Le 5 février dernier, la série Dragon Ball Super rentrait dans une nouvelle ère : L’épisode 77 marqua le début de l’arc de la survie de l’univers pour Dragon Ball Super. L’arc du renouveau ? Sûrement. Ce début d’arc a marqué plusieurs arrivées et départs du côté du staff de la série : Hiroyuki Sakurada rejoint les directeurs de productions, qui sont maintenant au nombre de 5 ; tandis que du côté des réalisateurs de la série, Tatsuya Nagamine remplace Morio Hatano qui quitte la série pour Tiger Mask W, et Ryota Nakamura est promu réalisateur de la série, travaillant aux côtés de Nagamine et remplaçant Kohei Hatano, ancien réalisateur lui aussi.

Toutefois, malgré les efforts fournis par Tōei Animation pour ressortir le meilleur de cet arc, des fans arrivent encore à se plaindre, et ce à propos d’une chose : Les rapports de puissance. C’est ainsi que le nouveau directeur de production de la série, Hiroyuki Sakurada, est monté au créneau pour répondre à une interview en grande partie réservée aux critiques des fans concernant ces rapports de puissance.

Dragon Ball Super : Le nouvel arc est-il à l’abri des rapports de puissance ?

Nous entrons dans le nouvel arc de la série animé Dragon Ball Super, série inspiré par Akira Toriyama et l’immense succès de son manga Dragon Ball. Jusqu’à présent, nous avons pu voir Son Gokū affronter dans des combats intenses des ennemis surpuissants dans Dragon Ball Super, mais dans ce nouvel arc, on peut s’attendre à voir des ennemis encore plus puissants, provenant des multiples univers qui participeront au Tournoi du Pouvoir. La barre étant placée très haute, les fans sont inquiets : La série va-t-elle tout foutre en l’air avec les rapports de puissance ? En effet, des guerriers comme Kamé Sennin ou Kuririn participeront au tournoi, pourtant bien trop faible pour rivaliser avec qui que ce soit au tournoi. C’est ainsi que nous avons posé une séries de questions à l’un des directeurs de production de la série animé à Tōei Animation, Hiroyuki Sakurada du type.

Pour Hiroyuki Sakurada, les idées d’Akira Toriyama surpasseront le problème des rapports de puissance.

 

Dragon Ball est le nom du célèbre manga d’Akira Toriyama qui a été publié dans le Weekly Shōnen Jump (magasine de la Shūeisha) de 1984 à 1985. L’animé a fait ses débuts en 1986, et Dragon Ball Super, une histoire complètement originale supervisée par Akira Toriyama lui-même, a débuté en juillet 2015. L’histoire commence après l’affrontement entre Gokū et Majin Boo et arbore de nouveaux thèmes avec Beerus, le dieu de la destruction, la résurrection du tyran du mal Freeza, ou encore une confrontation dantesque contre Gokū Black.

Dans ce nouvel arc consacré à la survie de l’univers, un Tournoi du Pouvoir est organisé, dans lequel des guerriers représenteront leurs univers respectifs pour s’affronter. Chaque univers devra rassembler 10 guerriers dans ce tournoi, et les univers perdants seront éradiqués. Sakurada nous en dit plus : « En ce qui concerne la suite de la série, lorsque j’ai demandé à M. Toriyama dans quel direction il souhaitait que la série aille, et Toriyama lui-même a proposé cette nouvelle histoire. Après avoir reçu l’intrigue de Toriyama, j’ai étendu l’histoire et j’ai crée ce que vous verrez à l’écran prochainement. » Il a ensuite ajouté que le fait qu’il y ait plus de 100 nouveaux personnages fût extrêmement délicat.

Zen’ō, qui se trouve être dans une position bien au-delà des dieux de tous les univers, a noté et classé chacun des 12 univers. L’univers de Gokū a été classé avant-dernier… Le fait qu’il y ait des personnages encore plus puissants dans d’autres univers a surpris un grand nombre de fans, et a provoqué beaucoup de critiques de la part des fans qui trouvent que cette montée à la puissance est en train de ruiner Dragon Ball.

Sakurada explique alors que l’idée qu’il y ait toujours quelqu’un de plus fort fait parti de l’ADN de la série Dragon Ball, et ce depuis toujours : « Chaque fois qu’un nouvel arc ou une série commence, les fans se préoccupent plus de la fin qu’autre chose, mais Toriyama parvient toujours à gérer ce problème. Bien que les rapports de puissances soient d’un tout autre niveau maintenant, les fans ne doivent pas s’en inquiéter : Nous allons nous en occuper avec un soin particulier. »

Kamé Sennin est fort, non ?

Sur l’affiche promotionnelle pour l’arc de la survie de l’univers, nous pouvons apercevoir les guerriers choisis pour participer au tournoi. Les prévisibles Gokū, Gohan et Vegeta sont de la partie, mais de nombreux fans ont été surpris de voir Kamé Sennin dans la liste. Bien qu’autrefois, il fût le guerrier le plus puissant du monde, il n’a eu que très peu de combats dans les précédentes séries. Même dans Dragon Ball Super, il n’a eu qu’une seule scène contre l’armée de Freezer…

Quand nous demandons au producteur si Kamé Sennin peut rivaliser face aux prochains ennemis, Sakurada nous répond : « Kamé Sennin est fort, non ? Il y a des choses que lui et Kuririn savent faire. Si je peux vous dire que Gohan retrouvera son instinct de combat dans cet arc, attendez un peu de voir quel sera le rôle de Kamé Sennin et Kuririn dans cet arc. C’était l’idée de Toriyama en personne de rassembler ces dix guerriers, et je trouve que la symbolique est très intéressante. Mais les dix qui participeront seront-ils ceux qui sont sur l’affiche promotionnelle ?… La réponse dans la série ! »

Dans le Tournoi du pouvoir, les 10 membres de chaque univers se battent en même temps dans une bataille royale. L’univers qui a le dernier guerrier restant, ou l’univers qui a le plus de guerriers à la fin du temps imparti sera le vainqueur. Comme il est interdit de voler, l’accent du combat sera placé sur la tactique. En raison de cela, il y aura probablement une place pour que Kuririn et Kamé Sennin brillent, même si leur niveau de puissance est bien inférieur à celui de Gokū.

En ce qui concerne l’arc de la survie de l’univers, Sakurada nous dit: « Les personnages les plus populaires de la série formeront une équipe et participeront à un match de rêve contre d’encore plus puissants adversaires d’autres univers. Lorsque Dragon Ball a été publié, il fût considéré comme le meilleur manga d’action au monde. Aujourd’hui encore, il existe des qualités uniques et un charme qui dépasse le langage, la génération et le temps. J’espère que nous atteindrons ce même niveau de qualité pour l’arc de la survie de l’univers. Attendez-vous à voir un surplus d’action et d’excitation ! ». Il y aura une histoire encore plus grande et des combats d’une intensité inédite dans ce nouvel arc, et nous pensons que c’est quelque chose qu’il ne faut vraiment pas louper. Dans les mots de Goku, je concluerai par : « Je suis hyper excité ! »

En cette fin de semaine, l’épisode 087 de la série sera diffusée, mettant à l’oeuvre une coopération inédite entre l’humain artificiel N°17 et Son Gokū.