Suite à l’interview spéciale de la semaine dernière entre Masako Nozawa (Son Gokū, Son GohanSon Goten) et Mami Koyama (Lunch, Aralé Norimaki), et en vue de l’épisode N°69 qui sera diffusé ce dimanche intitulé « Gokū contre Aralé ! La Terre sera détruite à cause de ce combat de folie ?! », Tōei Animation a publié la seconde partie de l’interview du duo phare de l’épisode sur le site officiel de la série Dragon Ball Super.

Une bataille intense entre Son Gokū et Aralé pour la première fois !

NOZAWA – Avec les yeux de Gokū… Aralé n’est pas un ennemi, alors même quand il se bat contre elle, je pense qu’il s’amuse juste avec.

KOYAMA – Aralé pense pareille. Pour elle, c’est juste un moment sympa avec le p’tit Gokū… Et c’est mieux comme ça !

NOZAWA – Mais de tous, je crois que seul Vegeta prend Aralé au sérieux… C’est le seul qui aime pas vraiment ce genre de blague. Il est juste trop fier. Alors que Gokū, lui, devient immédiatement ami avec Aralé, et décide de jouer avec elle.

KOYAMA – Et ça convient parfaitement à Aralé de faire son « Hoyoyo ! » et de jouer avec lui. (rires)

NOZAWA – Même Vegeta à un moment essaye de se prendre au jeu, mais sa fierté prend toujours le dessus. Quel imbécile. (rires)

KOYAMA – Ça faisait un bon moment que j’avais pas eu autant de lignes à lire, donc c’était un réel défi pour moi. (rires) Ça faisait aussi longtemps que j’avais pas fait « poke, poke, poke ».

NOZAWA – Aralé était super mignonne. Et même Gokū n’est pas totalement lui dans cet épisode. Il est pas en mode combat. C’était mignon aussi de le voir avec son ami, Aralé !

Du type sérieux au comique, Son Gokū peut tout faire !

Koyama-san, vous avez interprété Lunch dans Dragon Ball Z, et plus récemment vous apparaissez en tant qu’Aralé dans un épisode de Dragon Ball Super.

KOYAMA – On a enregistré cet épisode ensemble ! Juste avant, Masako interprétait plusieurs rôles… (rires) C’était intéressant de le voir en vrai !

NOZAWA – Gokū, Gohan, et Goten… trois rôles. (rires) Mais pour cet épisode, j’ai demandé au producteur si je pouvais juste interpréter Gokū (rires). Récemment, j’ai même dû interpréter un nouveau personnage, Gokū Black.

KOYAMA – Incroyable !

NOZAWA – L’arc de Trunks du futur était vraiment un arc sérieux, mais Dragon Ball c’est de l’humour parfois, et du sérieux le reste du temps. Son ton peut changer d’un coup, du jour au lendemain ! Mais quoi qu’il arrive, dès qu’un ennemi apparaît dans le scénario, Gokū doit s’y rendre. Comme avec Freeza, où il a traversé l’espace.

Durant l’arc de Trunks du futur, Gokū a même voyagé dans le futur pour affronter Zamasu.

NOZAWA – C’est pas quelque chose qu’on fait tous les jours ! Ce type était tellement méchant ! Il a voulu détruire l’univers tout entier. C’est Miki-san qui interprète Zamasu, mais j’étais tellement dans mon rôle qu’à chaque fois qu’on sortait du studio, je lui disais « Miki, pourquoi t’es si méchant ?… ». Il se sentait obligé de me répondre « Mako-san, ça n’est qu’un rôle… ». (rires)

KOYAMA – Oh mince ! (rires)

NOZAWA – Mais il ne faut jamais avoir peur. Gokū n’est jamais bien loin.

KOYAMA – Et parfois, même Aralé peut venir en aide !

NOZAWA – Exact. Goku peut être ami avec n’importe qui. Il a même réussi à devenir ami avec Lunch.

KOYAMA – Maintenant que t’en parles… Je me demande où elle est passé, celle-là… (rires)

Son Gokū et Aralé ont tous deux grandis ?

KOYAMA – En me rappelant, Aralé a commencé l’aventure à 13 ans, en rentrant en première année du collège.

NOZAWA – Waouh… Sérieux ?

KOYAMA – Ouep. Elle était censée être une fille plus vieille. Mais elle n’arrête pas d’être timide, alors elle reste un petit enfant.

NOZAWA – De son côté, Gokū a bien grandi lui. Il a même trouvé un travail maintenant.

KOYAMA – Et oui, un travail à mi-temps dans cet épisode. (rires)

NOZAWA – Mais son nouveau travail ne lui convient pas. Ne le manquez surtout pas. (rires)

KOYAMA – Pleins d’autres personnages de Dr. Slump font leur apparitions. Ça remémore pleins de souvenirs. Surtout quand il est indiqué dans le script que la musique du générique de Dr. Slump sera joué dans l’épisode. Ce cross-over est rempli de surprises et de moments de fou, je suis si contente !

Sur ce, bye’cha !