Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Signes de l’Ultra Instinct

Les signes de l’Ultra Instinct (身勝手の極意”兆”, Migatte no Gokui « Kizashi »)[1] sont les symptômes de la maîtrise des mouvements instinctifs[2] utilisés par certains combattants dans la série animée Dragon Ball Super et le manga du même nom. Son Gokū parvient à s’éveiller à cet état lors du Tournoi du Pouvoir, avant de parfaire sa maîtrise de l’Ultra Instinct.
 

Vue d’ensemble

Apparence

Les signes de l'Ultra Instinct chez Gokū
Les signes de l’Ultra Instinct chez Gokū
Lorsqu’il s’éveille aux signes de l’Ultra Instinct, Son Gokū s’entoure d’une aura opaque de couleur bleue et blanche, ses yeux deviennent argentés et ses cheveux se hérissent légèrement.
Ces changements d’apparence ne s’opèrent pas chez Beerus, qui peut aussi utiliser l’Ultra Instinct, mais ne le maîtrise pas non plus parfaitement.

Les yeux de Gokū prennent la teinte qu’ils auront lorsqu’il maîtrisera totalement l’Ultra Instinct, tandis que ses cheveux restent noirs. On observe, cependant, quelques reflets argentés dans ses cheveux.

De plus, ses yeux se caractérisent par des pupilles noires visibles. Comme le montre le Character Design d’Akira Toriyama réalisé pour l’Ultra Instinct, les pupilles des yeux de Gokū sont assez semblables à celles qu’il arbore sous sa forme de Super Saiyan God.
La concentration d’aura qui entoure le corps de Gokū est assez différente d’une aura banale, puisqu’elle est opaque et composée de plusieurs couleurs. Elle est également très proche du corps du combattant qui s’éveille à cette forme.

 

Utilisation et pouvoir

Gokū, absorbant le Genkidama qu'il reçoit
Gokū, absorbant le Genkidama qu’il reçoit
Son Gokū atteint cet état après avoir brisé sa coquille et surpassé ses propres limites, lorsqu’il est à deux doigts de mourir suite à sa confrontation avec Jiren, lors du Tournoi du Pouvoir.
Son Genkidama repoussé par Jiren, Gokū chute et faillit être englouti par l’immense explosion qui s’ensuit. Il absorbe le Genkidama et s’en sort en brisant ses limites et atteint un potentiel alors insoupçonné.
Sous cette forme, Gokū est bien plus puissant encore qu’il ne l’est en Super Saiyan Blue, même en ayant recours au Kaiōken multiplié par 20. De plus, il combat mieux puisqu’il ne réfléchit plus aux mouvements qu’il va faire et esquive parfaitement toutes les attaques qui lui sont portées.
Cependant, comme il ne maîtrise pas encore parfaitement l’Ultra Instinct, Gokū ne peut pas encore relâcher sa pleine puissance lors de ses attaques. Sous cet état, qui se définit comme les symptômes de l’Ultra Instinct, Gokū appréhende encore les coups qu’il porte à ses adversaires.
Le pouvoir de Gokū s'estompe contre Jiren
Le pouvoir de Gokū s’estompe contre Jiren
Bien que ses attaques soient puissantes, elles ne le sont pas encore assez pour dominer Jiren ou encore pour expédier une combattante fusionnée comme Kafla hors de la surface de combat.

La première fois que Gokū montre les signes de l’Ultra Instinct, il étonne tout le monde, y compris Whis et le Grand Prêtre. Cependant, il n’est pas en mesure de vaincre Jiren et perd le combat.[2]
Grâce à l’intervention de Freeza, qui lui donne un peu de son Ki, Gokū reprend la bataille dans le Tournoi du Pouvoir et s’éveille de nouveau aux signes de l’Ultra Instinct lors de son combat contre Kafla, la coalescence de Kale et Caulifla :
Mis à mal sous ses formes de Super Saiyan God et Super Saiyan Blue et extrêmement épuisé, Gokū est envoyé au tapis par Kafla, qui le surprend. Alors qu’il est à deux doigts d’être expédié en dehors de l’arène par de puissantes attaques de la guerrière Saiyan de l’Univers 6, Gokū montre une fois de plus des symptômes de l’Ultra Instinct…

Gokū esquive les attaques de Kafla
Gokū esquive les attaques de Kafla
Il esquive les attaques portées par son adversaire et l’a force à se transformer en Super Saiyan 2. Après cela, il gagne le combat en l’expédiant hors de l’arène grâce à un Kamehameha.
Après ce combat, Gokū perd beaucoup d’énergie et retrouve son état normal. Il ne retrouve des signes de l’Ultra Instinct que lors de son combat final contre Jiren, après que Vegeta lui a fait don d’un peu d’énergie, au moment de sa chute de l’arène du tournoi.

