Dragon Ball Z / Rendez-moi mon Gohan !!

Dragon Ball Z (ドラゴンボールZ, Doragon Bōru Zetto) ou Dragon Ball Z : Rendez-moi mon Gohan !! (ドラゴンボールZ オラの悟飯を返せッ!!, Doragon Bōru Zetto : Ora no Gohan o Kaese!!) est le 1er film Dragon Ball Z, adapté du manga Dragon Ball, écrit et dessiné par Akira Toriyama.
Sorti pour la première fois le 15 juillet 1989 au Japon à l’occasion du Festival Tōei Manga, ce film fut diffusé en compagnie des longs métrages de Himitsu no Akko-chan, Akkuma-kun et de Kidō Keiji Jiban.
C’est le quatrième film de la franchise Dragon Ball et le tout premier à sortir sous le nom « Dragon Ball Z ». Les faits relatés dans ce film sont censés se produire avant le chapitre 195 du manga.
D’abord sorti sous le simple titre « Dragon Ball Z », ce film gagnera le titre de « Rendez-moi mon Gohan !! » à l’occasion de sa sortie en VHS et Laserdisc, en 1990.
 

10 juillet 89 Parution du chapitre 230 de Dragon Ball dans le Weekly Shōnen Jump 1989 #30.
12 juillet 89 Diffusion de l’épisode 011 de la série animée Dragon Ball Z sur Fuji TV.
15 juillet 89 Sortie du film sous le nom « Dragon Ball Z ».
17 juillet 89 Parution du chapitre 231 de Dragon Ball dans le Weekly Shōnen Jump 1989 #31.
19 juillet 89 Diffusion de l’épisode 012 de la série animée Dragon Ball Z sur Fuji TV.

 
Correspondance
Grâce à la Dragon Box The Movies sortie en 2006 au Japon et à ses bonus, nous pouvons vous présenter deux sortes de trailers diffusés peu avant avant la sortie du film au Japon, en 1989.

  • Manga : Les faits relatés dans ce film se déroulent entre le chapitre 194 et le chapitre 195.
  • Anime : Les faits relatés dans ce film se déroulent après la première série et juste avant Dragon Ball Z.

 

Promotion

Ce long métrage d’animation est sorti le 15 juillet 1989 au Tōei Manga Festival (東映まんがまつり; Tōei Manga Matsuri). Il s’agit d’un festival d’animation qui a ouvert ses portes en 1969 dans le but de produire et projeter des productions animées cinématographiques adaptées des séries phares du studio, qui seraient alors diffusées pendant les trois pauses vacances (printemps, été et hiver) au Japon.
Dragon Ball Z fut alors projeté en film en compagnie d’Akuma-kun, Himitsu no Akko-chan et Kidō Keiji Jiban dans différentes villes à travers le Japon. Représentant au total, plus de trois heures de films.
La plupart des festivals duraient un mois, soit la durée totale des vacances généralement.
Les billets pouvaient être achetés au théâtre ou encore achetés à l’avance à coût réduit. Cela couvrait les frais d’admission au théâtre, ainsi qu’un dépliant (flyer) bonus qui décrivait les films en avant-première, en quelque sorte, ainsi que divers autres cadeaux comme des posters, des cartes, des chapeaux en papiers, des jouets etc.
En plus des flyers, on avait aussi moyen d’obtenir une brochure officielle (pamphlet) ainsi qu’une variété d’autres produits commémoratifs qui étaient disponibles dans les cinémas ou bien par courrier, à cette époque bénite de la japanimation. Voici d’ailleurs des visuels des flyers et pamphlets qui couvraient ce festival :

Poster du film Poster du Tōei Manga Matsuri Poster du Tōei Manga Matsuri Pamphlet du Tōei Manga Matsuri

 
En plus de ces brochures, flyers et posters promotionnels, il y eu également des sports publicitaires autour des films. Voici les posts diffusés autour du film Dragon Ball Z :
 

