La Dragon Ball Run est un évènement qui s’est tenu dimanche 10 septembre 2017 au parc de la plage Makuhari et qui se tiendra le 23 septembre à la plage Rinkū, au Japon. Il s’agit d’une course sur le thème de Dragon Ball.

Après vous avoir fait découvrir la première course en image, dans une précédente news. Je vous propose maintenant de découvrir les interventions de Masako Nozawa (voix de Gokū, Gohan, Goten…), mais aussi Takayoshi Tanimoto (chanteur des Openings Dragon Ball Kai et Dragon Ball Heroes), qui étaient présents pour la Dragon Ball Run.

Merci à @Freza_sama de nous faire découvrir la richesse de cet évènement !

Interventions des invités

Animateur : Qu’avez vous pensez quand on vous a annoncé qu’on ferait une course sur le thème de Dragon Ball ?

Nozawa Masako : J’ai été très surprise ! Moi je monte sur Kinto-Un donc… (rire) Bah quoi c’est fatiguant de courir ! Kinto-un est là pour ça !

Animateur : Savez vous qu’il y a beaucoup de personnes qui sont venu de l’étranger spécialement pour aujourd’hui, pour vous voir ?

Nozawa Masako : Quoi ? Juste pour aujourd’hui ? Sérieusement ?

Animateur : Est ce que les personnes non japonaises peuvent lever la main ?

(nous levons la main) Vous voyez ?

Nozawa Masako : C’est incroyable ! Je ne sais que dire ! Merci beaucoup !

Animateur : La moyenne d’âge aussi est surprenante.

Nozawa Masako : Oui, j’ai été très surprise. Il y a beaucoup de personnes qui ont la trentaine.

Animateur : Vous allez être encore plus surprise. Est ce que les personnes qui ont une dizaine d’années peuvent lever leur main ? La vingtaine ? La trentaine ? (beaucoup de personnes) Vous voyez ? Attention… quarantaine ? Vous voyez !? (la quarantaine est la tranche d’âge la plus présente dans la foule)

Nozawa Masako : Quoi ?!

Animateur : La cinquantaine ? La cinquantaine c’est peut-être compliqué…

Nozawa Masako : Oui la cinquantaine je ne pense pas… Oh ! Il y en a quelques uns !

Animateur : La soixantaine ?

Nozawa Masako : Quand mème pas !?

Animateur : Si il y en a qui ont la soixantaine ça serait vraiment exceptionnel !

Nozawa Masako : J’entends des « ici, ici »… Aaah ! Là-bas, il y a une personne !

Animateur : Monsieur, vous devez être un simple coureur extérieur à ce rassemblement, non ? Je me trompe ? Ah pardon ! J’entends rien de ce que vous dites mais c’est pas grave, merci beaucoup monsieur ! C’est vraiment incroyable. Mais comme je le disais, ceux qui ont la trentaine et la quarantaine sont les plus nombreux !

Nozawa Masako : Bien qu’il faille courir, je suis tout de mème soulagée avec un temps pareil (il a fait super chaud et beau), il est vite arrivée de faire un malaise…

Animateur : Oui, il a vraiment fait chaud aujourd’hui. Mais tout le monde a couru sans qu’aucun accident n’est lieu jusqu’à présent, en faisant attention. Et nous vous en remercions.

Bien sur ce, enchaînons. Dans tout Dragon Ball, avez vous un épisode que vous gardez en mémoire en particulier ?

Nozawa Masako : Vous savez quand Dragon Ball a commencé j’avais une queue (elle parle de Gokū à la première personne comme si c’était elle). Et il arrive un moment où Gokū la perd et tombe. Jadoooore vraiment ce passage, même maintenant cette scène reste encore dans ma tète.

Animateur : Je vois. Il y a des personnes qui aiment cette scène ici ? (elles lèvent la main)

Nozawa Masako : Ah !! Merci beaucoup ! Je suis contente !

Sa queue était vraiment mignonne, maintenant il ne l’a plus mais bon…

Animateur : Avez vous eu des moments difficiles ou gênant dans vos doublages ?

Nozawa Masako : Des choses difficiles, jusque là, je n’en ai pas vraiment encore eu, parce que je me bat constamment… (donc les textes sont simple)

Animateur : Je vois !

