Tekka

Tekka (テッカ) est un personnage qui apparaît dans le jeu vidéo Nintendo 3DS Dragon Ball : Fusions, sorti le 04 août 2016 au Japon, ainsi que dans le manga adapté de ce jeu. Il fut baptisé dans le manga, tandis que dans le jeu vidéo il ne porte pas nom et est simplement appelé « protagoniste » (主人公, Shujinkō) et sert de modèle de base pour la constitution d’un avatar pour le joueur.

Dans le jeu vidéo, il peut tout aussi bien être un Terrien, un Saiyan, un Extraterrestre, un Habitant d’un autre monde, ou encore un Namek, selon la race choisie par le joueur pour son protagoniste.

 

Vue d’ensemble

Origine du nom

Tekka (テッカ) provient du nom d’un miso-condiment constitué de plusieurs racines de végétaux, sautées et bouillies pour donner une poudre cendrée. Son nom dans le manga se réfère à une plante ou un légume, comme la plupart des noms des Saiyans.

 

Apparence physique

tekka-chara

Sous son apparence humaine de base, Tekka est un jeune garçon qui porte un dōgi rouge et un bandana bleu, noué au bras gauche, à l’inverse de Pinijji, son rival, qui porte un dōgi bleu et un brassard rouge au bras droit.

Il porte également une ceinture de champion similaire à celle que porte Mr. Satan, ainsi que des bottes bleues qui rappellent également la tenue du champion du monde des arts martiaux.

Tekka a aussi une cape bleue, des protège-poignets marrons et un pantalon blanc. Il a des cheveux et des yeux noirs et sa coupe de cheveux est sensiblement identique à celle de Son Gohan durant l’Arc de la résurrection de ‘F’.

 

Caractéristiques

Tekka est un jeune qui envisage de participer au Tenka Ichi Budōkai.[1]

Ami et rival de Pinijji, il fait la connaissance de nombreux autres camarades dans le monde de « La vallée du Temps et de l’Espace » et s’entraîne pour devenir plus fort.[1]

 

Techniques

    Le Kamehameha de Tekka

    Le Kamehameha de Tekka

  • Bukūjutsu : Il s’agit de la capacité de voler en utilisant du Ki.
  • Kamehameha : Il maîtrise cette technique énergétique qui consiste à réunir toute son énergie en un point avant de la lancer avec les mains jointes.[1]

 

Références