Bonjour à tous!

Le Seiyū Animedia d’Avril 2013 nous gratifie d’une interview fort appréciable puisque c’est Masako Nozawa (la voix de Gokū) qui est à l’honneur !

Elle s’est un peu confiée sur son investissement et son ressenti à propos du film à venir Dragon Ball Z : Kami to Kami (Battle of Gods).

Je vous laisse la découvrir.

 

 

Masako Nozawa

Dragon Ball Z : Kami to Kami (Battle of Gods), la première sortie cinématographique en 17 ans concernant l’anime Dragon Ball, basé sur l’oeuvre original d’Akira Toriyama, sera à l’honneur dans tout le pays (Japon) à partir du 30 Mars (Samedi) ! Afin de commémorer sa sortie, Masako Nozawa, Seiyū de Gokū, est présente! Quelle bataille attend Gokū?!

« Le studio d’enregistrement a l’atmosphère d’une réunion de classe »

 

Q : La première sortie cinématographique en 17 sortira bientôt!
R : Je suis emplie d’un sentiment de « tout va bien! » Et cette phrase veut tout dire. Gokū est toujours à mes côtés, donc je suis vraiment heureuse qu’il puisse être capable d’appeler tout le monde avec un « Ossu! » au grand écran.

 

Q : Bien, maintenant dites-nous, avez vous doublé avec une attitude différente que d’habitude ?
R : Il n’y avait aucune pression à bien faire parce que c’était le premier depuis 17 ans. J’y suis allé avec la même attitude qu’avant. Ce n’est définitivement pas comme si les choses avaient refroidis, et encore aujourd’hui, je l’aborde avec la même énergie.

 

Q : Dans ce film, quel sorte de rôle joue Gokū ?
R : Cette fois, Gokū est un peu différent. Dès le début, il est le même Gokū que depuis toujours, mais plus le film progresse, plus un changement s’opère en lui, et j’aimerais que vous y fassiez attention. Aussi, les scènes de combat sont quelques peu différentes que toutes celles rencontrées jusque maintenant. Pour la première fois dans le monde de Dragon Ball, « quelque chose » est là. Si je vous dis tout dans les moindres détails, le plaisir sera coupé en 2 (rires), donc faites y bien attention au cinéma.

Q : Qu’en est-il de Gohan et Goten ?
R : Au cours de l’histoire, il y a une scène à la fête d’anniversaire de Bulma. C’est là que, la plupart des personnages sont apparus et Gohan-kun et Goten y sont sympathique. Il y a un certain secret à propos de Gohan-kun, et quand cela sera revelé je suis certaine que chacun sera surpris. Je suis désolée d’être aussi « secrète ». Vous devriez être capable de retrouver Goten comme à son habitude, espiègle comme toujours.

Q : La scène de la fête a retenu mon attention !
R : C’est le doux monde de Toriyama. Assez, pour que, même nous, les artistes, disions « il y en a tellement et tellement! »,  donc je pense que les fans la trouveront irrésistible. D’ailleurs, il y a même des personnages qui n’apparaissent que le temps d’un instant, alors svp regardez bien chacun d’eux! J’aurais presque envie de créer un quizz pour voir combien ils pourront en trouver! (rires)

Q : Vous arrivez même à nous « imager » la situation réelle au studio d’enregistrement.
R : C’est parce que durant Dragon Ball Kai, de part le nombre d’épisodes, différent personnages sont apparus, mais il n’y a jamais eu un moment où autant d’artistes étaient réunis sous un même toit! C’était comme une réunion de classe. Nous avons même repensés à des choses qui datent de plus de 17 ans maintenant, en disant quelque chose comme « C’était comme ça avant, n’est-ce pas? »

Q : Quelle était votre impression sur Birusu, le nouveau personnage qui apparait cette fois?
R : Premièrement, je me suis dis « Es-tu vraiment fort? » C’est peut être parce qu’ils auraient dû lui donner un peu plus de « carrure » (volume). Il a un air de comique, un peu distrait, et qui veut immédiatement manger quelque chose. De part les impressions basées sur les apparences, son subordonné Uisu sonne plus comme le boss, non? (rires) Mais il est le Dieu de la Destruction, donc les scènes de combat sont vraiment impressionnantes. Et aussi, ce sont de bons plaisantins bien sûr.

 

Q : Birusu est doublé par Kōichi Yamadera, et Uisu par Masakazu Morita.
R : C’est peut être présomptueux de ma part de dire ça comme ça, mais si vous me le permettez, tout comme leurs séniors, ils ont été très percutants! (rire) On ne peut mieux.

Q : Maintenant, je suis impatient de le voir sortir !
R : Parmi ceux qui ont découvert les anciens films des 17 dernières années avec leur père, ou leur mère, je parie qu’il y en qui sont devenus père et mère à leur tour. Peut être qu’ils seront capable d’aller voir ce film à travers 3 générations de parents et d’enfants. Quand j’y pense, je suis toute excitée! Des grand-pères et grand-mères,  jusqu’aux enfants, c’est un film que chacun peut apprécier, donc par tous les moyens, svp sortez de chez vous, et allez le voir.

Un énorme merci à Masako Nozawa-san pour cette interview en tout cas, et comme dirait Gokū : « Mata na! » 😉