Diable

Les Diables (悪魔, Akuma) constituent une race apparaissant dans le manga Dragon Ball d’Akira Toriyama, et ses adaptations animées : Dragon Ball, Dragon Ball Z, Dragon Ball GT et Dragon Ball Kai.

C’est ainsi qu’on nomme les êtres qui vivent en Enfer. Cependant, il existe aussi d’autres espèces de démons qui ne viennent pas de l’Enfer.[1]

Akkuman, que Gokū affronte aux W.C. des démons dans le chapitre 103 de Dragon Ball, provient justement de l’espèce des démons qui peuplent l’Enfer. Il arrive qu’on confonde les diables avec le clan des démons (Mazoku), mais il s’agit là d’une tout autre race.[1]

 

Signification

« Akuma » (悪魔) signifie littéralement « Diable », « Démon » ou encore « Satan ». C’est un des mots qui défini un être démoniaque en japonais, bien qu’il en existe bon nombre. Dans Dragon Ball, les Akumas sont des démons peuplant l’Enfer.

 

Apparence physique

Akkuman, tel qu'il apparait dans le manga

Akkuman, tel qu’il apparait dans le manga

Akkuman étant le seul représentant de son espèce que l’on n’ait vu dans Dragon Ball, on ne sait pas à quoi ressemblent ses congénères.

Pour ce qui est d’Akkuman, il est immensément grand (2 mètres[2]), porte une sorte de juste au corps collant de couleur bleue nuit, qui recouvre tout son corps et ne laisse paraître que son visage et ses mains.

Il possède deux grandes cornes sur la tête, un grand nez, des dents pointues, et ne possède pas de sourcils.

Akkuman possède également une paire d’ailes qui lui permettent de se déplacer dans les airs. Lorsqu’il souhaite voler ou ralentir sa chute, il lui suffit de battre des ailes comme une chauve-souris.

Ces ailes sont d’ailleurs très similaires à celles des chauve-souris. D’avantage qu’à celles des oiseaux, par exemple.

Akkuman possède aussi une queue de diable qui se termine en flèche.

 

Description

Akkuman utilisant ses ailes

Akkuman utilisant ses ailes

Akkuman est le seul diable que l’on aperçoit dans Dragon Ball.

Bien qu’il perde contre Son Gokū, il n’en reste pas moins le plus puissant des combattants de Baba la voyante sans compter Grand-père Son Gohan.

Les diables constituent une espèce de démon qui vit en Enfer, dans l’autre monde. L’Enfer est situé juste sous le chemin du serpent. Bien que Gokū eut connaissance de l’Enfer dans l’œuvre originale, il ne s’y rendit jamais.

Dans l’anime, il y tombe alors qu’il roupillait sur un engin de nettoyage et rencontre les Oni, Gozu et Mezu.[3] Mais Gokū ne croisa jamais la route d’autres diables en dehors d’Akkuman.

Dans le book Dragon Ball Bōken Special, on apprend qu’Akkuman aurait une sœur aînée nommée Majon.

Bien que Majon ne soit jamais apparue dans Dragon Ball, on a pu voir d’autres diables dans l’Univers d’Akira Toriyama, puisqu’Ackman, le protagoniste du manga Go! Go! Ackman est également un diable.

Ackman dans Go! Go! Ackman

Ackman dans Go! Go! Ackman

Celui-ci n’a sensiblement rien à voir avec Akkuman en apparence, en dehors de son nom (qui est le même en japonais).

Ackman est petit, il ne possède pas de corne, ni de nez et ressemble beaucoup à Trunks lorsqu’il est enfant.

Ce petit diable n’a pas non plus de queue, et ressemble d’avantage à un humain, tout comme le reste de sa famille. En dehors de son regard mauvais et de ses oreilles pointues, rien ne le distingue vraiment des humains.

Chivil, le fils de Satan, qui apparaît dans Dr. Slump, est également un diable. Ce bébé ressemble d’avantage aux diables comme Akkuman, puisqu’il possède une paire d’ailes et une petite queue dont le bout s’apparente à une flèche.

Chivil vit en Enfer, tout comme Akkuman, au sein d’un volcan, avec sa grande sœur qui n’a de cesse de se chamailler avec lui. Son activité principale, tout comme Ackman, est de tenter de tuer des humains. Il semblerait que les diables se complaisent dans l’art de tuer des êtres qui peuplent la Terre.

Le diable de Neko Majin

Le diable de Neko Majin

Un autre diable apparaît dans Neko Maji ga Iru, le premier manga de la série des Neko Majin. Ce diable est rondouillard et entièrement violet dans la version Color Edition.

Son nom est d’ailleurs « Akuma », autrement dit « Diable ». Il n’a pas de patronyme particulier contrairement aux autres diables observés dans les œuvres d’Akira Toriyama. C’est Neko Majin qui présente l’œuf du diable au Biker et à son pote Wombat, en leur faisant cracher de l’argent en échange de l’histoire de cet œuf magique.

Il explique alors qu’un terrible diable a été emprisonné dans cet œuf et que si on le touche le diable peut en sortir.

Les deux Terriens ne prennent pas au sérieux l’histoire de Neko Majin et partent ensuite toucher l’œuf, qui laisse apparaître le petit diable. Celui-ci possède un petit corps rond, avec une queue en flèche, un appendice sur la tête, des oreilles pointues et des gants. Il ne possède pas de nez, a de très grosses lèvres, un regard méchant, et des chaussures de génie.

Son apparition rappel justement celle des génies qui apparaissent lorsqu’on frotte la lampe magique.

À la seule différence, qu’une fois sorti, le diable n’essaie même pas de réaliser un souhait (chose qu’il ne peut pas), mais tente de tuer ceux qui l’ont libéré.

S’en suit un combat avec Neko Majin, où l’on apprend que c’était ce dernier qui l’avait scellé au sein de cet œuf de pierre. Au terme d’un combat d’étonnant, le diable est une nouvelle fois scellé dans un œuf.

 

Apparitions dans les jeux vidéo

Akkuman dans DB : Advance Adventure

Akkuman dans DB : Advance Adventure

Chaque apparition d’Akkuman dans un jeu vidéo est évidemment considéré comme l’apparition d’un membre de la race des diables dans un jeu.

Ainsi, on peut dire que les diables apparaissent dans les jeux suivants :

Dragon Ball 3 : Gokū Den, Dragon Ball Z : Super Gokū Den – Totsugeki-Hen, Dragon Ball, Dragon Ball D2 : Totsugeki! Reddo Ribbon Gun (Origins 2), Dragon Ball Z : Sparking! Meteor (Budokai Tenkaichi 3), Dragon Ball : Advance Adventure et Dragon Ball : Tenka Ichi Dai Bōken (Revenge of King Piccolo).

Les diables dans Dragon Ball Online

Les diables dans Dragon Ball Online

Mais ce n’est pas tout. D’autres diables similaires à Akkuman apparaissent dans les jeux vidéo Dragon Ball Online et Dragon Ball Heroes.

L’un d’eux se nomme Saiakkuman et a rejoint l’armée du royaume des ténèbres. Son Character Design est basé sur les diables qui sont apparus dans le jeu Dragon Ball Online.

On peut également citer tous les jeux de la licence Go! Go! Ackman, qui sont dédiés aux aventures du petit diable.

 

Références