Teaser
teaser-dragon-ball-z-movie-1-a teaser-dragon-ball-z-movie-1-b teaser-dragon-ball-z-movie-1-c teaser-dragon-ball-z-movie-1-d
  • Lancement du Film Dragon Ball Z (ドラゴンボールZ 劇場版第 特報, Doragonbōru Gekijōban Tokuhō) est un court teaser de 27 secondes réalisé uniquement avec des images de l’opening de la série Dragon Ball Z : « CHA-LA HEAD-CHA-LA ». Gohan et Gokū annoncent la sortie du premier film Dragon Ball Z durant les vacances d’été 1989. A l’époque de sa sortie le film n’avait pour titre unique que « Dragon Ball Z ». Ce n’est qu’à sa sortie VHS en 1990 que le film adopta le titre « Rendez-moi mon Gohan !! » (Ora no Gohan wo Kaese!!).

 

Trailer
trailer-dragon-ball-z-movie-1-a trailer-dragon-ball-z-movie-1-b trailer-dragon-ball-z-movie-1-c trailer-dragon-ball-z-movie-1-d
  • Résumé du Film Dragon Ball Z (ドラゴンボールZ 劇場版第 ダイジェスト, Doragonbōru Gekijōban Digest) est un trailer plus long, composé de plusieurs scènes du film et de plans fixes des personnages inédits, le tout accompagné de la version longue de l’opening de la série : CHA-LA HEAD-CHA-LA. Certaines images sont encore à l’état « pures » et sont donc légèrement différentes de celles du film projeté en festival, car les décors ou les effets ne sont pas encore définis. La lumière émise par les Dragon Balls lorsque Garlic Jr. invoque Shenron par exemple. Ce trailer narré par Masako Nozawa (la voix de Gokū) comme toujours, se termine sur l’écran fixe « Dragon Ball Z ».

 

Introduction

Garlic Jr et ses hommes de main

Garlic Jr et ses hommes de main


Le tout début du film nous montre Piccolo en train de s’entraîner, seul, dans une zone désertique. Il est ensuite attaqué par surprise par trois guerriers.
Ceux-ci l’attaquent de toute part, à une vitesse phénoménale, et ne lui laissent aucune chance. Ils l’achèvent alors avec des Kikōha combinés.
Au palais céleste, Dieu (Kami-sama), semble souffrir le martyr et comprend qu’il est arrivé quelque chose à Piccolo… L’opening débute juste après la surprise à laquelle fait preuve le gardien de la Terre.
 

Opening

dragon-ball-z-movie-1-opening-a dragon-ball-z-movie-1-opening-b dragon-ball-z-movie-1-opening-c dragon-ball-z-movie-1-opening-d
  • Il s’agit de « CHA-LA HEAD-CHA-LA » chanté par Hironobu Kageyama. Cet opening couvre les épisodes 001 à 199 de la série TV Dragon Ball Z. Mais il s’agit là de la première séquence animée de cet opening (sur la série TV il en existait trois versions). On aperçoit entre autre les Saiyajins arrivant sur Terre, ainsi que Yamcha, Ten Shin Han et Kuririn. Cet opening se termine par un plan large sur les guerriers Z. À la fin de celui-ci, Son Gokū arrive et met en avant son Nyoibō. Le générique de début dure 1 minute et 43 secondes.

 

Résumé

Gohan étudie en plein air

Gohan étudie en plein air


Loin de cette zone désertique, au mont Paozu, Chichi accueil son père, Gyūmaō, qui fait don à son petits fils, Son Gohan de multiple cadeaux.
Au moment de les remettre, il est attaqué par derrière par un étrange guerrier (Ginger). Son Gohan panique et retourne dans sa maison mais deux autres guerriers apparaissent (Nikky et Sancho).
Chichi balayée par Ginger