 

Maîtrise

Ultra Instinct

Article : Ultra Instinct

Character Designs d'Akira Toriyama et Tadayoshi Yamamuro
Character Designs d’Akira Toriyama et Tadayoshi Yamamuro
L’Ultra Instinct (身勝手の極意, Migatte no Gokui),[3] tel qu’il est nommé chez nous, est le fait de maîtriser totalement les mouvements instinctifs.
Whis avait expliqué que même les dieux de la destruction comme Beerus ne maîtrisent pas tous l’Ultra Instinct, car c’est quelque chose de très compliqué à assimiler. Cependant, Gokū y parvient durant le Tournoi du Pouvoir, longtemps après avoir reçu ces enseignements de la part de Whis.
Les signes de l’Ultra Instinct profèrent à Gokū une aura bleue et blanche, opaque, ainsi que des yeux argentés et des cheveux légèrement hérissés. Une fois l’Ultra Instinct maîtrisé, Gokū s’entoure d’une aura blanche et ses cheveux deviennent argentés, comme l’étaient ses yeux.

Cette forme achevée fut dévoilée pour la première fois au sein du magazine V-Jump #04 (daté d’avril) sorti le 20 février 2018 au Japon. On y aperçoit le Character Design d’Akira Toriyama, ainsi que celui de Tadayoshi Yamamuro, le Character Designer de la série.[3]
La forme maîtrisée est simplement baptisée « Ultra Instinct » (身勝手の極意).[3]

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Les signes de l'UI dans DBZ Dokkan Battle
Les signes de l’UI dans DBZ Dokkan Battle
La première apparition des signes de l’Ultra Instinct dans les jeux vidéo fut dans Dragon Ball Z : Dokkan Battle. Ensuite, la nouvelle forme de Gokū fut dévoilée au sein de la 7ème série de Super Dragon Ball Heroes, en 2017.

 

Anecdotes

  • Littéralement, « Migatte no Gokui » (身勝手の極意) est difficilement traduisible. « Migatte » (身勝手) désigne plutôt le fait d’agir pour soi (aussi appelé « égoïsme »), ici traduit par « instinct » ou « mouvement instinctif », tandis que « Gokui » (極意) peut se traduire par « le plus haut niveau de quelque chose » ; Une maîtrise. Le mot « Ultra » que l’on retrouve dans les sous-titres officiels anglais pour baptiser cette forme semble être un choix d’adaptation aléatoire pour souligner le fait qu’il s’agisse du niveau ultime.
  • Le cri de Gokū contre Jiren
    Le cri de Gokū contre Jiren
  • En version originale, lorsque Son Gokū prend cette forme, il parle de manière beaucoup plus basse et calme. Un peu comme lorsqu’il se transforme en Super Saiyan 3, voire en Super Saiyan 4, dans la série animée Dragon Ball GT.
  • Toujours dans la version originale, lorsque Gokū crie sous cette forme, le même effet qui était utilisé autrefois sur la série TV Dragon Ball Z est reproduit pour intensifier le moment. Cet effet de duplication de la voix avait été utilisé pour la transformation de Son Gokū en Super Saiyan, ou encore pendant les transformations des guerriers, pour renforcer l’impact du cri.
  • Dans la série animée Dragon Ball Super, Norihito Sumitomo a composé un thème musical que l’on entend systématiquement lorsque Gokū s’éveille aux signes de l’Ultra Instinct : « Dernier combat à mort » (最後の死闘, Saigo no Shitō).

 

Références

Tags
Voir davantage

Gokuda003

Fan inconditionnel de Dragon Ball. Créateur, Webmaster, Administrateur, Rédacteur en chef de DragonBall Ultimate. J'aime aussi le Japon, sa langue et sa culture, ce qui me permet de vous offrir des traductions directes des news et des informations provenant des ouvrages.

Voir aussi

Close