Nozawa Masako : Mais même, juste le temps d’un épisode, j’aimerais quand mème bien qu’on me fasse des répliques super calmes (rire de tout le monde), parce que j’en ai jamais, hein ! La plupart du temps c’est que des « tsuaaaaaaa!!! » (elle nous fait Gokū qui hurle), vraiment ! (rire de Nozawa et tout le monde)

Animateur : Je vois (rire). Si on pouvait vous faire juste un épisode un peu plus calme…

Nozawa Masako : Oui, juste un ça me va ! Ah et puis aussi, vous savez, il y a pas longtemps c’était triste car j’étais seule au studio d’enregistrement ! Parce que c’était pour le combat entre Gokū Black et Gokū (tout le monde explose de rire). J’étais vraiment toute seule au studio d’enregistrement !!! J’aimerais bien qu’on ne me fasse plus ce genre de chose !! Je me sentais vraiment seule ! (rire)

Animateur : C’est pas très gentil effectivement (rire). Mais à l’inverse, être capable de faire ça n’est ce pas quelque chose d’incroyable ?! Pas vrai ? (tout le monde applaudit)

Nozawa Masako : Merci beaucoup !

Animateur : Et tant qu’on y est, tout le monde, quand le show sera fini dépêchez vous de rentrer. Avec une chaleur pareille être resté juste pour Nozawa et Tanimoto c’est vraiment super ! Qu’on applaudisse aussi encore tout le monde pour ce geste !

Nozawa Masako : Merci beaucoup ! Merci de tout cœur ! Vous êtes sûr que ça va ? Malgré la chaleur ?

Animateur : C’est assez exceptionnel de vous voir apparaître dans ce genre d’événement, non ?

Nozawa Masako : C’est vrai! Comme j’ai beaucoup d’enregistrement en studio…

Animateur : D’ailleurs, qui voit Nozawa pour la première fois aujourd’hui ? (les 3/4 des gens lèvent la main)

Nozawa Masako : Ouaah !! Merci beaucoup ! Je suis Nozawa, ravi de faire votre connaissance ! (Elle s’amuse à se présenter comme quand on rencontre une personne pour la première fois)

Tanimoto Takayoshi : Tout le monde vous connaît déjà, pas besoin de vous présenter ! (rire)

Animateur​ : Nozawa est vraiment une personne très drôle (rire). Bien, passons un peu à Tanimoto.

Lorsque qu’on vous a annoncé que vous chanteriez pour Dragon Ball, moi je ne suis pas chanteur donc si c’était moi je hurlerais de joie et me rejouerait au point de penser que ma vie allait changer, mais vous, quelle a été votre réaction ?

Tanimoto Takayoshi : Pour moi ce n’était pas à ce point la. Vous savez c’est de ma génération et je suis vraiment un grand fan de Dragon Ball. Depuis les débuts de Dragon Ball j’achète les Jump, puis les mangas, ensuite je regarde les épisodes à la télé, puis les jump, puis les mangas, puis la télé. Je poursuis toujours ce triangle et ne cesse de soutenir Dragon Ball depuis mon enfance. J’ai grandi avec, comme tout le monde ici. Et donc, à l’inverse, j’ai plutôt ressenti de la pression et du stress au sujet de ces nouvelles chansons. Mais en plus de cet aspect là, il y a aussi la joie de pouvoir les chanter. Donc en additionnant tout cela, ça donne vraiment un sentiment étrange.

Animateur : Et vous ne vous êtes pas encore défait de cette étrange sentiment ?

Tanimoto Takayoshi : Non pas encore ! Et plus particulièrement, on me permet d ‘aller chanter beaucoup à l’étranger. À l’étranger, suivant les pays, l’histoire de Dragon Ball est vraiment devenu l’identité des jeunes. J’entends par la, par exemple, les étudiants ont des événements sportifs, et pendant l’un d’entre eux, certain ont construits une énooorme boule (une Dragon Ball) de je ne sais combien de mètres et se sont amusés à se faire des passes avec en grande assemblée ! Une photo est mème parue en première page dans le journal, et on m’a d’ailleurs demandé ce que je pensais de cette assemblée. Je n’ai pas su trop quoi leur répondre (rire).

Animateur : C’est vraiment fou ! Mais juste avec ça on comprend vraiment à quel point le label Dragon Ball a un impact impressionnant à l’étranger. Il y a-t-il un pays où vous avez le plus ressenti la popularité de Dragon Ball ?

