérange le duel. Jīmizu s’attend à devoir combattre les deux guerriers de l’Univers 7 en même temps, mais Freeza annonce qu’il ne sera que spectateur. Jīmizu continue alors de malmener Son Gohan. Mais alors qu’il allait terminer le combat, Freeza intervient et repousse sa boule de Ki.[2]

Jīmizu, finalement vaincu par Freeza

Jīmizu, finalement vaincu par Freeza

Le tyran annonce qu’il a changé d’avis en entame un combat contre le Yardrat. Jīmizu pense surprendre Freeza avec son déplacement instantané, mais ce dernier n’en n’a que faire et prévois absolument toutes les attaques du Yardrat. Jīmizu est désemparé face à Freeza, qui le frappe violemment et lui montre qu’il n’est pas si compliqué de vaincre un adversaire capable de se téléporter à volonté.

Au final, Jīmizu est grièvement blessé par Freeza, qui lui assène un puissant Kikōha à bout portant. Bien que ses points vitaux soient volontairement épargnés (pour éviter d’être disqualifié), Jīmizu ne peut plus combattre et Freeza l’expulse de l’arène d’un énorme coup de pied.
Une fois dans les gradins réservés aux spectateurs, Jīmizu s’excuse laborieusement auprès de son Kaiōshin, Peru, alors qu’il est dans un état sérieux… Avec ce triste spectacle, Helles éprouve du dégoût en voyant un Être comme Freeza.[2]

 

Pouvoir

Jīmizu, totalement dominé par Freeza

Jīmizu, totalement dominé par Freeza

En utilisant le déplacement instantané, Jīmizu parvient à obliger Gokū à faire preuve de concentration pour le localiser. Mais Jīmizu est ensuite facilement expédié au loin par un coup de pied de Caulifla, qui arrive par surprise.
Il est présenté comme le chevalier des guerrières de l’Univers 2 et semble prêt à tout pour les protéger. Il utilise habilement son déplacement instantané pour battre en retraite et ainsi les protéger, mais aussi pour attaquer et semer la confusion chez ses adversaires.
Grâce à cela, il parvient à dominer Son Gohan (sous sa forme normale) et à le mettre à mal. Il faut l’intervention de Freeza pour stopper Jīmizu et une sévère correction, bien violente, pour lui faire comprendre que ses attaques peuvent être anticipées.[2]

Jīmizu est un Yardrat plutôt redoutable car il utilise ses capacités à bon escient. Mais il n’est pas de taille contre de puissants guerriers comme Freeza ou même, certainement, contre un Gohan à pleine puissance, qui en aurait probablement fait une bouchée.

 

Techniques

 

Combats

  • Jīmizu VS Son Gokū (Super Saiyan)
  • Jīmizu VS Caulifla
  • Jīmizu & Zirloin VS Toppo & Dyspo
  • Jīmizu VS Zircor
  • Jīmizu VS Son Gohan
  • Jīmizu VS Freeza (forme finale)

 

Doublages et voix

 

Anecdotes

  • Son nom, Jīmizu, sonne comme la déformation de la retranscription japonaise de l’anglais « Jimmies », qui se réfère au Hagelslag ; des éléments culinaire néerlandais, composés de copeaux de chocolat ou de grains de riz. Mais son nom se réfère plus certainement à l’anagramme d’un nom de viande.

 

Références