Napapa

Napapa (ナパパ)[1] est un combattant de l’Univers 10. Il apparaît dans la série TV Dragon Ball Super. C’est un lutteur spécialiste du Dohyōdoru, qui combat lors du Tournoi du Pouvoir.
 

Vue d’ensemble

Apparence physique

Napapa, en position de combat

Napapa, en position de combat

Napapa est un gros lutteur sumo à la peau rose, avec un groin de cochon et des oreilles pointues.
Comme il s’agit d’un lutteur sumo, il est très gros et grand et a de longs cheveux noirs qu’il attache soigneusement. Napapa possède aussi des rouflaquettes, un bouc, et des poils sur le torse.
Ce Yokozuna est gigantesque et n’a pas trop de mal à bloquer trois énormes Shining Blasters lancés par Basil, avec une seul main.

 

Biographie

Arc Survie de l’Univers

Napapa face à Basil, de l'Univers 9

Napapa face à Basil, de l’Univers 9

Napapa est un combattant de l’Univers 10 convié par Rhumūshi, le dieu de la destruction de l’Univers 10, à venir participer au Tournoi du Pouvoir.
Afin d’assurer la survie de son Univers, Rhumūshi a pensé que la force brute serait plus importante que tout. C’est pour cela qu’il a invité une flopée d’experts en arts martiaux, dont Napapa, qui est un Yokozuna (meilleur lutteur) spécialiste du Dohyōdoru, un art martial de l’Univers 10.
Dès son arrivée dans le monde du vide en compagnie de Kusu, l’ange de l’Univers 10, et des autres guerriers, Napapa commence à s’échauffer près du centre de l’arène. On le retrouve ensuite en train de combattre Basil, de l’Univers 9, à l’aide de coups rapides et puissants.

Il tente de pousser Basil hors de l’arène, mais celui-ci n’a aucun mal à esquiver ses attaques. Cependant, Basil sera surpris par la souplesse de Napapa, qui tente de l’attrape avec ses deux énormes bras.

Napapa stoppe 3 Shining Blasters

Napapa stoppe 3 Shining Blasters

Basil passe alors aux choses sérieuses et lance deux Shining Blasters sur Napapa, qui les bloque avec ses énormes mains. Voyant que Napapa commence à reculer, Basil en remet une couche et lance une troisième attaque. Mais Napapa parvient à bloquer les trois Shining Blasters et à les repousser avec une seule main, juste avant qu’il ne puisse chuter de l’arène de combat. Le bras gauche de Napapa l’ayant suffisamment freiné pour qu’il ne sombre pas au bout de l’arène.
Devant ce spectacle, Gowasu et Rhumūshi se réjouissent des prouesses de Napapa, qui leur évite ainsi de voir un autre de leurs combattants tomber de l’arène.
Alors que Rhumūshi vante les mérites de Napapa, le Grand Prêtre explique aux Zen’ō que ce lutteur est un expert du Dohyōdoru, un art martial du dixième Univers.

Napapa se fait piétiner par Freeza

Napapa se fait piétiner par Freeza

Peu après on retrouve Napapa en train de se faire piétiner par Freeza (forme finale), alors que Son Gokū et Vegeta sont aux prises avec la Team de l’Univers 9. C’est alors que Roselle, de l’Univers 9, tente d’attaquer par surprise le tyran, mais il est mis à terre lorsque le Death Beam de Freeza vient lui détruire une aile. Napapa est alors épargné, puisque Freeza passe à un autre adversaire.

Napapa s’attaque ensuite à Kale, lorsque celle-ci lui marche sur le pied tandis qu’elle reculait pour esquiver les attaques de Methiop, un autre combattant de l’Univers 10. Napapa agrippe méchamment Kale par les cheveux et annonce qu’il va se servir d’elle comme d’un sac de sable humain. Methiop s’avance alors et enchaine les coups de poings sur Kale, immobilisée par Napapa.

Napapa se rit de Kale et la maltraite

Napapa se rit de Kale et la maltraite

Après plusieurs coups violents, Kale s’évanouit et Napapa se moque d’elle tout en lui mettant une paire de claques destinées à juger de son état. Il tente suite de la faire sortir de l’arène en lui adressant un gros coup de pied. Mais Kale est rattrapée par sa sœur de cœur, Caulifla.
Après avoir réveillée sa coéquipière et l’avoir remotivée, Caulifla s’énerve après Napapa et Methiop, qui ont mis Kale dans un sale état. Elle se transforme alors en Super Saiyan et se rue sur les deux guerriers de l’Univers 10.