Tanimoto Takayoshi : Dragon Ball est vraiment énormément populaire dans le monde entier, que ce soit en Europe, en Asie ou en Amérique. Mais pour ma part, j’ai ressenti plus particulièrement la chaleur des Amériques si je puis dire. Il y a le fait aussi que ce soit une nation amoureuse des arts martiaux, mais j’ai vraiment ressenti que leur manière de penser Dragon Ball était parfaite. La popularité de Dragon Ball en Amérique m’a particulièrement marqué.

Animateur : Je vois, vous savez, aujourd’hui il y a des personnes qui sont venu d’Argentine !

Tanimoto Takayoshi : Oh !

Nozawa Masako : Eh?! Eh ?!

Animateur : (rire) Sensei! Comme vous ne faites pas souvent d’apparition dans ce genre d’événement, lorsque vous le faite, si ils pouvaient tous venir ils le feraient !

Nozawa Masako : Vraiment ? Merci beaucoup ! Je suis désolée (rire)

(Elle se lève et se courbe devant tout le monde, un à un).

Animateur : Sensei pourquoi vous saluez tout le monde ? (rire)

Nozawa Masako : C’est normal, ils ont fait le déplacement malgré une chaleur pareil après tout !

Animateur : Merci ! Aujourd’hui en courant avec Dragon Ball, il fallait utiliser, avec son téléphone, une appli AR (Réalité Augmentée) populaire actuellement, en scannant un code à différents endroits et un personnage apparaissait alors. On pouvait prendre des photos avec, et si on prenait ces 7 photos (qui contenaient un code pour obtenir une Dragon Ball) et qu’on arrivait au Goal…. Il y a des gens qui peuvent nous montrer ? (tout le monde lève son diplôme) Voila, on obtenait un diplôme de réussite de la course! Je vois que tout le monde l’a bien obtenu. Et comme on le sait lorsque l’on réuni les 7 Dragon Ball, on peut réaliser un vœux.

Nozawa Masako : Mais c’est vraiment bien ! Moi aussi je le veux. Mais je n’ai pas couru (rire).

Animateur : Offrons lui exceptionnellement (rire). Et donc si vous réunissiez les 7 Dragon Balls, quel serait votre vœu ? Tanimoto ?

Tanimoto Takayoshi : Moi, je veux monter sur le Kinto-Un !

Animateur : Je vois ! Il est possible qu’un jour on arrive à une époque où il sera possible de le faire en vrai. On peut l’imaginer !

Tanimoto Takayoshi : Vraiment?

Animateur : Oui, après tout, dernièrement, les drones sont arrivés sur le marché !

Tanimoto Takayoshi : C’est vrai !

Animateur : Donc, peut être qu’un jour on y arrivera, qui sait. Et Nozawa ?

Nozawa Masako : Moi, je veux 2 Kinto-Un ! Un pour moi, et un pour une autre personne ! Pour faire une promenade dans le ciel !

Animateur : 2 Kinto-Un donc, mais avec qui ?

Nozawa Masako : Vegeta est un peu entêté donc… (elle recommence à parler comme si elle était Gokū) Kuririn ! Avec Kuririn oui !

Animateur : Super ! J’aimerais vraiment voir ça ! N’y a-t-il vraiment pas une personne qui peut se dépêcher de créer ça ? Je veux vraiment voir Nozawa monter sur un Kinto-Un, comme Gokū !

Nozawa Masako : Ça serait vraiment bien, n’est ce pas ? Si tout le monde pouvait monter sur un Kinto-Un ! Pour rentrer chez soi ça serait pratique. Tout le monde volerait dans le ciel.

Animateur : Pour la prochaine Dragon Ball Run visons ce but dans ce cas ! Tous en Kinto-Un ! Il y avait un spot photo kinto-Un dans la course, au fait ? Non ? Dommage…

Bon…. J’ai une petite faveur à demander à Nozawa… Nozawa c’est la voix de Gokū, Gohan, Goten et bien d’autres.. Même sans le dire, tout le monde le sait, et donc… le staff a écrit un petit speech avec Gokū, Goten, Gohan, et donc… Je suis vraiment désolé mais, serait-il possible ici de…

Nozawa Masako : Vous voulez que je le fasse ? Pas de problème !

Animateur : C’est vrai ?! Merci beaucoup ! Mesdames et messieurs, vous le savez déjà mais j’insiste encore plus, pas de vidéos !! C’est pas quelque chose que l’on peut voir tous les jours, donc si vous en faite une et qu’elle se retrouve sur le net, je vous jure que je vous tire un Kamehameha dans la figure d’ici !! Bref, Sensei, je m’en remet à vous.

