Rhumūshi

Rhumūshi (ラムーシ, Ramūshi), ou Rhumūshi, le dieu de la destruction (破壊神ラムーシ, Hakaishin Ramūshi), est le dieu de la destruction de l’Univers 10.[1] Il apparaît dans la série TV Dragon Ball Super et le manga du même nom, scénarisé par Akira Toriyama.
 

Vue d’ensemble

Signification du nom

Comme tous les dieux de la destruction, son nom se réfère à celui d’un alcool. Ramūshi (ラムーシ) dérive probablement de « Ramu-shu » (ラム酒) qui désigne le « rhum » en japonais.
 

Apparence physique

Chara Design de Rhumūshi par Toyotarō

Chara Design de Rhumūshi par Toyotarō

Le Character Design de ce dieu de la destruction a aussi été réalisé par Toyotarō, tout comme celui du dieu de la destruction de l’Univers 3, qui constitue l’Univers jumeau du dixième Univers.

Rhumūshi est un grand éléphant à la peau rose et aux yeux teintés de bleus. Il possède de petites défenses et une longue trompe.
Comme il s’agit d’un éléphant humanoïde, il se tient parfaitement debout et possède cinq doigts à chaque main.

Rhumūshi porte un anneau à l’oreille gauche, des bracelets de force et des bracelets dorés aux avant-bras. Il est vêtu d’une ceinture violette et d’un pantalon rouge.

Il porte une collerette noire, comme tous les autres dieux de la destruction. Sur celle-ci on retrouve des bandes oranges et un triangle de la même couleur.
 

Personnalité

Rhumūshi prend le contrepied de Gowasu

Rhumūshi prend le contrepied de Gowasu

Il aime les gens qui le flattent car il est un dieu de la destruction. Cependant, c’est un dieu de la destruction plutôt paresseux qui n’aime pas trop détruire des planètes car il trouve que cela demande trop d’efforts.[2]
Lorsque Gowasu peine à trouver des combattants pour le Tournoi du Pouvoir, Rhumūshi s’avance pour lui faire la morale. Il considère que le Kaiōshin réfléchit beaucoup trop et ne fait pas assez confiance à son instinct. Suivant le chemin opposé de Gowasu, Rhumūshi a recruté tout une équipe de bodybuildeurs, afin de montrer à Gowasu que les muscles sont la solutions pour la victoire davantage que la réflexion et la logique.[3]

 

Biographie

Arc Trunks « du futur »

Bien qu’il n’apparaisse pas physiquement dans cet Arc, Rhumūshi fut une des victimes collatérale de Zamasu. Sa vie étant liée à celle du Kaiōshin représentant l’Univers 10, Gowasu, lorsque celui-ci fut tué par Zamasu ce dieu de la destruction périt également.
Gokū Black, qui est le Zamasu du monde présent, explique même qu’il a tué tous les Kaiōshins du monde de Trunks et a ainsi pu se débarrasser de tous les dieux de la destruction par la même occasion. Rhumūshi est donc mort deux fois à cause de Black dans l’anime et est même mort trois fois dans le manga, puisque Black a tué deux fois le Gowasu du présent, en plus du Gowasu du futur !

Arc Survie de l’Univers

Les représentants de l'Univers 10

Les représentants de l’Univers 10

C’est le dieu de la destruction de l’Univers 10.[1] Il est convoqué par le Grand Prêtre pour assister au match d’ouverture du Tournoi du Pouvoir, en compagnie de son assistante, Kusu, et du Kaiōshin représentant l’Univers 10 ; son alter ego, Gowasu.
Avec les 11 autres dieux de la destructions et leurs assistants et Kaiōshins associés, Rhumūshi assiste au match d’exhibition entre les combattants de l’Univers 7 et ceux de l’Univers 9.
Lorsque les combats font rage durant ce match d’ouverture, Rhumūshi ne bronche pas. Même lorsque l’explosion créée par une attaque de Basil de l’Univers 9 contre Majin Boo de l’Univers 7 vient projeter de nombreux débris dans sa direction.
Rhumūshi n'apprécie guère Son Gokū

