Android N°18 de la gamme Dragon Ball Gals est une figurine de MegaHouse, sortie fin septembre 2016 au Japon.

Cette figurine représente l’Humain Artificiel N°18, alias N°18, dans la tenue qu’elle porte durant l’Arc Humains Artificiels. Le personnage est aussi appelé « C-18 » en VF et « Android 18 » en version américaine.

La pose est totalement originale et met en avant les atouts de la jeune femme. Atouts particuliers qu’elle ne possède pas dans l’œuvre originale et l’anime, mais qui lui ont été ajoutés pour cette gamme de figurines ouvertement sexy.

Informations

  • Pré-Commande : AmiAmi – CD Japan – HLJ – Ninoma
  • Bonus boutique spécialisée : Aucun
  • ASIN : B01N1ODC4N
Avis
product-featured-characters Choix du personnage : Pour la troisième figurine de cette gamme de Dragon Ball Gals, MegaHouse choisit l’Humain Artificiel N°18, alias N°18, un autre personnage féminin extrêmement populaire. On ne peut que se réjouir de voir une nouvelle figurine de ce personnage assez peu représenté en figurines Dragon Ball.
product-featured-pose Pose : Il s’agit-là d’une pose très originale et jamais vu dans le manga. Celle-ci pourrait avoir été inspirée par une illustration réalisée par Shun Saeki, l’auteur de Shokugeki no Sōma (Food Wars). Sur cette illustration, N°18 apparaissait penchée en avant, un peu comme sur cette figurine.
product-featured-realisation Sculpture/Réalisation : Encore une fois la figurine est de bonne qualité. Mais on regrettera, cependant, l’abus de fan-service réalisé avec celle-ci. Les seins et les fesses de N°18 sont disproportionnés et ne sont là que pour attirer les fans de figurine ultra sexy. La figurine n’est pas fidèle au personnage initial.
product-featured-paint Peinture : Les teintes sont une nouvelles fois celles de l’anime. On reconnait les teintes bleues foncé de la série animée, tandis que les couleurs originales d’Akira Toriyama sont plus claires et flashy. La peinture dans son ensemble est plutôt bien réalisée, même si certains endroits manquent d’effets.
product-featured-price Prix initial : Avec cette troisième Dragon Ball Gals, le prix de 9990 yens pour chaque figurine semble se confirmer. Encore une fois cela peut paraître élevé, mais compte tenu de la qualité de réalisation et aussi du marché des figurines de « Bishoujo » (jolies filles) que cette gamme vise aussi, tout cela reste cohérent.
Flyer
 
Galerie
Conclusion
Dragon Ball Gals - Android N°18
Choix du personnage8.8
Pose6.7
Sculpture/Réalisation5.6
Peinture8.1
Prix initial4.8
Positif
  • Choix du personnage
  • Pose originale
Négatif
  • Prix
  • Fildélité au personnage
6.8Note Finale
Note des lecteurs: (8 Votes)
5.9