Vaisseau spatial Namek

Le vaisseau spatial Namek (ナメック星人の宇宙船, Namekku-seijin no Uchūsen)[1], ou encore le vaisseau spatial de Dieu (神様の宇宙船, Kami-sama no Uchūsen),[3] est un véhicule qui apparaît dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama et ses adaptations animées : Dragon Ball Z et Dragon Ball Kai.

C’est le vaisseau spatial avec lequel Dieu débarqua sur Terre quand il n’était qu’un tout petit Namek, après avoir été évacué de sa planète alors en proie à de violents cataclysmes.[1]

 

Vue d’ensemble

Caractéristiques

Le vaisseau s'envole pour la planète Namek

Le vaisseau s’envole pour la planète Namek

Il s’agit d’un vaisseau spatial qui est de très loin beaucoup plus perfectionné que le dernier modèle terrien existant. Pour preuve, celui conçu par le Dr. Brief, qui mettrait plus de 4000 ans avant d’arriver sur la planète Namek, là où le vaisseau extraterrestre n’aurait besoin, lui, que d’un seul mois. La distance Terre-Jupiter, par exemple, est parcourue en quelques secondes seulement. Son pilotage n’a rien de plus facile, il suffit seulement de dire à l’ordinateur de bord la destination vers laquelle on souhaite se rendre. Bien sûr, le système de reconnaissance vocale n’est effectif qu’en langage Namek, mais Bulma et son père le modifient pour qu’il accepte aussi le terrien.[1]

 

Anime

C’est le vaisseau qui emmène Son Gohan, Kuririn et Bulma sur la planète Namek, mais il connaît quelques péripéties avant d’arriver à destination. En effet, il est stoppé dans son trajet par le vaisseau-miroir, et débarque même sur une « fausse » Namek.[1]

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Le vaisseau spatial Namek dans Budokai

Le vaisseau spatial Namek dans Budokai

Le vaisseau spatial Namek apparaît dans le jeu vidéo Dragon Ball Z II : Gekishin Furīza. Dans Dragon Ball Z : Super Saiya Densetsu, le vaisseau spatial est détruit par un Kikōha par la bouche de Dodoria au lieu d’être détruit par le rayon laser de Sūi.

Dans le jeu Dragon Ball Z (Budokai), Mr. Popo et Bulma apparaissent devant le vaisseau spatial, au plateau Yunzabit. Comme dans l’anime.

Dans Dragon Ball Kai : Saiya-jin Raishū (Dragon Ball Z: Attack of the Saiyans), le vaisseau spatial Namek est découvert au plateau Yunzabit. Piccolo réagit par un long silence en voyant le vaisseau spatial. Notons qu’un mémo pour la technique du « Shinmayūgōha » peut être trouvé avec l’engin.

Dans le jeu Dragon Ball Z : Harukanaru Gokū Densetsu, lorsque Gohan et Kuririn trainent dans le vaisseau spatial durant leur voyage vers la planète Namek, Gohan peut utiliser le simulateur de combat pour affronter Raditz, un Saibaiman, ou bien Nappa. S’il croise Bulma dans le vaisseau, celle-ci l’oblige à nettoyer tout le bazar qu’elle a fichue.

Dans Dragon Ball Xenoverse 2, une reproduction à petite échelle du vaisseau spatial Namek peut apparaître (de manière aléatoire) sur l’une des commodes située près de la porte d’entrée de Kamé House.

 

Anecdotes

    Le vaisseau spatial Namek est ultra rapide

    Le vaisseau spatial Namek est ultra rapide

  • De toute la série Dragon Ball, ce vaisseau spatial est le seul dont on peut calculer la vitesse. D’après Bulma, il fallut moins de 10 secondes au vaisseau pour décoller de la Terre et atteindre la planète Jupiter. D’après la distance moyenne entre Jupiter et la Terre dans le monde réel (en unité astronomique), le vaisseau spatial peut atteindre 0.025 années lumière/heure.
    • D’après ce même calcul, la distance entre la Terre et la planète Namek peut aussi être calculée. Bulma estima que la planète Namek se trouvait à un environ mois de voyage avec ce vaisseau spatial. Ce qui signifie que le vaisseau spatial Namek a parcouru environ dix-sept ou dix-huit années lumières.
  • Ce vaisseau spatial finira tout de même par se faire surpasser en vitesse par la technologie de Capsule Corporation. Ainsi, il faudra 5 jours au vaisseau capsule du Dr. Brief pour atteindre la planète Namek (soit la même vitesse que l’Attack Ball). Ceci porte donc la vitesse du vaisseau capsule à environ 0.125 années lumières/heure.

 

Références