Chichi balayée par Ginger


Chichi est rapidement balayé et Gohan est kidnappé pour dans le but de dérober le Dragon Ball qu’il possède sur son châpeau. Gokū qui péchait du gros poisson arrive malheureusement trop tard et ne peut que constater, impuissant, la défaite de sa famille et l’enlèvement de son fils.
L’ennemi qui emploi ses guerriers se fait connaître, il se nomme Garlic Jr. Autrefois, son père avait postulé pour le poste de Dieu sur Terre, mais l’ancien Dieu a préféré choisir celui que nous connaissons aujourd’hui.
Garlic Jr se dévoile

Garlic Jr se dévoile


Fou de rage devant ce refus, Garlic mènera une guerre qu’il perdra contre Dieu en face. A présent, son fils prend la relève et compte bien utiliser les Dragon Balls pour devenir immortel et retourner se venger.
Son Gohan confiant que son père viendra le sauver n’est guère impressionné par les plans sataniques du rejeton démoniaque. Un étrange pressentiment vient à Garlic Jr, sur un éventuel potentiel caché de Gohan… Il le met alors sous surveillance.
Entre-temps, Gokū à Kamé House emprunte le Dragon Radar de Bulma et se met à la poursuite de Garlic Jr.
Gohan, totalement ivre

Gohan, totalement ivre


Alors que son fils est intenable au château du démon, Nikky, l’un des sbires de Garlic Jr, a bien du mal à garder son calme devant cet enfant si turbulent. Gohan affamé, mange un fruit de l’un des arbres du château qui le rend ivre. L’enfant est alors pris dans un univers « draconien » (!) entouré d’amis imaginaire tous plus délirants les uns que les autres, le tout sur une chanson nommée « Tenka Ichi Gohan » (« Gohan le plus fort du monde ») chantée par Gohan justement (enfin sa seiyū, Masako Nozawa).
Totalement imprévisible, même le redoutable Nikky ne parvient pas à l’attraper. Ce petit incident conforte Garlic junior sur sa position : cet enfant a vraiment un potentiel caché hors du commun, quelque part au fond de lui.
Garlic Jr invoque Shenron

Garlic Jr invoque Shenron


Ginger et Sansho, les deux autres guerriers reviennent au château avec les derniers Dragon Balls. Garlic Jr invoque Shenron et réalise son souhait : il devient immortel pour la plus grande joie de ses hommes. La victoire semble totale !
Gokū sur le point d’arriver, voit son Sū Shinchū (Dragon Ball à 4 étoiles) redevenue une pierre, passé prêt de lui. Il comprend alors la gravité des événements.
Dieu arrive à son tour pour prendre part au combat

Dieu arrive à son tour pour prendre part au combat


Enfin arrivé, Son Gokū fait part de son souhait à récupérer son fils, mais les gardes de Garlic Jr ne l’entendent pas de cette oreille. Dieu vient à la rescousse, dans la surprise générale des démons. Il relate alors l’histoire du père de Garlic Jr. Kami-sama est décidé à mettre un terme à cette famille maléfique.
Gokū face à Ginger, Nikky et Sansho

Gokū face à Ginger, Nikky et Sansho


Gokū, à la recherche de son fils, pénètre dans le château, aussitôt rejoint par les trois démons. Après de rapide présentations, le combat a lieu et Gokū à quelques difficultés à se battre contre trois individus de ce calibre en même temps. D’autant qu’ils ont la faculté d’accroître leurs forces.
Toutefois, notre héros parvient à retourner la situation grâce à la dextérité qu’on lui connaît. Sansho et Nikky lancent alors deux Kikōha mais sont interceptés par un Kame-Hame-Ha de Kuririn. Ceux-ci sont très vite rejoint par Piccolo qui sème le trouble dans la bataille.
Piccolo arrive, indemne

Piccolo arrive, indemne


Gokū s’occupe alors de Ginger et Nikky, tandis que Kuririn quelque peu effrayé par la soudaine apparition de Piccolo va sauver Gohan pour l’emmener en lieu sûr. Sansho quand à lui est intercepté par un Piccolo revanchard.
Le combat tourne très rapidement en faveur de Piccolo qui rajoute que ses agresseurs ne sont réellement qu’efficaces à plusieurs, mais pris séparément il en est tout autre.
Gokū combat Ginger et Nikky simultanément