Après que Caulifla a vaincu Methiop avec une série de coups de poings surpuissants, en Super Saiyan, Napapa se jette sur elle de toutes ses forces pour la pousser jusqu’au bord de l’arène de combat. Il tente de la sortir du ring, mais Caulifla résiste et bloque même l’avancée du sumo.
Elle exécute ensuite un Ultra Suplex sur Napapa, ce qui provoque l’seffondrement d’un morceau de l’arène et la chute de Napapa dans le vide. Caulifla, quant à elle, s’en sort indemne.

La Team de l'Univers 10 sur le point d'être effacée par les Zen'ō

La Team de l’Univers 10 sur le point d’être effacée par les Zen’ō

Après sa défaite, Napapa se retrouve sur le banc des spectateurs avec ses compères de l’Univers 10. Il tombe sous le charme de Ribrianne, de l’Univers 2, lorsqu’elle utilise sa Lumière de l’Amour et répand un doux parfum qui fait tomber une grande partie des guerriers sous son charme. Même parmi les spectateurs.
Un peu plus tard, Napapa assiste à la débâcle de son Univers et à l’élimination des autres combattants de son équipe. Lorsque le Grand Prêtre annonce la destruction de l’Univers 10, Napapa et tous les autres représentants de l’Univers 10 acceptent leur sort dignement. Ils ferment les yeux et sont effacés par les Zen’ō en l’espace de quelques secondes.

 

Pouvoir

Napapa tente de pousser Caulifla hors ring

Napapa tente de pousser Caulifla hors ring

Il s’agit probablement d’un des plus redoutables combattants de l’Univers 10. Il parvient à repousser les trois Shining Blasters que lui lance Basil, alors qu’il est dans une position délicate et recule dangereusement vers le bord de l’arène. De plus, il mène un combat honorable contre ce guerrier de l’Univers 9.
Ensuite, il est largement dominé par Freeza, mais il met à mal Kale sous sa forme normale. Il tente de s’en prendre à Caulifla, mais la Super Saiyan le défait avec un Ultra Suplex qui le fait tomber de l’arène… ou plutôt avec un bout de l’arène…
En dépit de cette défaite, Napapa fut le seul combattant a avoir quelque peu mis à mal Caulifla transformée en Super Saiyan, au point de lui faire risquer la sortie en dehors de l’arène.
Mais après s’être retrouvé sur le banc des spectateurs, Napapa tomba sous le charme de Ribrianne et sa Lumière de L’Amour, signe de sa faiblesse d’esprit.

 

Combats

  • Napapa VS Basil
  • Napapa VS Freeza (forme finale)
  • Napapa & Methiop VS Kale
  • Napapa VS Caulifla (Super Saiyan)

 

Doublages et voix

 

Anecdotes

  • Napapa utilise le terme « Dosukoi » lorsqu’il prend ses poses de lutteur sumo. Il s’agit-là d’un véritable mot qui était utilisé par les sumos et que l’on retrouve souvent associé aux lutteurs sumos. Dans Dragon Ball, à plusieurs reprises on a pu entendre ce mot. Il existe même un guerrier sumo baptisé ainsi, qui apparaît dans le 9ème film Dragon Ball Z.
  • Napapa utilise aussi la vieille formulation de remerciement, « Gottsan desu » (ごっつぁんです), qui est aussi utilisé par les sumos. Jackie Chun l’utilisa aussi pour remercier l’arbitre qui lui remit la récompense lors du 21ème Tenka Ichi Budōkai.
  • Le mot Dohyōdoru, qui défini l’art martial utilisé par Napapa dans l’Univers 10, est une possible référence à « Dohyō Toru/Doru » (土俵取る) qui signifie littéralement « occuper/prendre le ring » en japonais. Cela peut aussi être une contraction de « Dohyō » (土俵) et « Idol », qui se retranscrit « Aidoru » (アイドル) en japonais. Aucune de ces origines possible n’a été confirmée pour l’instant.
  • Les mots "Yokozuna" et "Rikishi" retranscrits en romaji selon la méthode Kunrei (Yokoduna & Rikisi)

    Les mots « Yokozuna » et « Rikishi » retranscrits en romaji selon la méthode Kunrei (Yokoduna & Rikisi)

  • Lorsque le Grand Prêtre prononce les mots « Dohyōdoru », « Yokozuna » ou encore « Rikishi », il parle de manière très articulée, un peu comme un non-japonisant qui ne saurait pas prononcer correctement ces mots propres à certains Univers, comme ici avec l’Univers 10. Comme le Dohyōdoru est un art martial propre à l’Univers 10, il est possible que la version originale ait voulue souligner cela à travers un exagération de la prononciation. D’ailleurs, le sous-titrage télétexte indiquait ces mots en romaji (dans notre alphabet), ce qui signifie peut-être que le seiyū avait probablement le texte écrit de cette manière sur son script.

 

Références