Mōkekko

Mōkekko (猛血虎) est un personnage secondaire du manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et des animes adaptés de celui-ci : Dragon Ball Z et Dragon Ball Kai. Il est l’un des participants à la 28ème édition du Tenka Ichi Budōkai.

 

Signification du nom

Son nom est écrit avec les caractères « féroce », « sang » et « tigre ». « Sanglant tigre féroce » pourrait être une traduction littérale, mais derrière son nom se cache un jeu de mot en japonais. Puisque « Mō Kekkō » (もう結構) veut dire « ça suffit », signe du fait qu’il capitule face à Pan. L’équivalent de son nom en français pourrait être un jeu de mot comme « Sam Suffit ».[2]

 

Apparence physique

Mōkekko, dans le manga color éditionMōkekko, dans le manga color édition

Mōkekko, dans le manga color édition

Homme de type mongol, qui est défait en un instant par Pan lors du premier combat au 28ème Tenka Ichi Budōkai.[1]

Il est de constitution robuste, et coiffe ses cheveux en tresses.[1]

Mōkekko a une mâchoire est un nez plutôt imposant. Sa carrure l’est tout autant et dans l’anime, il va même jusqu’à effrayer la petite Pan lorsqu’il la gronde après que celle-ci l’ait percuté par accident pendant qu’elle s’amusait autour du ring.

Cet homme possède une petite moustache, très fine. Il est vêtu d’une sorte de gilet en peau de bête, de bracelets et de bottes noires, et d’un slip noir.

Très grand et musclé, son corps semble pourtant déformé, puisque ses jambes sont en fait très courtes, proportionnellement à son buste. Mōkekko mesure 2, 30 m.[1]

 

Personnalité

Mōkekko est un homme grincheux qui aime taquiner et effrayer les enfants, comme il le fait avec Pan dans la série TV. Très fort, il a une grande confiance en sa capacité a remporter son premier combat. Mais malheureusement pour lui, il va vite déchanter.

 

Biographie

Mōkekko vient de se faire gifler par Pan

Mōkekko vient de se faire gifler par Pan

Ce personnage n’a qu’un petit rôle dans l’œuvre originale, mais un rôle un peu plus important lui a été donné dans l’anime.

Il participe au 27ème Tenka Ichi Budōkai, et perd contre Mister Buu en demi-finale.[1]

Lors de la 28ème édition du tournoi, Mōkekko s’énerve après que Pan l’ait percuté par inadvertance alors qu’elle jouait autour de la surface de combat. Il s’amuse alors d’avoir effrayé la petite fille et annonce qu’il n’aura aucune pitié pour elle, même s’il s’agit de la petite-fille de Mr. Satan, le champion du monde des arts martiaux.

Il faut dire que Mōkekko est passablement énervé d’avoir à affronter une enfant pour son premier combat. Il s’attendait à « mieux ». Celui-ci a tiré la boule N°2, tandis que Pan a tirée la N°1. Leur combat fut donc le tout premier de la 28ème édition du Tenka Ichi Budōkai.

Mōkekko expédié hors du ring

Mōkekko expédié hors du ring

Toutefois, Mōkekko regrettera d’avoir sous-estimé la petite fille, puisqu’il perd dès le premier combat, où il se fait étaler en deux coups par Pan, qui lui assène une énorme gifle qui le cloue au sol, avant de lui donner un coup de pied qui l’expulse en dehors du ring et l’envoi s’écraser contre un mur.

Initialement, Mr. Satan était inquiet pour sa petite-fille chérie, car il ne la pensait pas capable de battre quelqu’un d’aussi costaud que Mōkekko. Après le combat, il se rue sur Pan pour lui demander si tout va bien.

Le combattant réapparaît dans un flashback de l’épisode 34 de Dragon Ball GT, lorsque Gokū, transformé en singe géant doré, se remémore sa petite-fille, Pan.

À cette occasion, l’animation a été refaite et on peut voir Pan expédier Mōkekko hors du ring en le soulevant par le bras, plutôt qu’en lui assénant un coup de pied.

 

Références

[1] Dragon Ball Daizenshū 7 : Dai Jiten (La grande encyclopédie), (1996).
[2] Dragon Ball Perfect Edition volume 34, (2015).