Gokū combat Ginger et Nikky simultanément


Gokū de son côté assiste à une technique déconcertante, en effet Ginger et Nikky ont recours à des armes qui sortent de leur corps, Gokū n’a pas d’autres choix que d’utiliser son précieux Nyoibō. Après bien des péripéties la victoire est enfin à portée de main grâce a un Kame-Hame-Ha qui balaye l’ultime Kikōha de Ginger et atteint par la même occasion Nikky qui était déjà au sol.
La transformation de Garlic Jr

La transformation de Garlic Jr


Dieu, quant à lui, est malmené par les pouvoirs de Garlic Jr, qui s’avère sournois. Malgré une vaillante résistance, le très-haut tente alors de se suicider pour rendre inoffensif ce démon mais Piccolo et Gokū l’en empêchent. Le combat final a enfin lieu et Garlic Jr se transforme en un monstre gigantesque et déchaîne sa puissance contre Piccolo et Gokū qui ont bien du mal à riposter.
Garlic Jr assaillit par Son Gokū et Piccolo

Garlic Jr assaillit par Son Gokū et Piccolo


Le combat se poursuit dehors, Son Gokū enlève ses poids d’entraînements, et Piccolo fait de même. Plus rapides et plus puissants, ils parviennent à faire vaciller Garlic Jr via un Kikōha combiné.
Mais Piccolo ne veut pas s’en arrêter là, il veut reprendre le combat face à son rival de toujours. Dieu les rejoins de nouveau, mais il est trop tard, Garlic Jr revient une nouvelle fois compte tenu de son immortalité et créé une Dead Zone.
Cette zone morte aspire tous les individus devant Garlirc Jr malgré la distance sans exception (Kuririn compris). Les héros ont beaucoup de difficultés à tenir le coup.
Gohan résiste à la Dead Zone

Gohan résiste à la Dead Zone


Son Gohan refait soudainement surface, et semble être le seul à résister à la puissante attraction de la Dead Zone. Toutes les tentatives de contre-attaque de Garlic Jr ne fonctionnent pas. Le petit métis résiste avec une étonnante force.
Alors furieux contre l’ennemi, Gohan décoche un coup d’une force redoutable sur Garlic Jr qui est alors projeté dans cette zone morte qu’il a ouvert quelques minutes auparavant.
La Dead Zone se referme alors après l’entrée de son créateur et le château et les hommes qui étaient aspirés jusqu’alors, retombent tous brusquement au sol, une fois l’attraction stoppée.
Dieu parle de l'immortalité de Garlic Jr

Dieu parle de l’immortalité de Garlic Jr


Lorsque la zone se referme, elle se change en miroir puisqu’en se brisant, laissant des morceaux ça et là.
Dieu, fait part de l’ironie de la situation à Kuririn, puisque Garlic Jr ne pouvant mourir est prisonnier à jamais de cette zone qu’il a lui même créé. Gohan reprend ses esprits et ne se souvient de rien, pour le plus grand étonnement de son père. Piccolo, isolé, promet alors qu’il aura sa revanche contre son rival de toujours.
Gokū n’a pas encore décidé de parler à Chichi de l’étrange puissance caché de leur fils, mais tout est bien qui finit bien. Avant l’ending, on peut voir Garlic Jr prisonnier de la Dead Zone dans un morceau de celle-ci, au fond de l’océan.
 

