Masaki Satō

Masaki Satō (佐藤 正樹, Satō Masaki) est un animateur, Directeur de l’animation et character designer Japonais qui a travaillé sur les séries animées Dragon Ball et Dragon Ball Z. Il travaille pour le Studio Junio, le plus souvent aux côtés de Minoru Maeda.

Carrière

Les premiers travaux recensés de Masaki Satō remontent à 1987. Il aurait débuté sa carrière sur le film d’animation Chironuppu no kitsune, en tant qu’animateur intervaliste. Au cours de la même année, il rejoint l’équipe de Minoru Maeda : l’épisode 089 de Dragon Ball, « Panique !! Rancune de pleine lune », marque sa première implication sur la licence où il commence en tant qu’animateur clé.

Piccolo dessiné par Satō en tant qu'animateur clé

Piccolo dessiné par Satō-san en tant qu’animateur clé

Le plus souvent, il se partage l’animation clé des épisodes réalisés par le Studio Junio avec Katsuyoshi Nakatsuru et Takeo Ide sous la supervision de Minoru Maeda. En 1988, il est animateur clé sur le troisième film de Dragon Ball, « La Grande aventure mystique ».

Son Gokū fait face à Freeza sous le trait de Masaki Satō

Son Gokū fait face à Freeza sous le trait de Masaki Satō

Lorsque Dragon Ball Z commence en 1989, Masaki Satō poursuit son implication sur la série en tant qu’animateur clé quand les épisodes sont réalisés par le Studio Junio. On lui doit beaucoup de séquencés clé dans cette seconde série. Il est présent sur la totalité des épisodes supervisés par Maeda et a contribué à l’animation de moult scènes marquantes : le sacrifice de Piccolo pour sauver Son Gohan de l’offensive de Nappa, la première transformation de Son Gokū en Super Saiyan ou encore la métamorphose de Cell après qu’il ait absorbé N°17 (bien qu’il n’ait pas été crédité sur cet épisode dirigé par Tadayoshi Yamamuro).

Satō-san n’occupe le poste de Directeur de l’animation qu’une seule et unique fois, sur l’épisode 064 de Dragon Ball Z, sans doute pour remplacer Minoru Maeda, après quoi il retrouve son rôle d’animateur clé jusqu’en novembre 1992 où il quitte la série en même temps que Maeda-san après l’épisode 164.

Le bras de fer entre Cell et Trunks, dessiné par Satō en tant qu'animateur clé sur l'épisode 164

Le bras de fer entre Cell et Trunks, dessiné par Satō-san en tant qu’animateur clé sur l’épisode 164


 
Masaki Satō a également contribué à l’animation clé des films Dragon Ball Z 01 à 09 ainsi qu’à celle des deux TV Special en plus d’être Directeur de l’animation du 4ème film : « Son Gokū, le Super Saiyan ». Il assistait également Katsuyoshi Nakatsuru à la Direction du 1er TV Special Dragon Ball Z. Notons que le 9ème film de Dragon Ball Z « La Galaxie au bord du chaos !! L’extraordinaire destructeur » sorti en juillet 1993 marque sa toute dernière contribution sur la licence.

Outre les épisode de la série ou les films, Satō-san conçoit plusieurs animations utilisées pour les publicités de certains produits dérivés tels que les jeux vidéo Dragon Ball « III Gokūden » (1989) et Dragon Ball Z II « Gekishin Freeza » (1991), ou encore la publicité pour le « LSI barcode » (1991), un produit dérivé utilisant un lecteur de code barres où il fallait scanner des cartes Dragon Ball Z.

Les personnages de l'animé Slam Dunk esquissés par Masaki Satō

Les personnages de l’animé Slam Dunk esquissés par Masaki Satō

En 1993, il devient character-designer pour la série animée Slam Dunk et Directeur de l’animation du film de cette licence à succès l’année suivante. Satō-san poursuit sa carrière et occupe le poste d’animateur clé pour plusieurs épisodes de Saber Marionette J entre 1996 et 1997. Parmi les autres œuvres sur lesquelles il a travaillé, on peut aussi citer le film d’animation Jungle Taitei Leo (« Leo, le Roi de la jungle » en France) sorti en 1997 et adapté du manga d’Osamu Tezuka, où Satô-san est animateur clé.En 1998, il rejoint le staff œuvrant sur la série Initial D. Il est Directeur de l’animation d’un épisode et devient character-designer de la saison 2 : Initial D second stage qui débute en 1999. Sur cette seconde série, il supervise aussi le Directeur de l’animation du premier épisode. Masaki Satō enchaîne en 2001 avec l’animation clé de quelques épisodes des animés Pretear et Angelic Layers.