Nozawa Masako : Je peux me lever ? Je n’arrive pas à jouer assise. (elle se lève)

Gokū : Oh ! c’est donc ça la Dragon Ball Run ?! On dirait un Matsuri (festival), du coup je suis tout excité ! (la fameuse phrase « waku waku suru na »)

Bien ! Visons la première place du podium et courons ! Quoi ? C’est déjà fini ?

Goten : Quoi ? Déjà fini ? C’est pas juste, j’étais tellement impatient… Moi aussi je veux courir avec tout le monde !!

Gohan : Il ne faut pas faire de caprice Goten ! Je suis sûr qu’on aura une autre chance de pouvoir courir avec tout le monde !

Gokū : Moi aussi je voulais courir avec tout monde ! Mais bon, c’est déjà fini donc pas le choix… tant pis. La prochaine fois, moi aussi je courrai ! Vous avez tous intérêt à venir à nouveau ! (La fameuse phrase « mata zettai ni kite kureru yo na »).

(ovation de tout le monde)

Animateur : Regardez ! Regardez s’il vous plaît ! Vous la voyez ma chaire de poule sur mes bras ! C’était vraiment impressionnant !

Nozawa Masako : Vous m’avez vraiment surprise avec ce texte !

Animateur : Je m’excuse au nom du staff pour cette demande soudaine

Nozawa Masako : Il n’y a pas de quoi !

Animateur : Mais n’était-ce pas sensationnel ?!!! (la foule hurle)

Nozawa Masako : Merci beaucoup !

Animateur : Malgré cette chaleur, pouvoir entendre ce speech inédit de Nozawa-sensei, n’est ce pas génial ? Je suis sûr que la prochaine fois que vous regarderez Dragon Ball ce souvenir resurgira !

(Ils ont ensuite organisé une loterie. On nous avez donné, à tous, un numéro lorsque l’on arrivait sur les lieux. Nozawa a tirée 5 numéros au hasard pour gagner un tee-shirt dédicacé, et 5 autres numéros au hasard pour gagner un poster dédicacé.

C’était ensuite le tour du mini concert de Tanimoto Takayoshi. Et l’animateur a annoncé que le staff avait encore écrit un speech et a demandé à Nozawa donc si elle pouvait ouvrir le concert avec.

Elle a bien entendu accepté.)

Animateur : Vous avez le droit de dire non, vous savez, Sensei !

Tanimoto Takayoshi : Ne dites pas ca ! Moi je veux qu’elle le fasse !

Nozawa Masako : Non non non ! Je n’ai aucune raison de refuser, moi et Tanimoto sommes, après tout, une paire pour cet évent.

Tanimoto Takayoshi : Tout à fait ! Regardez nos vêtemenst sont même assorti, aujourd’hui !

Animateur : C’est juste du hasard ça non ?

Tanimoto Takayoshi : Bon ok j’avoue… (rire)

Animateur : Pour commencer, des applaudissements pour Sensei? qui accepte toutes nos requêtes !!

Nozawa Masako : Merci beaucoup !

Animateur : Mais aussi des applaudissements pour Tanimoto, qui va chanter dans un instant !

Bien, maintenant nous laissons la place à Nozawa, pour cette seconde requête.

(elle nous a fait ce speech en mode preview d’un prochain épisode).

Gokū : Oss’ ! Ora Gokū ! (Salut ! J’suis Gokū !) Le live de Tanimoto Takayoshi va enfin commencer ! Takayoshi, qui est venu à ce rassemblement de la Dragon Ball Run, possède une force inimaginable (Takayoshi no chikara ga tondemonee) ! Hehe ! C’est intéressant ! Les amis, sortez toute votre énergie pour ne pas perdre ! La prochaine fois dans Dragon Ball Run, l’entrée en scène de l’empereur de la chanson : Le super live commence enfin ! Vous avez intérêt à mettre l’ambiance ! (Zettai moriagatte kureru yo na)

 

Voilà pour ce récapitulatif des interventions de Masako Nozawa et Takayoshi Tanimoto pour cet évènement exceptionnel.

Merci encore à @Freza_sama, qui a assistée à l’évènement le 10 septembre dernier, pour ce compte rendu 😉