Ending

dragon-ball-z-movie-1-ending-a dragon-ball-z-movie-1-ending-b dragon-ball-z-movie-1-ending-c dragon-ball-z-movie-1-ending-d
  • Gokū et Gohan repartent chez eux sur Kinto-Un, sans se douter un moment qu’au fond de l’océan de petits morceaux de la Dead Zone subsistent, montrant alors un Garlic junior prisonnier. L’ending qui débute ensuite n’est autre que celui de la série TV Dragon Ball Z : « Detekoi Tobikiri ZENKAI Pawā ! ». Il diffère de sa version TV par son contenu. En effet il n’inclu pas les passages alternatifs avec Gohan et Piccolo, Dieu et Mr. Popo etc. De plus, le nombre conséquent de noms crédités implique qu’il est dans une version un peu plus longue.

 

Doublage

Prochainement un tableau créditant tous les rôles doublés apparaissant dans ce film sera présenté. Les noms des seiyū, des comédiens, ainsi que des acteurs sont associés aux personnages qu’ils ont incarnés.
À noter que les noms des seiyū sont écrits à l’occidentale. C’est à dire que nous avons inversés le nom et le prénom pour être en adéquation avec les noms des voix françaises et américaines.
Le doublage original japonais a été réalisé en février 1989, tandis que le doublage français a été réalisé par la S.O.F.I. pour AB, en 1990. Le premier doublage anglais date de 1997, avec la version Geneon Dub. La seconde version, celle de FUNimation, date de novembre 2006.
 
Remarque

  • Dans la version anglaise de FUNimation, il y a un acteur en plus pour doubler les voix des guerriers revenants répondant à l’appel de Garlic. Il s’agit de Chris Cason.

 

Adaptations

  • En anglais : Il existe plusieurs versions. Les connues étant bien sûr celle de FUNimation Entertainment et celle sous-licencié par Geneon Entertainment. Le doublage de Geneon a d’ailleurs repris le casting du doublage Ocean Dub qui avait été réalisé pour la série TV. Pour sa diffusion à la télévision, le titre du film a même été renommé « Dead Zone Vortex ». Il existe également la version anglaise du groupe AB, qui reprend à peu près les mêmes traductions que celles effectués sur la version française, qui comporte un tout autre casting et qui est largement moins bien doublé. Cette version est sortie sous le titre « In Pursuit of Garlic » et fut diffusée à la télévision aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en Irlande. Cette version fut commercialisée en Hollande par Bridge Entertainment Group.
  • En Amérique du Nord : La première version du film, doublée par Geneon, est sortie en VHS le 9 décembre 1997. Une fois leur sous-licence expirée, FUNimation a réédité le film en DVD le 14 novembre 2006, avec un doublage qui leur est propre. Le film est d’ailleurs ressorti en compagnie du deuxième et du troisième film Dragon Ball Z, dans un coffret DVD sous l’appellation « First Strike ». Le film est ressorti une nouvelle fois le 27 mai 2008 en DVD et Blu-ray, dans une version remasterisée en compagnie du second film DBZ, sous l’appellation « Double Feature ». Puis, le 1er novembre 2011 dans une box contenant les cinq premiers films Dragon Ball Z.
  • La version anglophone de FUNimation a été rééditée en DVD plusieurs fois. Mais en dépit de ça, la version actuelle du film fut en fait encore plus retouchée/éditée que la première version DVD sortie par Pioneer Entertainment. Elle contient par exemple un opening qui n’est pas celui du film (chose corrigé dans la version double feature). De plus, le format vidéo était en 4:3, alors que toutes les autres éditions DVDs américaines et japonaises ont sortis les films en 16/9. Fort heureusement, il existe assez de DVDs…
  • Dans la première version anglaise sortie par FUNimation, la chanson de Gohan avait été conservée en japonais. Dans la version Remastered Uncut la chanson a été remplacée par une musique et un doublage anglais. Il en est de même avec la chanson que chante Gohan dans le 2e film Dragon Ball Z « Le type le plus fort du monde ».