Les personnages d'Interstella 5555

Les personnages d’Interstella 5555

Un autre projet marque sa carrière en 2001. En effet, il réalise le chara-design des personnages apparaissant dans l’animation musicale des chansons du groupe Daft Punk. Les 14 clips des chansons du CD Discovery forment un film : Interstella 5555, The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem.En 2002, il est le character-designer de l’animé Kinnikuman Nisei et cumule les postes de Directeur de l’animation et d’animateur clé de l’opening de cet animé. L’année suivante, il travaille sur Mermaid Forest en tant que chara-designer.

Un artwork de Kenshirō issu du film Hokuto no Ken

Un artwork de Kenshirō issu du film Hokuto no Ken « Raoh-den Gekitō no Shō

Il continue ses travaux de chara-designer sur Kinnikuman Nisei – Ultimate Muscle en 2006, avant de travailler sur les films d’une licence qui a connu un énorme succès avant Dragon Ball dans les années 80s : Hokuto no Ken. Aussi, lorsque cette série revient sur le devant de la scène entre 2006 et 2008 à travers trois films, Masaki Satō supervise le Directeur de l’animation et s’occupe également du chara-design des personnages.

En 2009, il est de nouveau character-designer pour une autre série animée : Examurai Sengoku, dont il réalise aussi l’animation de l’ending. Nouveaux chara-design en 2010, cette fois pour Magic Kaito: Kid the Phantom Thief. Enfin, en 2012 et 2014, Satō-san retrouve la licence Initial D pour deux nouvelles saisons : Fifth Stage et Final Stage, dont il réalise le chara-design.

 

Caractéristiques

Le trait de Masaki Satō sied particulièrement aux personnages d’Akira Toriyama, personnages dont il parvient à rendre les expressions et principales caractéristiques graphiques. Satō-san dessine souvent d’un trait nuancé alternant beaucoup les lignes fines et épaisses, donnant du relief aux différents personnages, autant sur l’anatomie que sur leurs tenues. Ses personnages sont souvent très détaillés : Satō fait partie des animateurs qui ne simplifient pas les dessins originaux du maître.

 

Crédits sur Dragon Ball

En tant qu’animateur clé

Dragon Ball
089, 097, 104, 112, 119, 125, 132, 139, 146, 153,
DB Film 03

 

Crédits sur Dragon Ball Z

En tant que directeur de l’animation

Dragon Ball Z
064
DBZ film 04

 

En tant qu’animateur clé

Dragon Ball Z
007, 014, 021, 028, 034, 041, 048, 064, 070, 077, 090, 095, 107, 112, 117, 124, 142, 154, 159, 164
DBZ films 01 à 09, TV Special 1 et 2

 

Équipe d’animation

Masaki Satō n’a été Directeur de l’animation que sur un seul épisode de Dragon Ball Z : l’épisode 064, « Reacum aux attaques fulgurantes !! Il est méchant, il est fort, quel type terrible ». Sur cet épisode, son équipe se composait des animateurs suivants :

 

Équipe principale Travaux
Hisashi Eguchi (江口寿志) DB : 104 – 153 ; DBZ : 001 – 064
Katsuyoshi Nakatsuru (中鶴勝祥) DB : 050 – 153 ; DBZ : 001 – 291 ; GT : 01 – 64
Takeo Ide (井手武生) DB : 050 – 153 ; DBZ : 001 – 291 ; GT : 01 – 64
Naoki Miyahara (宮原直樹) DBZ : 048 – 164
Hideko Okimoto (沖本日出子) DBZ : 048 – 164
Kazuo Takigawa (滝川和男) DB : film 4 (10th Anniversary)

En plus de ces animateurs clés, l’équipe de Masaki Satō comportait trois animateurs intervalistes : Seimi Masuda, Yoriko Shirosu et Toshiko Nakamura.