Dragon Ball Z II : Gekishin Furīza!!

Dragon Ball Z II : Gekishin Furīza!! (ドラゴンボールZⅡ 激神フリーザ!!, Doragon Bōru Zetto Tsū Gekishin Furīza!!) est un jeu vidéo développé par TOSE Software Co. et édité par Bandai.

Il s’agit d’un RPG qui se joue à l’aide d’une cartouche et qui est sorti le 10 août 1991 au Japon, sur la console Famicom de Nintendo.

 

Vue d’ensemble

L'écran titre de Gekishin Furīza

L’écran titre de Gekishin Furīza!!

Faisant suite à Kyōshū! Saiyajin, Gekishin! Furīza prend place pendant l’Arc Namek et continue jusqu’à la fin de l’Arc Freeza.

Toute comme dans le jeu vidéo précédent, Ten Shin Han, Yamcha et Chaozu ne sont pas morts et seul Piccolo l’est effectivement.

Ainsi, puisque ces guerriers Z sont vivants, ils sont présents dès le début de la partie, en compagnie de Kuririn et Son Gohan (le jeu GameBoy de 1995, Dragon Ball Z : Gokū Gekitōden, reprendra la même logique).

On notera que le vaisseau miroir et la fausse planète Namek (qui sont des fillers de la série TV) font une apparition assez brève dans ce jeu, dès le premier chapitre (« Emergency! Planet Namek! »).

Lors du chapitre « Exit the universe », quand Gokū tente de fuir la planète Namek, on peut également voir la planète Kanassa et les Kanassans.

Le vaisseau miroir apparaît dans le jeu

Le vaisseau miroir apparaît dans le jeu

Gokū atterrit alors sur la planète Kanassa et défait les soldats de Freeza stationnés sur celle-ci, libérant ainsi les Kanassans survivants du joug de Freeza.

Un Kanassan le remercie et lui dit qu’il ressemble à Bardock (le père de Gokū qui a attaqué cette planète, dans le TV Special).

Grâce à leur capacité de pré-connaissance, les Kanassans sont également au courant de l’existence de Raditz, l’autre fils de Bardock.

Dans ce jeu vidéo, Gokū sera aussi amené à combattre toutes les diverses formes de Freeza. Chose qu’il ne fait pas dans l’œuvre originale et l’anime.

 

Personnages

Jouables

Non-jouables

  • Vegeta
  • Jeune (un combattant Namek pouvant être invoqué avec une carte)

Boss