Rhumūshi n’apprécie guère Son Gokū

Après le match d’ouverture, lorsque les dieux de la destruction se réunissent par sceptres interposés, sans Beerus, Rhumūshi fait part de sa mauvaise opinion de Son Gokū, qu’il a trouvé extrêmement malpoli et irrespectueux durant le match d’exhibition.
C’est l’occasion de découvrir le caractère affirmé et zélé de Rhumūshi, pour la première fois.
Quelques heures plus tard, alors que Gowasu se questionne encore sur comment sélectionner ses guerriers pour le Tournoi du Pouvoir, Rhumūshi débarque au monde des Kaiōshins avec Kusu, son assistante, et il explique à Gowasu que celui-ci se prend trop la tête. Il lui fait la morale et insiste sur le fait que le Kaiōshin réfléchit beaucoup trop et que cela lui fait défaut.[3]
Rhumūshi semble fier de ses combattants

Rhumūshi semble fier de ses combattants

Rhumūshi a décidé de prendre le contrepied de Gowasu, qui réfléchit trop et ne se base que sur la logique, et propose ses guerriers en se basant sur son instinct et sur… les muscles ! Kusu présente les 10 guerriers de l’Univers 10, menés par Mulithim. Ce sont tous des bodybuildeurs recrutés par Rhumūshi pour participer au Tournoi du Pouvoir.[3]
Bien que surpris, Gowasu semble rassuré de voir que Rhumūshi lui a enlevé une épine du pied. Rhumūshi, quant à lui, semble se réjouir devant cette équipe de bodybuildeurs qu’il annonce comme prometteurs pour le tournoi.[3]
Mais durant le Tournoi du Pouvoir qui se déroule dans le monde du vide, on retrouve la Team de l’Univers 10 d’entrée de jeu, puisque la combattante ailéet de cette équipe, Ryllibéu, est la première à sortir de l’arène durant le tournoi. Après avoir menée un combat intense, elle fut jetée hors du ring par Basil, de l’Univers 9, et se retrouva sur les bancs des spectateurs aux côtés de Rhumūshi, Kusu et Gowasu.

Rhumūshi s'emporte contre Ryllibéu

Rhumūshi s’emporte contre Ryllibéu

Rhumūshi est alors pris de colère envers sa combattante, car il estime que c’était une honte pour son Univers que d’avoir un combattant éliminé en premier lors du tournoi. Cependant, Gowasu calme son alter ego en suggérant à Ryllibéu d’encourager ses 9 autres partenaires.
Juste après, Napapa fait la joie de Rhumūshi et des autres lorsqu’il affronte Basil à son tour et résiste aux multiples Shining Blasters lancés contre lui.

Par la suite, Rhumūshi est montré en train de donner des coups de trompe à ses guerriers lorsqu’ils sont éliminés tour à tour. Même lorsque Ribrianne, de l’Univers 2, utilise sa Lumière de l’Amour pour plonger une partie de l’arène dans un doux parfum enivrant, Rhumūshi s’énerve et vient donner des coups de trompe à ses combattants qui tombent presque tous sous le charme de la Magical Girl.

Gowasu et Rhumūshi sont effacés

Gowasu et Rhumūshi sont effacés

Ensuite, lorsque Zircor est éliminé par Jīmizu, de l’Univers 2, Rhumūshi et Gowasu commencent à sentir que leur destruction est proche. Obni et Lubalt sont les deux derniers guerriers restants, mais ils n’entretiennent pas l’espoir très longtemps pour leur Univers, puisque Piccolo et Son Gohan, de l’Univers 7, parviennent à s’en défaire sans trop de mal.

Rhumūshi, Gowasu, et leurs 10 combattants acceptent leur sort et sont effacés par les Zen’ō tandis qu’ils gardent les yeux clos et ne disent mot. Ainsi, Kusu, l’ange de l’Univers 10, se retrouve seule… attristée d’avoir perdue son dieu de la destruction, qu’elle appelle « Rhumūshi-sama ».

 

Apparition dans les jeux vidéo

Rhumūshi apparaît pour la première fois au sein d’un jeu vidéo avec Super Dragon Ball Heroes et sa 5ème série, sortie le 13 juillet 2017.

 

Doublage et voix

 

Anecdotes

    Rhumūshi, par son créateur, Toyotarō

    Rhumūshi, par son créateur, Toyotarō

  • Son Character Design étant supposément inspiré du dieu Ganesh de la religion hindou, un représentant hindou s’est élevé contre cette représentation du personnage et a demandé à Tōei Animation et FUNimation Entertainment de retirer ce personnage de la série.[4]
  • Toyotarō a réalisé un dessin de Rhumūshi, qu’il a posté sur son compte Twitter. Ce dessin fait partie des rares réalisations en couleur qu’il a pu partager sur les réseaux sociaux. C’est aussi l’occasion de découvrir une deuxième fois le dieu de la destruction de l’Univers 10, tel qu’il est dessiné par Toyotarō.

 

Références