 

Citations

Ce film est aussi l’occasion de découvrir de belles et drôles de répliques qui signent la patte de ce long métrage. Voici celles que nous avons sélectionnés pour vous :

Ginger : Pour notre Garlic junior-sama…
Les trois démons : BANZAI !! BANZAI !!
Gokū : Rendez-moi Gohan !!
Les trois démons : Rendez-lui Gohan !!
Ginger et Nikky (s’appercevant de l’arrivée de Gokū) : Hm ?!
Sansho (toujours dans son trip) : …Rendez-lui Gohan !!

Ginger : T’es Son Gokū, c’est ça ?
Gokū : En effet ! Vous avez osé faire du mal à M’sieur Gyūmaō et Chichi !!
Ginger : Toi aussi on va te faire du mal !
Gokū : Quoi ?

Piccolo : Son ! N’oublie pas que je suis là également…
Gokū : Piccolo ?!
Ginger : Piccolo ?!!
Gokū : Qu’est-ce que tu fais là… ?
Piccolo : Hemf… Je ne suis pas venu t’aider ! J’ai un compte à régler avec ceux-là !

 

Anecdotes

  • Première apparition de Son Gohan dans un film Dragon Ball Z. Garlic Jr. marque sa première apparition tout court, puisque ce vilain réapparaitra ensuite dans la série télé uniquement. Ginger, Sansho et Nikky, eux, ne réapparaitront pas. Ce sont des personnages propres à ce film.
  • Des séquences de ce film serviront de flashback lors du retour de Garlic junior dans la série animée Dragon Ball Z, sur les épisodes 108, 109 et 111.
  • C’est le seul film Dragon Ball Z à ne pas avoir d’ending original. Son ending n’est autre que celui-ci de la série TV, à savoir Detekoi Tobikiri ZENKAI Pawā ! (Montre-toi, incroyable pouvoir ZENKAI !).
  • Garlic junior et ses hommes tentent de tuer Piccolo tout en sachant que dieu mourra également. Cependant, Garlic Jr. a grand besoin des Dragon Balls et il semble ignorer que tuer Piccolo ferait aussi disparaître les Dragon Balls, sans quoi il n’aurait peut-être pas attenté à sa vie.

 
Incohérences

  • Avec le film Dragon Ball Z : « Le type le plus fort du monde », ce sont les deux seuls films DBZ où Gokū porte encore son Nyoibō. Ceci est d’ailleurs incohérent avec l’œuvre originale et la série TV, car le Nyoibō est censé être resté faire la jonction entre la tour Karin et le palais céleste.
  • Dans ce film dont les évènements sont censés se passer avant le premier épisode de Dragon Ball Z, Bulma et Kamé Sennin semblent connaitre Gohan, tandis que Kuririn le rencontre dans ce film, sans être surpris. Pourtant, lorsque Gokū emmène son fils à Kamé House au début de la série DBZ, personne n’a encore jamais vu Gohan. Preuve encore une fois que les films ne peuvent jamais réellement s’insérer dans la chronologie de l’histoire.

 

Home video

Où acheter ce film ? Le choix est très large. Puisqu’il existe une multitude de VHS et de DVDs sur lesquels se retrouve cet épisode Dragon Ball à travers le monde. Nous vous avons sélectionnés les principaux supports contenant la version originale, à commencer par les deux éditions japonaises disponibles dans le commerce :

  • VHS et LD japonais : Sortis en février 1990. Une réédition a vue le jour le 21 novembre 1996.
  • Dragon Box The Movies : Coffret DVD collector regroupant tous les films, sorti au Japon le 14 avril 2006.
  • Dragon Ball The Movies Gekijōban DVD #1 : Il s’agit du premier DVD Individuel de des films Dragon Ball et Dragon Ball Z, sorti au Japon le 08 août 2008, au prix de 2,940 ¥. Il contient uniquement ce film.

 

  • VHS AK Video : Sortie en 1990 en France, dans une version remontée.
  • Dragon Ball Z OAV volume 1 & 2 : DVD sorti en France le 10 janvier 2004. Il contient les films Dragon Ball Z « Rendez-moi mon Gohan !! » et « Le type le plus fort du monde », en version censurée et non-remasterisée. Sur la cover on peut lire à tort « OAV » au lieu de « Film ».
  • Dragon Ball – Dragon Ball Z Intégrale des films : Premier coffret DVD des films Dragon Ball et Dragon Ball Z, sorti en France le 27 juin 2007. Il contient la VF et la VOSTFR de 9 films et un TV Special, répartis sur 5 DVDs, ainsi qu’un livret de 96 pages et 10 cartes « collector ». Le packaging est signé Kazé.

 

Posters et affiches du film

Pour la sortie d’un film d’animation plusieurs affiches sont réalisées. Il arrive parfois que certaines disparaissent sans marquer les esprits ou bien encore qu’elles ne soient utilisées que pour certains dérivés bien spécifiques, comme les pamphlets ou les flyers. Voici différentes illustrations réalisées pour la promotion du film.

dragon-ball-z-movie-1-poster-a dragon-ball-z-movie-1-poster-2
  • À gauche, l’affiche avec Son Gohan au premier plan a été utilisée pour la promotion du film, à sa sortie. Tout comme la première affiche du film, celle-ci a été réalisée par Minoru Maeda, le Character Designer du film.
  • À droite, la 3ème affiche connue du film, avec Gokū et Gohan au premier plan, puis Garlic junior au second, a été réalisée pour la sortie de l’anime comics du film, dans la collection Jump Comics Selection, en 1994.

 

Personnages

En plus des personnages principaux de Dragon Ball, on découvre de nouveaux personnages dans ce film. La section « Design Lab » du Dragon Book de la Dragon Box The Movies nous en apprend un peu plus sur ces intervenants :

  • Garlic Jr. (ガーリックJr., Gārikku junia) : Il s’agit du fils du démon Garlic, qui vient venger son père et tente de s’emparer du trône divin après avoir obtenu l’immortalité.

Ce personnage a évolué en dehors de l’imaginaire du réalisateur… Ce serait intéressant si un petit gars devenait comme l’Incroyable Hulk ». Afin d’apporter une rupture avec sa forme post-transformation, je lui ai donné une pré-transformation plutôt mignonne. Après tout, même dans l’œuvre originale les personnages de boss, même les plus forts, pouvaient avoir une apparence qui paraissait plutôt faible au premier abord. Par ailleurs, ils déchire ses vêtements lorsqu’il se transforme, mais son pantalon, moulant, reste en place. En fait, il y a certaines choses cachées auxquelles je tenais particulièrement. (rires)
Minoru Maeda

  • Nikky (ニッキー, Nikkī) : C’est le deuxième homme de main de Garlic Jr. Très efféminé, il parle de manière maniéré et possède les mêmes capacités de combat que ses compères. Lorsqu’il devient géant il hurle « Nodoame!! » (« pastilles pour la gorge !! »).

J’ai réalisé les trois acolytes à partir de Garlic Jr. Afin de leur donner un peu d’originalité, j’ai fais à Nikky de gros cheveux… il a finit par acquérir une fragilité humaine débordante. (laughs)
Minoru Maeda

  • Ginger (ジンジャー, Jinjā) : C’est le premier homme de main de Garlic Jr. Lorsqu’il dévoile tout son potentiel, il cri alors « Shōgayaki!! » (« porc au gingembre !! »).
  • Sansho (サンショ, Sansho) : C’est le troisième homme de main de Garlic Jr et le premier à périr. Lorsqu’il dévoile tout son potentiel, il s’écrit alors « Unajū!! » (« anguille au riz !! »).

 

Settei (Chara Sheets)

Les Settei (設定), également connus sous le nom de « Character Sheets », abrégé en « Chara Sheets », sont des dessins préparatoires servant de base aux animateurs pour réaliser un anime. Ceux-ci détaillent les apparences des personnages, voire parfois des objets ou des lieux. Ils ont été réalisés par le chef animateur de ce long métrage, autrement dit Minoru Maeda.

Garlic Jr Ginger Nikky Sansho